Le collagène aide-t-il à gagner de la masse musculaire ?

Le collagène fait partie de toutes les structures du corps, y compris les muscles. Par conséquent, beaucoup se demandent si les suppléments de cette protéine aident à gagner du muscle.
Le collagène aide-t-il à gagner de la masse musculaire ?
Maria Patricia Pinero Corredor

Rédigé et vérifié par la nutritionniste Maria Patricia Pinero Corredor.

Dernière mise à jour : 18 décembre, 2022

Le collagène est une protéine présente dans différentes parties du corps. Sa fonction principale est de maintenir ensemble les différentes structures, telles que la peau, les tendons, les os, le cartilage, les tissus sanguins, la graisse, les organes et les muscles. Maintenant, les suppléments de collagène aident-ils à gagner de la masse musculaire ?

Souvent, ce doute hante ceux qui s’intéressent au monde du sport. Bien que le corps humain produise naturellement cette protéine, il est également possible de l’obtenir par le biais d’aliments et de produits spécifiques.

Quoi qu’il en soit, il faut tenir compte du fait que le collagène forme des fibres avec lesquelles le corps crée des structures dans l’organisme. Cette substance est chargée d’apporter fermeté et élasticité. Cela étant dit, voyons si elle intervient ou non dans la formation de la masse maigre. Poursuivez donc votre lecture !

Qu’est-ce que le collagène ?

Le collagène est connu comme la « protéine la plus abondante dans le corps ». Il est naturellement produit et fait partie de diverses structures. Dans le cas des muscles, il est présent dans environ 10 % d’entre eux. En particulier, le collagène de type 3, qui agit comme un support dans les organes avec la capacité de se dilater et de se contracter.

Il existe un autre type de collagène, qui est présent dans presque toutes les parties du corps, mais qui remplit d’autres fonctions, telles que la résistance et l’élasticité. Lorsqu’il est pris en complément, il est de type hydrolysé, c’est-à-dire décomposé par l’industrie pharmaceutique pour le rendre plus petit et plus digeste.

Malgré le fait que le corps soit capable de synthétiser lui-même cette substance, de plus en plus de personnes décident d’opter pour une supplémentation. D’où la question de savoir si le collagène aide vraiment à augmenter la masse musculaire. Nous tentons ci-dessous d’apporter une réponse en fonction des résultats de certaines études.

Qu'est-ce que le collagène ?
Bien que le collagène soit naturellement présent dans le corps, il est également possible de l’obtenir par le biais de suppléments et d’aliments.

Le collagène aide-t-il à gagner de la masse musculaire ?

Une étude rapportée dans le magazine Nutrients, réalisée sur 25 jeunes hommes âgés de 24 à 26 ans, visait à connaître l’impact d’une supplémentation en collagène associée à des exercices de musculation.

Les participants ont effectué des mesures de composition corporelle et de force, et des biopsies du vaste latéral ont été prises avant et après une intervention d’entraînement de 12 semaines. Plus précisément, ils ont consommé 15 grammes de collagène une heure avant l’entraînement quotidien. Il y avait aussi un groupe placebo.

En conséquence, il a été constaté que le groupe qui consommait du collagène avait une augmentation légèrement supérieure de sa force et de sa masse musculaire par rapport au groupe placebo. Cependant, les deux ont augmenté en force.

Dans une autre analyse révélée dans le British Journal of Nutrition, l’influence de la supplémentation en protéines de collagène par rapport à un placebo après l’exercice a été évaluée.

Ils ont constaté que chez un total de 53 hommes âgés atteints de sarcopénie – qui est la perte de masse musculaire avec l’âge – il y avait une augmentation significativement plus élevée de la masse musculaire et de la force. Ceci après avoir ingéré du collagène pendant 12 semaines.

L’étude a analysé la masse maigre, la masse grasse et la masse osseuse avant et après l’intervention. Ainsi, il a déterminé que la supplémentation en collagène en combinaison avec l’entraînement en résistance améliorait la composition corporelle, car elle augmentait toutes les valeurs, y compris la masse musculaire.

D’autres résultats intéressants…

Dans d’autres recherches, partagées via l’ International Journal of Environmental Research and Public Health , un groupe de 97 hommes d’âge moyen non formés ont été testés comme suit :

  • Un groupe a reçu une supplémentation en peptides de collagène pendant 12 semaines combinée à un entraînement en résistance.
  • Un autre groupe a été complété par des protéines de lactosérum combinées à un entraînement en résistance.
  • Le dernier groupe a également subi le même type d’entraînement, mais a reçu un placebo.

Les chercheurs ont déterminé que l’entraînement combiné aux peptides de collagène avait un impact beaucoup plus important sur la prise de masse musculaire que la protéine de lactosérum plus l’exercice. Même ainsi, ce dernier s’est avéré influencer la croissance musculaire.



[/atomik -lu-aussi ]

Les controverses à ce sujet

Bien que le collagène semble avoir donné de bons résultats dans certaines études, par rapport à d’autres composants, il ne semble pas être aussi efficace. Dans une analyse réalisée chez des femmes en surpoids, il a été constaté qu’il existe de meilleures protéines pour gagner de la masse musculaire.

L’enquête a examiné les effets de la supplémentation en protéines de lactosérum par rapport à la supplémentation en collagène hydrolysé sur l’apport alimentaire, la masse grasse et les marqueurs biochimiques chez les femmes en surpoids.

