4 aliments que vous devriez éviter de manger après un tatouage

Après un tatouage, il convient d'éviter certains aliments, afin de ne pas augmenter la réponse inflammatoire et ainsi accélérer le processus de guérison. Découvrez quels sont ces aliments.
4 aliments que vous devriez éviter de manger après un tatouage
Saúl Sánchez Arias

Rédigé et vérifié par le nutritionniste Saúl Sánchez Arias.

Dernière mise à jour : 21 décembre, 2022

Après s’être fait tatouer, il faut optimiser son alimentation pour accélérer le processus de guérison. Il convient d0nc d’éviter de consommer certains aliments, car ces aliments peuvent augmenter les niveaux d’inflammation dans l’environnement interne. À l’inverse, certaines substances sont recommandées, comme la vitamine C.

Ensuite, nous allons discuter des aliments que vous devriez éviter de manger après un tatouage pour contrôler l’inflammation et accélérer le processus de guérison. Gardez à l’esprit que beaucoup d’entre eux devraient également être limités dans presque toutes les circonstances et pas seulement après s’être fait tatouer.

1. Les boissons gazeuses

Les boissons gazeuses contiennent généralement de grandes quantités de sucres. Ces éléments provoquent une augmentation du stress pancréatique en raison d’une glycémie élevée. Cela conditionne l’état d’inflammation dans le milieu interne.

Même une consommation régulière en grande quantité serait liée à un risque accru de développer des problèmes métaboliques, comme le diabète de type 2. C’est ce que témoigne une étude publiée sur Current Diabetes Reports.

Les boissons gazeuses ne sont pas recommandées après un tatouage.
Les boissons gazeuses fournissent une grande quantité de sucre. L’indice glycémique élevé retarde la guérison en inhibant les globules blancs.



[/atomik -lu-aussi ]

2. Les aliments frits et pâtes à frire

La friture génère une altération du profil lipidique des aliments. Les acides gras se transforment en trans de type lorsqu’ils sont soumis à des températures élevées.

Nous parlons d’une série de composés dont il a été démontré qu’ils augmentent l’inflammation dans l’environnement interne, ainsi que le dysfonctionnement au niveau mitochondrial. De manière générale, il faut les éviter, d’autant plus lorsqu’on cherche à maximiser la capacité du corps à se remettre d’un événement stressant.

Friture qui augmente l'inflammation.
Les aliments frits génèrent des substances toxiques en raison du stress thermique que subissent les aliments.

3. Les saucisses

Les saucisses sont une source d’additifs artificiels de mauvaise qualité. Les nitrites en sont un exemple.

La consommation de nitrites a été liée à des altérations. Ils pourraient augmenter l’incidence des tumeurs associées au tube digestif, selon une étude publiée dans la revue Nutrients.

Pour cette raison, la consommation de viande rouge transformée est déconseillée. Dans le contexte spécifique des tatouages, ils sont également associés à une augmentation de l’inflammation dans le corps.

Viande transformée en saucisses.
Les nitrites des saucisses sont très nocifs. Ils sont liés au développement de pathologies malignes.

4. Les boissons alcoolisées

L’alcool est une substance toxique, quelle que soit la dose consommée. Elle ne doit en aucun cas être présente de manière régulière dans l’alimentation.

Elle modifie la synthèse des protéines endogènes et réduit la production d’hormones sexuelles mâles, telles que la testostérone. De plus, elle augmente la synthèse de cortisol, en provoquant stress et catabolisme.

Comme si cela ne suffisait pas, la consommation d’alcool augmente le risque de développer des pathologies chroniques au fil des ans. Elle affecte non seulement le fonctionnement du cœur, mais également la physiologie du système nerveux central.

Dans le cas précis des tatouages, l’alcool favorise la déshydratation. L’élimination de l’eau de la peau au milieu d’un processus de cicatrisation n’est pas favorable et peut retarder l’action des fibroblastes.

Homme avec boisson alcoolisée.
La consommation d’alcool n’est jamais recommandée. Encore moins après un événement qui nécessite une bonne cicatrisation.

Que manger pour accélérer la cicatrisation d’un tatouage ?

La meilleure façon d’accélérer la guérison après un tatouage est d’inclure des aliments riches en vitamine C et en vitamine A dans l’alimentation. Les deux éléments stimulent la synthèse du collagène, la protéine la plus abondante dans le corps humain.

Celle-ci fait partie de tous les tissus de l’organisme et une carence est associée à des problèmes de cicatrisation et à un risque accru de blessure musculaire.

Parmi les aliments qui se distinguent par la concentration de ces deux nutriments, nous pouvons citer les suivants :

Il sera également essentiel d’inclure d’autres aliments à capacité anti-inflammatoire dans l’alimentation. Ceux qui remplissent le mieux cette fonction sont ceux qui concentrent les oméga-3. Les poissons bleus se démarquent.



[/atomik -lu-aussi ]

Évitez certains aliments après un tatouage pour accélérer la récupération

Éviter la consommation de certains aliments après un tatouage est important pour accélérer le processus de guérison et pour moduler les niveaux d’inflammation dans l’environnement interne. L’apport d’épices culinaires, comme le curcuma, est conseillé.

Enfin, il faut tenir compte du fait qu’il est essentiel d’optimiser d’autres bonnes habitudes, comme une nuit de repos adéquate. Ainsi, un équilibre sera maintenu au niveau hormonal, ce qui accélérera les processus de réparation et réduira l’inflammation et la douleur.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment prendre soin d’un nouveau tatouage ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment prendre soin d’un nouveau tatouage ?

Le traitement d'un nouveau tatouage est impératif pour assurer l'intégrité de la pièce à l'avenir. Entrez et découvrez quelques astuces.



  • Yoshida Y, Simoes EJ. Sugar-Sweetened Beverage, Obesity, and Type 2 Diabetes in Children and Adolescents: Policies, Taxation, and Programs. Curr Diab Rep. 2018;18(6):31. Published 2018 Apr 18. doi:10.1007/s11892-018-1004-6
  • Oteng AB, Kersten S. Mechanisms of Action of trans Fatty Acids. Adv Nutr. 2020;11(3):697-708. doi:10.1093/advances/nmz125
  • Song P, Wu L, Guan W. Dietary Nitrates, Nitrites, and Nitrosamines Intake and the Risk of Gastric Cancer: A Meta-Analysis. Nutrients. 2015;7(12):9872-9895. Published 2015 Dec 1. doi:10.3390/nu7125505

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.