Traitements et soins contre la perlèche

La chéilite angulaire ou perlèche est une affection gênante des lèvres qui peut causer de la douleur et une mauvaise odeur.
Traitements et soins contre la perlèche

Dernière mise à jour : 23 juin, 2022

La perlèche renvoie à des lésions qui apparaissent aux commissures des lèvres. Ces lésions peuvent avoir diverses origines. Le stress, la nourriture et certains germes figurent parmi les plus fréquentes. Dans tous les cas, il est possible de les traiter.

Ces lésions se manifestent souvent par une sécheresse et une rougeur au coin des lèvres. Bien qu’elles ne durent que peu de temps, elles deviennent parfois chroniques. Dans tous les cas, il est important de consulter un médecin ou un dentiste pour procéder à une intervention appropriée. Voyons quelles sont les différentes options thérapeutiques.

Qu’est-ce que la perlèche ?

La perlèche est aussi appelée en dentisterie « chéilite angulaire ». Ce terme renvoie à l’inflammation du coin des lèvres, à savoir l’angle où la lèvre supérieure rencontre la lèvre inférieure.

En général, cette lésion est associée à une humidité excessive dans la région. Pour cette raison, les jeunes enfants et les personnes âgées sont les tranches d’âge les plus touchées. Chez les mineurs, la bave et la capacité réduite à avaler la salive sont généralement les déclencheurs. Cela est généralement fréquent au stade de l’éruption dentaire.

Chez les personnes âgées, cela est généralement dû aux rides typiques de la vieillesse. Si des dents ont été perdues et que la bouche n’a pas été réhabilitée, ces plis dans la bouche sont généralement plus prononcés et favorisent la formation de plaies.

Ses principales manifestations cliniques sont la rougeur et la présence de petites fissures ou plaies. Ces dernières sont généralement recouvertes d’une membrane jaunâtre ou blanche. Il s’agit d’une croûte humidifiée avec de la salive.

Voici d’autres symptômes pouvant apparaître :

  • Mauvaise odeur à l’ouverture de la bouche (halitose)
  • Tiraillement ou douleur en mangeant des aliments acides, salés ou épicés
  • Inconfort à l’ouverture de la bouche
  • Plaies profondes qui saignent (dans les cas graves)

Selon qu’elle affecte une seule commissure ou les deux, elle peut être classée comme suit :

  • Chéilite angulaire unilatérale
  • Chéilite angulaire bilatérale
Bouton sur la lèvre.
La perlèche affecte plus fréquemment les jeunes enfants et les adultes âgés.



Quelles sont les causes de la perlèche ?

Lors du choix des meilleurs traitements et soins pour les boutons de fièvre, il est très important de trouver la cause qui les a provoqués. C’est pourquoi nous vous expliquerons pourquoi ces lésions apparaissent sur les lèvres.

L’une des causes les plus courantes est l’accumulation d’humidité dans la région, en particulier chez les bébés et les personnes âgées. La grande quantité de salive sur les lèvres favorise la prolifération des champignons et des bactéries.

Pour être plus précis, la salive retenue au niveau des commissures des lèvres assèche et fissure le tissu épithélial. Lorsqu’il redevient humide, il devient un milieu propice à la colonisation des germes.

Compte tenu de l’humidité constante et de la prolifération de micro-organismes pathogènes, le processus inflammatoire qui caractérise la maladie se déclenche. Les levures Candida et les bactéries du groupe staphylocoque sont les coupables les plus courants.

Il existe certaines situations de la bouche ou de la santé en général qui prédisposent certaines personnes à développer ces lésions. Les principaux facteurs de risque sont les suivants :

  • Édentement. L’absence de dents modifie la physionomie du visage, réduit la dimension verticale de la bouche et favorise la formation de rides et de plis.
  • Prothèses dentaires inadaptées ou mauvaise disposition dentaire.
  • Bouche ou peau sèche
  • Faiblesse du système immunitaire, qui pourrait être liée au diabète, au VIH, à une maladie intestinale inflammatoire ou au syndrome de Down
  • Carences nutritionnelles, notamment en fer, en zinc ou en vitamines A, B et C
  • Allergies à certains aliments ou produits cosmétiques
  • Perte de poids importante en un temps relativement court
  • Exposition à des températures très basses ou élevées
  • Changements hormonaux 
  • Stress, anxiété ou problèmes émotionnels
  • Habitude de se lécher les lèvres fréquemment
  • Administration fréquente d’antibiotiques ou application de produits contenant des rétinoïdes
  • Habitudes nocives, comme fumer.

