3 recommandations pour diminuer la consommation de sodium

10 septembre 2020
On vous a diagnostiqué une hypertension et recommandé de réduire le contenu en sodium de votre alimentation ? Voici 3 conseils pour y arriver.

Pour de nombreuses personnes, diminuer la consommation de sodium est une tâche inévitable car la santé cardiovasculaire en dépend. Ce minéral est l’un des plus abondants dans l’organisme et remplit des fonctions aussi importantes que garantir la transmission de l’impulsion nerveuse.

Cependant, sa trop grande ingestion s’associe à un mauvais pronostic chez les personnes qui souffrent d’hypertension. C’est pour cette raison que nous allons dès maintenant vous apporter une série de recommandations pour le réduire dans votre alimentation. Si vous les mettez en pratique, vous pourrez voir à quel point votre état de santé s’améliore à moyen et long terme.

Ces conseils doivent malgré tout être pris en compte par les personnes qui présentent des problèmes avec la gestion de ce minéral. Dans le cas des sportifs ou des personnes qui sont exposées à un haut niveau de transpiration, les indications pourraient être différentes.

Comment diminuer la consommation de sodium ?

Nous allons vous exposer des techniques diététiques qui vous serviront à réduire la présence de sodium dans votre alimentation. Souvenez-vous que si vous avez des doutes à propos du besoin de restreindre l’apport de ce minéral, la meilleure option sera toujours de consulter un spécialiste, qui sera capable de vous aider à mettre en place un régime optimal.

1. Attention avec les aliments en conserve

Les légumes au vinaigre ou les aliments en conserve supposent une bonne option pour disposer de produits hors-saison ou pour augmenter la vie utile de ces derniers. Il s’agit d’une manière intéressante et pratique de consommer certains aliments toute l’année.

Les légumineuses en conserve, par exemple, entrent dans la catégorie des aliments transformés sains. Leur ingestion régulière garantit un bon apport en fibres, ce qui est directement lié à une meilleure santé intestinale. C’est ce qu’affirme une recherche publiée dans la revue International Journal of Clinical Practice, où on les défend lorsqu’il s’agit de réduire les problèmes de transit chez les personnes âgées.

Cependant, les aliments en conserve contiennent généralement de grandes doses de sodium, ce qui pourrait être nocif pour certaines personnes. Les experts relient l’apport diététique de ce minéral à une augmentation de la pression sanguine, même si les derniers articles scientifiques affichent une certaine divergence à ce sujet. Quoi qu’il en soit, jusqu’à ce qu’on certifie le contraire, la prescription médicale est de réduire le sel chez les personnes souffrant d’hypertension.

On peut diminuer la consommation de sodium en mangeant moins d'aliments en conserve.

Pour en savoir plus : Est-il sain de boire le jus des conserves ?

2. Réduisez la consommation de sodium à travers les sauces

Les sauces contiennent généralement de grandes quantités de sel. Au moment de diminuer sa consommation de sodium, il est bénéfique de retirer ce type d’aliments de notre régime habituel.

Il faut cependant savoir que le pire de ces produits n’est pas leur contenu en minéraux mais leur trop grand apport calorique. Dans certains cas, la présence de lipides de type trans dans leur composition est un autre facteur négatif. Ces graisses sont liées à un plus grand risque de développer des maladies de type inflammatoire chronique, selon un article publié dans la revue BMJ.

Si l’on envisage de consommer une sauce, la meilleure solution est de faire une sauce maison. De cette façon, nous connaîtrons ses ingrédients et pourront choisir leur origine.

Au cas où vous achèteriez des sauces de type industriel, il est essentiel de faire attention à l’étiquette et d’éviter celles qui contiennent de hautes quantités de sodium, de lipides de type trans et d’additifs. Il est bon de s’informer à ce sujet et de bien regarder les tableaux nutritionnels qui accompagnent les emballages.

Lisez aussi : Découvrez nos recettes de sauce tartare et de sauce à l’ail

3. Fuyez la nourriture rapide

Les industries de nourriture rapide ajoutent souvent de grandes quantités de sel aux aliments pour améliorer leur goût. C’est pour cela que leur contenu en sodium est très élevé.

Par ailleurs, les plats provenant des chaînes de nourriture rapide contiennent des additifs chimiques qui peuvent être mauvais pour la santé. Ces aliments ont tendance à être frits ou panés, ce qui réduit encore plus leur qualité nutritionnelle.

Lorsqu’on envisage un régime équilibré et sain, il est essentiel de garantir la présence d’aliments frais dans l’alimentation. Par ailleurs, il est recommandé de réduire sa consommation de produits transformés, dans le but d’éviter l’apport de substances qui pourraient être nocives pour le système cardiovasculaire.

En tant que partie de la stratégie pour traiter l’hypertension artérielle, les nutritionnistes recommandent généralement la réduction drastique de nourriture rapide. De cette façon, ils s’assurent que le patient n’ait pas d’accès direct à des aliments qui compliqueraient l’équilibre de liquides interne, faisant ainsi augmenter les chiffres de la tension.

Il ne faut pas manger au fast-food si on veut diminuer la consommation de sodium.

Diminuer la consommation de sodium peut parfois être nécessaire

Si vous souffrez d’hypertension artérielle, il est probable que le spécialiste vous recommande de diminuer votre consommation de sodium pour éviter des complications dérivant de la progression de cette pathologie. Pour respecter cette norme, il est important que vous preniez en compte les conseils que nous vous avons apportés dans cet article.

Souvenez-vous que la base d’une alimentation saine est la variété et, surtout, la prédominance des produits frais et des fruits et légumes. Essayez de combiner une bonne alimentation à une pratique d’exercice physique de façon régulière pour favoriser un bon état de santé.

Enfin, si vous êtes sportif et vous entraînez à l’air libre, consultez un professionnel de la nutrition avant de décider d’une réduction de la consommation de sodium diététique. Dans le cas contraire, vous pourriez mettre en danger votre équilibre électrolytique et, par conséquent, votre rendement sportif.

 

 

  • Emmanuel A., Mattace Raso F., Neri MC., Petersen KU., et al., Constipation in older people: a consensus statement. Int J Clin Pract, 2017.
  • Pathak CM., Ix JH., Anderson CAM., Woodell TB., et al., Variation in sodium intake and intra individual change in blood pressure in chronic kidney disease. J Ren Nutr, 2018. 28 (2): 125-128.
  • Souza RJ., Mente A., Maroleanu A., Cozma AI., et al., Intake of saturated and trans unsaturated fatty acids and risk of all cause mortality, cardiovascular disease and type 2 diabetes: systematic review and meta analysis of observational studies. BMJ, 2015.
  • Castro-Martínez, María Guadalupe, et al. “Ácidos grasos trans de la dieta y sus implicaciones metabólicas.” Gaceta Médica de México 146.4 (2010): 281-288.
  • Pastor-Zarandona, Omar Alonso, and Juan Manuel Viveros-Paredes. “Ingesta de comida rápida y su influencia en la producción de N-aciletanolaminas involucradas en el ciclo hambre-saciedad.” Revista mexicana de trastornos alimentarios 8.2 (2017): 171-184.
  • Soto, Juan Ramón. “Tratamiento no farmacológico de la hipertensión arterial.” Revista Médica Clínica Las Condes 29.1 (2018): 61-68.
  • Sánchez, Ramiro A., et al. “Guías latinoamericanas de hipertensión arterial.” Revista chilena de cardiología 29.1 (2010): 117-144.