Vérapamil : utilisations et effets secondaires

15 novembre 2019
Bien que le Vérapamil soit un médicament cardiovasculaire, il possède également d'autres utilisations telles que le traitement des manies et de la prophylaxie de la migraine.

Le Vérapamil est un médicament qu’on peut administrer à la fois par voie orale ou par voie intraveineuse, selon les besoins du patient, afin de traiter notamment l’angine, l’hypertension et les arythmies.

Il appartient à la famille des antiarythmiques de classe IV. Ainsi, il est plus efficace que la digoxine dans le contrôle de la fibrillation auriculaire. La digoxine est le cardiotonique par excellence.

Bien que le Vérapamil soit un médicament cardiovasculaire, il possède également d’autres utilisations telles que le traitement des manies et de la prophylaxie de la migraine.

Les différentes présentations que l’on peut trouver sur le marché sont conçues pour une indication ou une autre, du traitement de l’angine avec des comprimés de libération soutenue aux gouttes ophtalmologiques pour le traitement de l’hypertension oculaire et/ou du glaucome.

Lisez également : Les pointes au coeur : à quoi sont-elles dues ?

Que sont les arythmies ?

Un médecin avec un stéthoscope

Une arythmie est une anomalie du rythme cardiaque. Ce rythme peut diminuer ou augmenter. Dans le premier cas, les arythmies sont appelées bradycardies et dans le second, tachycardies.

Lorsque cela survient, la formation de l’impulsion cardiaque peut être affectée. Cela peut ainsi entraîner des problèmes dans la conduction. On les appelle réentrées. Ce sont les arythmies les plus courantes chez la population en général.

Par ailleurs, il est important de mentionner que les arythmies sont souvent inoffensives. Néanmoins, certaines d’entre elles peuvent mettre la vie du patient en danger. Il est donc très important de les avoir sous contrôle.

Il existe 4 types principaux d’arythmies :

  • Extrasystoles
  • Arythmies supraventriculaires
  • Arythmies ventriculaires
  • Bradyarythmies

Et l’angine de poitrine ?

Cette maladie est, au même titre que l’infarctus du myocarde, un type de cardiopathie ischémique. Autrement dit, une maladie provoquée par la détérioration et l’obstruction des artères du cœur.

On parle d’artériosclérose. Elle se produit à cause de l’accumulation des plaques de cholestérol, de lipides et de cellules inflammatoires sur les parois de ces artères. Par conséquence, le cœur ne reçoit pas suffisamment de sang pour le bon fonctionnement de l’organisme.

L’angine de poitrine apparaît progressivement, fruit de la détérioration des artères du cœur au fil des années. On peut la classer en deux catégories :

  • Angine de poitrine stable : les douleurs apparaissent lors de l’exercice physique et peut se diffuser à d’autres zones du corps
  • Angine de poitrine instable : les douleurs apparaissent au repos et durent plus longtemps que dans le cas de l’angine de poitrine stable

Comment agit le Vérapamil dans l’organisme ?

Un patient traité au Vérapamil

Ce médicament doit son efficacité contre les maladies mentionnées à sa capacité de bloquer les canaux calciques dépendants du voltage. Il agit à l’entrée de calcium extracellulaire à travers les membranes des cellules du muscle du cœur. Les taux de calcium dans le plasma ne se voient pas touchés.

Pour cela, le Vérapamil se fixe aux canaux calciques lents en modifiant leur structure. Ainsi, le calcium du plasma ne pénètre pas à l’intérieur des cellules du myocarde.

Découvrez aussi : La transfusion sanguine : en quoi consiste-t-elle ?

En outre, ce médicament interfère également avec la libération du calcium intracellulaire. Celui-ci est stocké dans le réticulum sarcoplasmique qui est une structure cellulaire.

Étant donné que les niveaux de calcium à l’intérieur de la cellule se réduisent, on parvient à ce que le muscle du cœur se dilate. Cela a des répercussions sur le mécanisme de contraction. Il en va de même avec le muscle lisse des vaisseaux sanguins.

Les résistances périphériques sont ainsi réduites et, par conséquent, la postcharge. Ces mécanismes expliquent les effets bénéfiques du Vérapamil sur l’angine et l’hypertension.

Effets secondaires du Vérapamil

Les effets secondaires les plus graves qui peuvent provenir d’un traitement au Vérapamil incluent :

  • Bradycardie sinusale
  • Tachycardie sinusale inappropriée
  • Blocage auriculo-ventriculaire de différent degré. Un traitement avec un autre médicament peut être nécessaire
  • Hypotension

Il est important de savoir que ces effets secondaires sont plus fréquents lors de l’administration du Vérapamil par voie intraveineuse.

Outre ces effets graves, en raison de son action vasodilatatrice, un patient peut également développer d’autres effets secondaires tels que : 

Et, enfin, bien que ce soit rare, certains patients peuvent développer des réactions d’hypersensibilité.

Conclusion

Le Vérapamil est un médicament qu’on utilise surtout pour le traitement de l’angine de poitrine, l’hypertension et différents types d’arythmies. Il présente des effets secondaires plutôt dangereux. C’est pourquoi il faut être particulièrement vigilant lors du traitement. On doit toujours suivre les recommandations du médecin et on doit lui indiquer toute gêne anormale ou un quelconque doute.

 

  • Dr. J. Manuel Guía Torrent, D. F. E. C. (2006). Tratamiento Médico De Las Taquicardias Supraventriculares. Protocolos Diagnósticos y Terapéuticos En Cardiología Pediátrica. https://doi.org/10.1157/13097525
  • Machado-Alba, J. E., Giraldo-Giraldo, C., & Machado-Duque, M. E. (2015). Calidad de la prescripción de verapamilo de liberación convencional en pacientes con hipertensión arterial. Revista de Calidad Asistencial. https://doi.org/10.1016/j.cali.2015.01.009
  • Morales, M. G., Guerrero, S. G., García, G. R., Villalobos, S. J., Camarena, A. G., Aguirre, S. J., & Martínez, S. J. (2005). Intoxicación grave con verapamilo. Archivos de Cardiologia de Mexico.