Traitements et soins contre la perlèche

Pour choisir un traitement idéal contre la perlèche, il est nécessaire d’aller chez le médecin, le dermatologue ou le dentiste. Le professionnel déterminera la cause exacte et, en fonction de cela, choisira une option thérapeutique ou une autre.

Dans un premier temps, un examen physique de la bouche sera effectué et d’autres irritations apparues sur la peau seront recherchées. Un entretien sera également nécessaire pour connaître les habitudes, l’alimentation, le mode de vie et les médicaments utilisés.

Étant donné que les infections fongiques ou bactériennes sont assez courantes, le médecin peut décider de prélever un échantillon de culture pour le test. Cependant, cette étape est souvent laissée de côté lorsque les bains de bouche et les soins habituels ont échoué.

Selon la cause sous-jacente, le professionnel traitera le problème de la manière suivante :

  • Si la cause est un problème nutritionnel, des modifications du régime alimentaire ou l’utilisation de suppléments spécifiques tels que le fer, l’acide folique ou la vitamine B12 seront nécessaires
  • Lorsque la cause est la sécheresse buccale, une bonne hydratation et l’utilisation de chewing-gum sans sucre ou de salive artificielle seront indiquées.
  • Les traitements des rides avec des injections de comblement peuvent être utiles en cas de plis profonds.
  • S’il s’agit de malpositions dentaires ou de prothèses mal ajustées, un traitement dentaire opportun améliorera la situation.
  • En cas d’allergies, renseignez-vous sur le produit déclencheur et arrêtez de l’utiliser. L’indication d’antiallergiques peut améliorer le tableau.
  • Si l’origine était des températures extrêmes, vous devez utiliser un baume à lèvres et éviter de vous exposer à nouveau au froid ou au soleil intense.
  • Si le stress ou l’anxiété en est la cause, l’amélioration du bien-être mental fera partie de la thérapie.

En plus de ces solutions, le médecin vous indiquera des traitements et des soins spécifiques contre la perlèche. Nous les détaillons ci-dessous.

Médicament local topique

Lorsque les lésions sont infectées par des bactéries ou des champignons, l’utilisation de médicaments pour combattre les germes sera nécessaire. Ce sont des crèmes topiques qui contiennent des antifongiques ou des antibiotiques.

De plus, l’utilisation de pommades contenant des stéroïdes peut être indiquée. Ces crèmes réduisent l’inconfort et l’inflammation. Dans certains cas, des onguents contenant une combinaison d’antifongiques, d’antibiotiques et de corticostéroïdes sont administrés.

Par ailleurs, le professionnel peut indiquer l’utilisation d’un antiseptique topique ou d’un bain de bouche pour nettoyer les plaies et favoriser la cicatrisation. La chlorhexidine est la plus courante. Si le produit est un gel, il peut être placé directement sur la plaie. En revanche, s’il est liquide, il doit être appliqué avec un coton-tige ou une gaze.

Il convient également d’utiliser des crèmes cicatrisantes qui contiennent du chlorure de benzalkonium, de l’oxyde de zinc ou des vitamines A et D. Celles-ci hydratent, soignent et atténuent l’inflammation. Elles exercent aussi une action barrière sur la zone et l’isolent de l’humidité. La régénération de la peau est ainsi accélérée et la cicatrisation est améliorée.

Médicament systémique

Bien que cela ne soit pas courant, le médecin peut juger approprié d’administrer des médicaments systémiques. Cela se produit généralement dans les cas où l’immunité du patient est compromise.

Selon les circonstances, le professionnel prescrira des gélules antifongiques. Si la plaie a été colonisée par des bactéries, des antibiotiques seront prescrits.

