Voyager lorsqu’on est diabétique : quelques conseils

22 décembre 2019
Une personne diabétique ne doit pas se priver de passer de bonnes vacances loin de chez elle ou de remplir des engagements professionnels dans un endroit autre que le bureau. Voyager lorsqu'on est diabétique exige certaines précautions, mais cela est possible, sans problème majeur.

Voyager lorsqu’on est diabétique ne doit pas créer de limitations. Il faut tout simplement prendre quelques mesures préventives afin d’éviter les situations à risque. Autrement dit, une personne diabétique peut profiter d’un voyage aussi bien qu’un individu qui ne souffre pas cette condition.

Il existe deux facteurs fondamentaux qu’il faut prendre en compte lorsqu’on est diabétique et qu’on veut voyager. Le premier est de garantir l’accès aux médicaments et aux soins médicaux, en cas de besoin. Et le deuxième est d’empêcher, à tout prix, les blessures ou le manque de nourriture pendant le voyage.

En outre, il convient de préciser que pour voyager lorsqu’on est diabétique, il est nécessaire de disposer d’une certaine stabilité de l’état de santéEffectivement, il n’est pas sain d’entreprendre un voyage en ayant des doutes importants sur la façon dont se comportera l’organisme. C’est pourquoi, il est toujours conseillé d’avoir un avis médical et d’appliquer les recommandations suivantes.

Voyager lorsqu’on est diabétique : une consultation avant le départ

Voyager lorsqu'on est diabétique : consulter son médecin avant de partir

Voyager lorsqu’on est diabétique implique plusieurs exigences. L’une d’entre elles est la nécessité de transporter une série de médicaments, ainsi que d’avoir à portée de main les antécédents médicaux. Par ailleurs, il est préférable de consulter votre médecin afin qu’il établisse un rapport médical précisant le type de diabète dont vous souffrez ainsi que le traitement que vous suivez.

Ce document sera utile pour transporter les médicaments sans problèmes. Et, au cas où vous avez besoin d’une consultation, le nouveau médecin saura comment procéder. De plus, il est judicieux de faire traduire ce rapport en anglais. Aussi, votre médecin peut vous fournir les recommandations du cas, selon votre destination.

Les options sanitaires sur le lieu du voyage

Il est primordial de savoir comment fonctionne le système de santé dans le pays où vous allez. Cela implique d’identifier les centres de santé qui peuvent vous recevoir, en cas de besoin, ainsi que les mécanismes d’accès aux médicaments.

Normalement, il n’y a aucun soucis quand il s’agit d’un voyage au sein de votre pays. Mais les choses peuvent se compliquer si vous allez à l’étranger. Il va sans dire que, dans ce dernier cas, vous devez souscrire à une assurance voyage qui couvre toute éventualité pouvant survenir.

Voyager lorsqu’on est diabétique : les médicaments à portée de main

Les médicaments d’usage quotidien doivent être placés dans votre bagage à main. Ainsi que les mesureurs, et tous les instruments dont vous pourriez avoir besoin, comme les seringues ou les stylos à insuline, etc. Si vous voyagez en avion, il est déconseillé de mettre ces objets indispensables dans la valise en soute car ils pourraient s’abîmer pendant le voyage.

D’autre part, il est utile de transporter quelques aliments dans le bagage à main. Des produits comme les biscuits, les barres de céréales ou les fruits sont parfaits. Au cas où vous voyagez en bateau, l’idéal est que votre médecin vous prescrive des médicaments contre le mal de mer. En voiture, surveillez la température des médicaments et prenez également une portion supplémentaire d’aliments.

L’alimentation lors d’un voyage avec du diabète

Pour voyager lorsqu'on est diabétique, il faut faire attention à ce que l'on mange dans le pays où on séjourne

Si vous allez dans un pays très éloigné, il est important de prendre une précaution maximale avec les aliments que vous consommez. Parfois, les étiquettes des emballages ne sont pas assez précises et vous pouvez finir par ingérer quelque chose qui affecte votre santé.

Par ailleurs, il est fondamental de s’assurer du contenu de tout plat que vous allez manger, surtout s’il est nouveau pour vous. En effet, n’ayez pas peur de demander toutes les informations correspondantes et de vous abstenir de goûter un aliment que vous ne connaissez pas.

Lisez également : Changer de régime alimentaire pour contrôler naturellement le diabète de type 2

Vêtements et chaussures à utiliser

Le plus adéquat est d’emmener des habits amples et aussi confortables que possible. Surtout lors des trajets en avion, en train, en bus, etc. Les vêtements serrés ne sont pas une bonne idée. En outre, un aspect très important sont les chaussures. Ces dernières doivent être très confortables, de bonne qualité et dotées d’une excellente aération.

Vous ne devez jamais marcher pieds nus. En particulier si vous souffrez d’une perte de sensibilité aux piedsIl est également conseillé de vérifier l’état les chaussures avant de les mettre. L’usage de chaussures sans talons ou ouvertes n’est pas non plus approprié. Enfin, il est préférable qu’elles soient faites de cuir souple, sans coutures intérieures et doublées.

Découvrez aussi : 7 conseils pour prendre soin du pied diabétique

Les moustiques et le climat

D’autre part, lorsqu’on voyage et qu’on est diabétique, il faut faire extrêmement attention à ne pas se faire piquer par des moustiques ou des insectes similaires. Certains de ces animaux peuvent transmettre des maladies graves qui compliquent grandement le cadre diabétique.

Si la destination est en haute altitude, il est judicieux de prendre les précautions nécessaires pour éviter le mal des montagnes. Il faut également tenir compte du fait que les basses températures rendent difficile l’absorption de l’insuline. Ainsi, pour voyager lorsqu’on est diabétique, il vaut mieux éviter le froid ou consulter un médecin avant de se rendre dans un endroit de ce type.

 

  • Jansà, M., & Vidal, M. (2004). De viaje con la diabetes. Diabéticos: Presente y futuro, (60), 6-13.
  • Zenteno-López, M. A., Tzontehua-Tzontehua, I., Gil-Londoño, E., Contreras-Arroy, S., & Galicia-Aguilar, R. (2016). Continuidad de cuidados para la adherencia terapéutica en la persona con diabetes tipo 2. Enfermería Universitaria. https://doi.org/10.1016/j.reu.2016.02.001
  • Hospital universitario Ramón y Cajal. (2005). Protocolos De Cuidados – Pie Diabético.