Vous ne pouvez pas être une mère qui souffre constamment

28 juillet 2018
Etre maman est la chose la plus merveilleuse qui soit, c'est pour cela que vous ne devez pas constamment vous présenter en victime, car cela peut vous empêcher de profiter de la maternité

Sentez-vous que vous ne passez pas suffisamment de temps avec votre enfant ? Certaines personnes disent de vous que vous êtes une mère qui se plaint trop ? Vous voudriez avoir plus de temps pour vous ? Toutes les mères se sont déjà posées ce genre de questions. Grâce à cet article, vous allez pouvoir obtenir des réponses.

Vous êtes sûrement confrontée à des personnes qui vous font culpabiliser en tant que mère. Vous pouvez également avoir l’impression que vous manquez de temps pour réaliser vos activités personnelles, pour votre travail, et vos relations sociales. L’issue de tout cela ne dépendra que de vous et des solutions que vous allez y apporter.

La maternité se vit en plusieurs étapes, et ce sont précisément ces frustrations qui vont vous empêcher d’en profiter. Etre une mère en souffrance n’est pas une fatalité. Il vous suffit de vous fixer un nouvel objectif pour vous sentir de nouveau bien dans votre peau.

Comment arrêter d’être une mère qui souffre ?

Vous pouvez changer cette situation, mais cela dépendra de la façon dont vous allez vous y prendre. Vous pouvez déjà commencer en surprotégeant moins votre enfant ou ne pas envahir son espace personnel. Si vous réussissez à appliquer les conseils de cet article pendant 21 jours, vous allez réussir à ne plus être une mère en souffrance. 

Certaines mères ont tendance à mieux se sentir lorsqu’elles évoquent leurs problèmes. Si vous avez autour de vous une personne de confiance qui peut vous apporter son soutien, comme vos parents, vos amis ou votre conjoint, vous pouvez en profiter pour leur parler de vos problèmes. Vous pouvez également voir un psychologue.

mère triste

Sans communication, il n’y a pas de compréhension. Vous pouvez aborder certains sujets avec votre enfant, lui dire comment vous vous sentez et vous aider mutuellement. En effet, votre enfant peut également avoir des problèmes personnels. Vous êtes la meilleur personne à qui il peut se confier. 

Lire aussi : 8 types de mères : quel type êtes-vous ?

1. Avoir une vision positive de la vie

La vie est plus simple qu’elle n’y parait. Si vous êtes une personne qui voit toujours les choses de façon négative, vous ne vous rendrez jamais compte des opportunités qui s’offre à vous. Regardez-vous dans le miroir et dites à voix haute : Je suis belle, je vais conquérir le monde aujourd’hui ! Après un certain temps, vous commencerez à voir la vie d’une nouvelle façon.

Vous allez également transmettre à votre enfant une meilleur attitude, ce qui va lui permettre d’être plus sûr de lui. En matinée, vous pouvez par exemple faire une session d’affirmations en famille. Ainsi, votre conjoint, votre enfant et même votre chien vont tous ressentir une envie de vivre la vie au maximum.

2. Arrêter de vous plaindre

Lorsque vous vous dites à vous-même : Je ne suis pas belle, je suis une mauvaise mère, je n’arrive pas à tous gérer, ce sont des mensonges. Personne n’est parfait, et c’est pire lorsqu’on se plaint. Si vous changez ces mots et que vous les remplacez par des affirmations plus positives, vous allez créer une meilleur version de vous-même.

Les mots négatifs deviennent réalité. Si vous arrivez à avoir des mots positifs, vous allez noter une différence. Vous devez savoir qu’il y a toujours quelque chose de bon, quelques soit les expériences positives ou négatives.

3. Agir pour changer ce qui ne vous plait pas dans votre vie

Nous sommes responsables de nos propres actions. Si vous avez du mal à ne pas assister aux activités de vos enfants, vous pouvez mieux vous organiser. Cherchez des méthodes sur Internet pour vous organiser, et commencez à emprunter le chemin de vos objectifs. 