Autres soins et traitements

Une façon maison de favoriser la récupération des tissus consiste à manger des aliments qui réduisent l’irritation dans la région. Éviter le salé, l’épicé, l’acide et l’alcool protégera la plaie et préviendra l’inconfort. Les autres mesures sont les suivantes :

  • Garder la plaie sèche et hydratée
  • Éviter de lécher ou de grignoter la zone
  • Ne pas trop ouvrir la bouche pour que les lésions puissent mieux se refermer
  • Utiliser un baume à lèvres, de la vaseline ou de l’huile de noix de coco pour imperméabiliser la région et favoriser la guérison
Baume à lèvres.
L’application de baumes hydratants sur les lèvres peut aider à prévenir la perlèche.

Comment prévenir la perlèche ?

Prendre soin de la peau des lèvres est très important pour garder cette zone de la bouche en bonne santé. Son hydratation et son élasticité l’empêcheront de se casser facilement en bâillant, en parlant ou en mangeant. L’utilisation de crèmes ou de baumes pour les lèvres est très utile.

En outre, les éléments suivants doivent être mis en œuvre :

  • Gardez la zone sèche. Évitez de lécher ou de tremper la peau avec votre langue.
  • Attention au soleil et au froid. Prenez soin de la zone avec un écran solaire.
  • Adoptez une alimentation saine et variée qui apporte suffisamment de vitamines et de minéraux.
  • Maintenir une bonne hygiène buccale et corporelle en général.



Traitement et soins fiables

En somme, la perlèche ou chéilite angulaire est une inflammation qui touche les coins de la bouche. Heureusement, elle peut être contrôlée avec des traitements et des soins simples. Dans tous les cas, il est toujours pertinent d’aller chez le médecin ou le dentiste, notamment si les lésions ne disparaissent pas au bout de 2 semaines, si elles s’aggravent ou réapparaissent.

Cela pourrait vous intéresser ...
6 remèdes maison pour les lèvres gonflées
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
6 remèdes maison pour les lèvres gonflées

Nous partageons ici quelques remèdes maison qui peuvent vous aider à ressentir un soulagement lorsque vous avez les lèvres gonflées.



  • Raposo Correa, S., & Jiménez, P. (2016). QUEILITIS ANGULAR. A PROPÓSITO DE UN CASO TRAS INGESTA DE ANTIBIÓTICOS ORALES. Revista Europea de Odontoestomatología, 3-6.
  • Carrasco, W., Guerra, M. E., & Tovar, V. (2008). Comparacion de la presencia de queilitis angular en niños VIH (+) y VIH (-), hijos de madres seropositivas. Acta Odontológica Venezolana46(3), 260-264.
  • de Seguro Social, C. C. (2016). Manual familiar para la salud bucodental.
  • García Alpizar, B., Benet Rodíguez, M., & Castillo Betancourt, E. (2010). Prótesis dentales y lesiones mucosas en el adulto mayor: una preocupación de todos. MediSur8(1), 36-41.
  • Park, K. K., Brodell, R. T., & Helms, S. E. (2011). Angular cheilitis, part 1: local etiologies. Cutis87(6), 289-295.
  • García López, E., Blanco Ruiz, A. O., Rodríguez García, L. O., Reyes Fundora, D., & Sotres Vázquez, J. (2004). Queilitis: Revisión bibliográfica. Revista Cubana de Estomatología41(2), 0-0.
  • Hermoso, C. M. C., Morales, P. A. M., Sánchez, S. B., & Clavijo, M. C. (2004). Sobreinfección por Candida spp y Estafilococo aureus en pacientes con queilitis angular. Universitas Odontologica24(54-55), 26-30.
  • Rosario, L. Y., Marella, L. L., Thomas, K., & Gogineni, A. (2014). What causes cheilitis, and how do you treat it?. Evidence-Based Practice17(5), E8-E9.
  • Bhutta, B. S., & Hafsi, W. (2021). Cheilitis. In StatPearls [Internet]. StatPearls Publishing.
  • Federico, J. R., Basehore, B. M., & Zito, P. M. (2019). Angular Chelitis.
  • Brevis Palma, C. P., & Carrasco Jorquera, D. A. (2020). Antifúngicos convencionales y terapias alternativas o complementarias para la candidiasis oral: revisión narrativa.