Il y avait 37 femmes qui ont participé. Un groupe a consommé 40 grammes de protéines de lactosérum et l’autre 38 grammes de collagène par jour. Il s’est avéré que la supplémentation en protéines de lactosérum augmentait les concentrations de l’hormone qui régule la faim et pourrait favoriser un métabolisme amélioré.

En revanche, une supplémentation en collagène pendant 8 semaines suggère qu’il ne s’agit pas d’un complément efficace pour les femmes en surpoids qui souhaitent améliorer leur santé et leur composition corporelle.

Une autre étude a également examiné la protéine de lactosérum par rapport au collagène. Cette fois, la supplémentation concernait des femmes âgées en bonne santé, mais des résultats similaires ont été déterminés.

Le groupe était composé de 22 femmes, qui ont été assignées au hasard pour consommer un supplément de collagène ou de lactosérum, 30 grammes de l’un ou l’autre. Il a été constaté que le collagène en tant que supplément produisait une augmentation de la masse musculaire, mais uniquement pendant l’exercice.

En revanche, l’effet sur les muscles causé par la supplémentation en protéines du lait a produit une augmentation, à la fois au repos et pendant l’exercice. Par conséquent, le lactosérum est plus efficace que le collagène.

Le collagène aide-t-il à gagner de la masse musculaire ?
Bien que le collagène contribue à la formation de la masse musculaire, il existe d’autres protéines qui ont un meilleur effet.



[/atomik -lu-aussi ]

Le collagène peut-il augmenter la masse musculaire?

Avec tout ce qui précède, la question demeure : “Le collagène peut-il augmenter la masse musculaire ?” La réponse est oui. Au moins dans une certaine mesure. Des preuves scientifiques suggèrent que cela fonctionne, mais pas mieux que les autres protéines. Des études montrent que le lactosérum et les protéines d’œuf sont meilleurs à cette fin.

Dans tous les cas, le collagène peut être un bon complément au régime alimentaire des sportifs de haut niveau et amateurs. C’est aussi une alternative pour les personnes allergiques au lait ou aux œufs.

Comment utiliser le collagène pour augmenter la masse musculaire ?

La façon habituelle d’inclure le collagène dans l’alimentation consiste à utiliser des aliments qui contiennent la substance ; par exemple, de la viande maigre de poulet, de dinde ou de lapin. Si vous optez pour un supplément, 15 grammes par jour sont généralement recommandés, une heure avant l’entraînement. Oserez-vous essayer ?

Cela pourrait vous intéresser ...
La levure de bière aide-t-elle à augmenter la masse musculaire ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
La levure de bière aide-t-elle à augmenter la masse musculaire ?

La consommation de levure de bière peut aider à augmenter la masse musculaire, grâce à sa teneur en nutriments essentiels.



  • Wu M, Cronin K, Crane JS. Biochemistry, Collagen Synthesis. [Updated 2022 Sep 12]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2022 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK507709/
  • León-López A, Morales-Peñaloza A, Martínez-Juárez VM, Vargas-Torres A, Zeugolis DI, Aguirre-Álvarez G. Hydrolyzed Collagen-Sources and Applications. Molecules. 2019 Nov 7;24(22):4031. doi: 10.3390/molecules24224031. PMID: 31703345; PMCID: PMC6891674.
  • Vanessa Oertzen-Hagemann. Effects of 12 Weeks of Hypertrophy Resistance Exercise Training Combined with Collagen Peptide Supplementation on the Skeletal Muscle Proteome in Recreationally Active Men. Nutrients. 2019 May; 11(5): 1072.
    Published online 2019 May 14. doi: 10.3390/nu11051072
  • Denise Zdzieblik.Collagen peptide supplementation in combination with resistance training improves body composition and increases muscle strength in elderly sarcopenic men: a randomised controlled trial. Br J Nutr. 2015 Oct 28; 114(8): 1237–1245.
    doi: 10.1017/S0007114515002810
  • Denise Zdzieblik. The Influence of Specific Bioactive Collagen Peptides on Body Composition and Muscle Strength in Middle-Aged, Untrained Men: A Randomized Controlled Trial. Int J Environ Res Public Health. 2021 May; 18(9): 4837. Published online 2021 Apr 30. doi: 10.3390/ijerph18094837
  • Bruna M. Giglio. Whey Protein Supplementation Compared to Collagen Increases Blood Nesfatin Concentrations and Decreases Android Fat in Overweight Women: A Randomized Double-Blind Study. Nutrients. 2019 Sep; 11(9): 2051. Published online 2019 Sep 2. doi: 10.3390/nu11092051
  • Sara Y Oikawa. Whey protein but not collagen peptides stimulate acute and longer-term muscle protein synthesis with and without resistance exercise in healthy older women: a randomized controlled trial. Am J Clin Nutr. 2020 Mar; 111(3): 708–718.
    Published online 2020 Jan 9. doi: 10.1093/ajcn/nqz332
  • Matthew Stark. Protein timing and its effects on muscular hypertrophy and strength in individuals engaged in weight-training. J Int Soc Sports Nutr. 2012; 9: 54. Published online 2012 Dec 14. doi: 10.1186/1550-2783-9-54

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.