6 astuces pour consommer moins d’hydrates de carbone

20 août 2019
Pour diminuer sainement la proportion d'hydrates de carbone de notre alimentation, il faut consommer moins d'aliments riches en sucres et les remplacer, par exemple, par des légumes.

Pour mincir de façon saine, il convient de réduire sa consommation d’hydrates de carbone. Néanmoins, cela peut constituer un véritable défi, car nombreux sont les aliments qui contiennent des hydrates de carbone. C’est pourquoi nous vous livrons ici quelques astuces pour vous aider à réduire ces nutriments de votre alimentation.

Les hydrates de carbone sont des macronutriments très consommés dans la plupart des foyers. Leur ingestion représente une partie de la nutrition qui influe énormément sur la santé. Une consommation appropriée influe sur notre énergie, sur notre poids et même sur notre taux de sucre dans le sang.

La principale fonction de ces macronutriments consiste à apporter de façon immédiate toute l’énergie dont l’organisme a besoin pour réaliser les tâches physiques quotidiennes. Ils sont très faciles à trouver car on les trouve dans le pain, les pâtes ou encore les fruits.

Lorsque nous faisons un exercice physique intense, le corps utilise les hydrates de carbone pour fonctionner. Ces macronutriments constituent la première source d’énergie de l’alimentation ainsi que la base de la pyramide alimentaire.

Découvrez sans plus attendre 6 astuces pour réduire la quantité d’hydrates de carbone dans son alimentation

1. Remplacer la farine de blé par des farines pauvres en hydrates de carbone

Nous savons tous que la farine de blé que nous achetons habituellement pour nos préparations au four est riche en hydrates de carbone. Ce que certains d’entre nous ignorent c’est qu’il existe des alternatives, lesquelles sont tout aussi versatiles à l’heure de cuisiner et beaucoup plus saines.

Certains de ces substituts sont composés de noix de coco ou de noix. On estime que 100 g de farine de noix contiennent 11 g d’hydrates de carbone de moins. Quant à la farine de coco, 100 g contiennent 21 g d’hydrates de carbone de moins. Vous imaginez donc bien que cette astuce favorise la perte de poids.

Cet article peut également vous intéresser : Pourquoi devez-vous éviter les farines raffinées ? Découvrez leurs 7 effets négatifs

2. Au restaurant, opter pour des accompagnements à base de légumes

Opter pour des accompagnement à base de légumes pour consommer moins d'hydrates de carbone

Au restaurant, en fonction du plat que vous choisirez, vous aurez normalement la possibilité de choisir du pain, des pommes de terre, des pâtes, du riz ou des légumes en guise d’accompagnement. Si vous optez pour les légumes, vous prenez là une sage décision car vous réduirez considérablement la portion d’hydrates de carbone.

La plupart des restaurants proposent plusieurs accompagnements à base de légumes dans leur menu. Les accompagnements à base de légumes peuvent nous aider à réduire la consommation d’hydrates de carbone sans les éliminer complètement. De plus, c’est une alternative pauvre en calories et riche en nutriments. Les légumes vous apporteront également des fibres.

3. Consommer des œufs pour le petit-déjeuner et d’autres aliments pauvre en hydrates de carbone

Même les petits-déjeuners qui semblent sains sont généralement riches en hydrates de carbone. Si vous avez envie de prendre un petit-déjeuner pauvre en hydrates de carbone, les œufs sont de loin la meilleure option.

Chaque œuf contient moins de 1 g de ce macro nutriment. Sans compter que les œufs constituent une source de protéines saines capables de nous rassasier pendant des heures.

L’idéal est d’apprendre à cuisiner les œufs de manière saine. Les passer dans de l’huile d’olive ou les servir durs et accompagnés de légumes cuits à la vapeur constituent quelques-unes des multiples façons de cuisiner des œufs.

4. Éviter les boissons sucrées

Les jus et boissons rafraîchissantes sucrées distribués dans le commerce n’apportent aucune valeur nutritionnelle significative. À la place, ils apportent un grand nombre de calories inutiles.

La consommation de boissons sucrées génèrent une réaction d’anxiété dans le corps qui, presque toujours, nous pousse à consommer plus de sources d’hydrates de carbone simples.

Par ailleurs, leur forte teneur en sucre affecte le fonctionnement métabolique et, provoque, entre autres :

  • une augmentation de la résistance à l’insuline
  • une tendance à développer un diabète de type 2
  • un risque de surpoids et d’obésité

5. Préférer d’autres types de pain au pain blanc

Préférer le pain complet au pain blanc pour consommer moins d'hydrates de carbone

Le pain, cet aliment si commun dans de nombreux pays, fait malheureusement partie des aliments les plus riches en hydrates de carbone. Le pain blanc est la pire option qui soit en raison de son faible apport en fibres et de son apport excessif en hydrates de carbone.

Le mieux à faire c’est de consommer d’autres sources plus saines de graines telles que les noix ou bien de consommer des pains plus sains tels que le pain au sarrasin.

6. Remplacer le lait de vache

Le lait est nutritif, mais cet aliment n’est pas du tout recommandé aux personnes désireuses d’adopter une alimentation pauvre en hydrates de carbone. On estime que 240 ml de lait de vache traditionnel apportent au corps entre 12 et 13 g de ce macro nutriment  Il convient donc de remplacer le lait de vache.

Les laits végétaux tels que le lait de coco, le lait d’amande ou encore le lait de coco constituent d’excellents substituts. La plupart de ces produits n’apportent pas plus de 2 g d’hydrates de carbone, ce qui représente une diminution significative à long terme.

Cet article peut également vous intéresser : Est-il bon de consommer du lait ? Découvrez les bienfaits et les risques

Réduire les hydrates de carbone de son alimentation n’est pas un fait dramatique en soi et n’est pas forcément désagréable. Les petites astuces que nous venons de vous livrer ici devraient vous aider à procéder à cette transition de façon simple et saine.

Nous vous rappelons qu’il est question ici de réduire ces macronutiments de son alimentation, et non de les éliminer complètement.

 

  • Luna López, Victoria, López Medina, José Antonio, Vázquez Gutiérrez, Mercedes, & Fernández Soto, M.ª Luisa. (2014). Hidratos de carbono: actualización de su papel en la diabetes mellitus y la enfermedad metabólica. Nutrición Hospitalaria30(5), 1020-1031. https://dx.doi.org/10.3305/nh.2014.30.5.7475
  • Esquivel Solís, Viviana. (2005). Dietas modificadas en carbohidratos: implicaciones fisiológicas. Revista Costarricense de Salud Pública14(26), 1-5.
  • BeMiller, J. N., & Huber, K. C. (2010). Carbohidratos. In Fennema química de los alimentos (pp. 83-154). Acribia.
  • Slavin J, Carlson J. Carbohydrates. Adv Nutr. 2014;5(6):760–761. Published 2014 Nov 3. doi:10.3945/an.114.006163