Zéro Déchet : quelques conseils pour rejoindre le mouvement depuis chez soi

Est-il possible de produire zéro déchet ? Oui, le mouvement Zero Waste a déjà gagné du terrain dans le monde entier. Nous vous disons en quoi consiste cette proposition.
Zéro Déchet : quelques conseils pour rejoindre le mouvement depuis chez soi

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Heureusement, aujourd’hui, de nombreuses personnes ont pris conscience de l’impact que les déchets génèrent sur l’environnement. De plus en plus de personnes ont adopté des mesures pour tenter de les réduire. Dans ce contexte, le mouvement « Zero Waste » ou « Zéro Déchet » s’est développé, avec de plus en plus de force et d’adeptes.

Il consiste à acquérir – et à maintenir dans le temps – de nouvelles habitudes basées sur la réduction, la réutilisation et le recyclage des déchets que nous générons. Des actions telles que le compostage des déchets organiques et le refus d’utiliser des objets en plastique, par exemple, sont incluses. Comment commencer à le mettre en œuvre ?

Quelques conseils pour rejoindre le mouvement Zéro Déchet

Le mouvement Zéro Déchet est devenu l’un des modes de vie durables les plus attractifs. Il comprend une série d’habitudes qui visent à atténuer autant que possible la production de déchets. Et le mieux dans tout cela, c’est que les différentes actions sont faciles à mettre en pratique. Examinons de plus près les plus importantes.

1. Mode de vie austère

L’austérité et vivre avec l’essentiel semble être une des prémisses de cette philosophie de vie. Moins nous possédons et consommons, moins nous produirons de déchets. Ce n’est pas une tâche difficile à réaliser, puisqu’il suffit de se poser une question avant d’acheter quelque chose de neuf : en ai-je vraiment besoin ?

En réalité, peu importe à quel point nous essayons de recycler et de réutiliser la plupart des choses que nous avons à la maison, si nous ne réduisons pas la consommation, cela ne suffira pas. Il convient de réduire les espaces de rangement, tels que les tiroirs, les meubles et les étagères.

Conseils pour rejoindre le mouvement Zéro Déchet.
Le mouvement Zéro Déchet propose de minimiser l’utilisation de plastiques et de matériaux polluants.

2. Gaspillage alimentaire

Jeter de la nourriture est la dernière chose à faire, car en plus de générer des déchets, nous dépensons de l’argent et des ressources. Avec toute la nourriture que nous jetons, nous pourrions composer un menu complet pour toute la famille.

L’idée est d’organiser le menu de la semaine à l’avance, d’acheter ce qui est nécessaire à la préparation de chaque plat et de laisser un déjeuner ou un dîner libre pour manger ce qui reste. Nous réduirons ainsi les déchets générés par les restes de nourriture.

À ce propos, selon un rapport préparé par le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), en 2019, 931 tonnes de nourriture ont été gaspillées et ont fini à la poubelle, soit 17 % de l’alimentation mondiale.



3. Achats groupés

Par rapport au point précédent, les achats groupés sont une des premières étapes pour organiser durablement les achats alimentaires. Il s’agit d’exclure les emballages et contenants en plastique, ce qui favorise la vente au poids non seulement des fruits et légumes, mais aussi des légumineuses et autres aliments.

De plus, ce système invite les consommateurs à apporter leur propre emballage : sacs en tissu, sacs en papier, bouteilles en verre, entre autres. Même si cela peut sembler fastidieux au début, il s’agit simplement de prendre l’habitude.

4. Moins de plastique

La clé pour générer moins de pollution dans l’environnement est de réduire définitivement la consommation d’objets en plastique, car c’est un matériau qui met des centaines d’années à se décomposer, générant ainsi des niveaux élevés de pollution.

La première chose à faire est de détecter les trois produits en plastique que nous consommons le plus pour les éviter. Par exemple, sacs, bouteilles et gobelets jetables. Pour les premiers, nous avons déjà évoqué dans le point précédent l’utilisation de sacs réutilisables.

Quant aux bouteilles, une bonne option consiste à opter pour celles faites de matériaux réutilisables. De même, il est idéal de posséder un gobelet réutilisable pour servir du café ou d’autres boissons qui sont habituellement servies dans des gobelets jetables. L’utilisation de pailles doit également être exclue.



5. Recyclage

Recycler tout ce qui est possible de recycler est presque une loi chez ceux qui participent au mouvement Zéro Déchet. Bien que la collecte différenciée des déchets soit pratiquée depuis longtemps dans de nombreuses régions du monde, la participation active et responsable de tous les citoyens est essentielle.

6. Remplacement de l’emballage

En plus d’être respectueuse de l’environnement, cette proposition nous fera économiser de l’argent. L’idée est de remplacer les contenants en plastique par des contenants et des bocaux en verre.

Par exemple, les pots de confiture peuvent être réutilisés pour stocker des conserves, des légumineuses et des céréales. Ils peuvent même être transformés en verres et vases.

7. Dons

Actuellement, il existe des centres d’échange et de vente d’objets d’occasion qui sont mis à la disposition de ceux qui en ont le plus besoin. C’est ce qu’on appelle « l’économie circulaire » et elle consiste à redonner une chance à des objets que d’autres n’utilisent plus. Les friperies et les boutiques de troc sont les exemples les plus clairs de cette modalité qui gagne lentement du terrain.

Donnez les vêtements que vous ne portez plus.
Donner des vêtements au lieu de les jeter est une mesure durable que tout le monde peut appliquer.

Zéro Déchet : c’est possible avec de la bonne volonté et de la conviction

Les grands changements commencent par les petites modifications que nous pouvons apporter individuellement à notre routine. En 2008, Bea Johnson et sa famille ont mis en place un mode de vie basé sur le concept “zéro déchet”. Aujourd’hui, près de 15 ans après sa création, des millions de personnes à travers le monde l’ont déjà rejoint.

L’important est de prendre ses responsabilités au sein de l’endroit où nous vivons, en en prenant soin et en le respectant par des actions simples, qui ont un grand impact. Parier sur le mouvement Zéro Déchet est une bonne façon de commencer.

Cela pourrait vous intéresser ...
Qu’est-ce que le jute et pourquoi est-il recommandé de remplacer les sacs en plastique ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Qu’est-ce que le jute et pourquoi est-il recommandé de remplacer les sacs en plastique ?

Le jute est une plante dont le nom scientifique est Corchorus Capsularis. Découvrez si c'est mieux que les sacs en plastique et pourquoi.



  • Rojas, P. J., & Desarrollo, C. E. G. E. S. T. I. (2011). La filosofía “Zero waste”. Éxito empresarial3.
  • Cataldo Ide, S., & Larenas Rodríguez, M. (2020). Zero waste.
  • Gallini, S. (2016). The zero garbage affair in Bogotá. RCC Perspectives, (3), 69-78.
  • Larenas Rodríguez, M. (2020). Zero waste(Doctoral dissertation, Universidad de Chile).
  • Martínez, M. G. (2021). Revisión de los nuevos planteamientos de diseño para conseguir estrategias de Zero Waste. Proyecta56, an Industrial Design Journal, (1), 73-85.
  • Susperreguy, M. E. (2021). The Good Gift: zero waste.