Avoir un enfant ne signifie pas qu’il faut oublier ses rêves. Ayez une date limite dans vos objectifs et adoptez un plan d’action. Etre mère ne doit pas vous empêchez d’être satisfaite au niveau professionnelle.

A lire : 5 avantages d’être mère après 40 ans

Quelles sont les conséquences d’être une mère qui souffre trop ?

Une mère qui a tendance à se plaindre tout le temps va faire du mal à son fils. En effet, celui-ci cherchera sans doute à comprendre pourquoi vous agissez de la sorte, il peut même se sentir coupable et triste. Souvenez-vous que vous êtes importante pour plusieurs personnes, et que ces personnes peuvent également vous aider.

mères qui prennent un café ensemble

Votre conjoint, votre famille et vos amis peuvent vous apporter du soutien, mais ils peuvent également s’éloigner si vous ne faite pas attention à eux. Si vous ne partagez pas suffisamment de temps avec eux, c’est peut être une autre raison qui explique votre mal-être. Si vous ne vous appliquez pas à résoudre ce problème, il se peut que vos amis s’éloignent de vous. 

Vos problèmes en tant que mère peuvent éclipser des problèmes dans d’autres aspects de votre vie. Votre travail, vos activités et votre vie personnelle sont des éléments dont vous devez vous occupez. Dans le cas contraire, vous pourriez tout perdre.

1. Votre enfant n’est pas sûr de lui

Lorsque vous n’êtes pas disponible positivement pour votre enfant, ce dernier peut développer des troubles émotionnels. Puisque votre enfant se construit, il peut développer des insécurités car il voit que sa propre mère ne va pas bien et il ne sait pas comment lui venir en aide.

C’est votre rôle d’aider votre enfant à développer une stabilité émotionnelle. Montrez-lui que les problèmes doivent être affrontés avec optimisme et entrain. Les personnes qui se considèrent faibles finissent toujours par le devenir. Même si vous n’êtes pas ce genre de personne, faite en sorte que votre force vous guide.

2. Votre enfant va perdre son admiration et son respect pour vous

Nous voulons tous voir la femme qui nous a élevé comme une super héroïne. Mais si vous vous plaignez tout le temps, votre enfant commencera à vous voir sous un autre jour. Des valeurs telles que le respect et l’amour peuvent disparaître avec le temps. N’oubliez pas, vous devez être source d’admiration pour votre enfant.

3. Vous attirez de l’énergie négative dans votre vie

Si vous pensez que les problèmes sont plus gros que vous, ils auront votre peau et tout ce qui arrivera dans votre vie sera forcement négatif. Imaginez à quel point la vie peut être ennuyeuse s’il n’y avait rien à solutionner. Respirez profondément et travaillez pour trouver une solution pour améliorer votre situation.

mère et enfant

Le bonheur et la force intérieure ne sont pas quelque chose de difficile à atteindre. Si vous vous décidé à réagir pour trouver une solution à vos problèmes, vous allez attirer et ressentir de meilleurs énergies. Faite des activités physiques pour être moins stressé et pour enfin devenir la mère qui sommeille en vous. 

Conclusion

Etre mère est magnifique car vous pouvez profiter de merveilleux moments avec votre enfant. Si vous en avez marre de toujours vous plaindre, il vous faut adopter les conseils que nous venons de vous présenter. Il n’y a que vous qui pouvez arranger cela et devenir une merveilleuse maman pour votre enfant.

Vous pouvez commencer par déjeuner avec votre enfant, aller au parc et partager d’autres activités. Partager des moments avec votre enfant afin d’améliorer votre relation. C’est ainsi que vous pourrez profitez de la maternité. 

Il faut de nouveau partager des moments avec votre famille, vos amis et votre conjoint car c’est ce qui vous permettra également de vous sentir mieux. Vous êtes entouré de personnes qui veulent vous voir briller, vous devez vous permettre de vivre des expériences pour ces personnes. Votre productivité au travail n’en sera que meilleure. N’abandonnez pas, car la vie est plus simple qu’elle n’y paraît.

 

 

A découvrir aussi