6 conseils pour aider une personne âgée à supporter une maladie

16 février 2019
Lorsque l'on diagnostique une maladie grave chez une personne âgée, cela peut la marquer profondément. C'est pourquoi il est fondamental de l'aider à y faire face de la meilleure manière possible.

Le troisième âge commence à 65 ans, C’est à ce moment-là que le risque de contracter des maladies est le plus important. Néanmoins, ce risque sera également déterminé par le mode de vie que la personne a maintenu et par le temps qui passe.

Quand on diagnostique une maladie grave chez une personne âgée, celle-ci doit se confronter au fait qu’elle ne pourra plus avoir le même mode de vie qu’avant. Ce fait peut en effet être déstabilisant, non seulement pour elle mais aussi pour son entourage familial.

Dans de tels cas, il faut trouver les moyens appropriés pour que ce processus soit le plus supportable possible. Nous vous proposons donc dans cet article 6 conseils utiles pour aider les personnes âgées à supporter une maladie.

1. Soyez honnête

Être honnête et sincère au sujet du diagnostic de la maladie est quelque chose de très important. Grâce à un bon soutien familial et une bonne orientation médicale, il faut trouver les mots justes pour pouvoir expliquer le diagnostic avec clarté.

Il est également essentiel d’éviter de créer un climat de tristesse, de désespoir ou de désespérance chez la personne âgée. Aussi grave que puisse être la situation, il ne faut pas cacher à une personne âgée le fait qu’elle soit malade mais faire preuve de beaucoup de tact.

2. Écoutez et respectez la décision de la personne âgée

comment aider une personne âgée souffrant d'une maladie ?

Une personne âgée est une personne qui a acquis une grande expérience au cours de sa vie. C’est pourquoi, il faut respecter sa décision tout en prenant en compte la portée et la gravité de la maladie.

Il est donc important de lui expliquer les conséquences de la maladie pour qu’elle décide si elle souhaite suivre un traitement ou continuer avec un mode de vie différent mais sain. Dans ce domaine, il est fondamental que la famille offre tout son soutien au moment de la prise de décision. Cela réduira le stress et les bagarres avec le patient.

A voir également : 8 conseils pour prendre de meilleures décisions

3. Essayez d’aider le patient pour qu’il vive le plus normalement possible

Le diagnostic d’une maladie chez une personne âgée n’implique pas nécessairement le fait de rester prostré dans un lit. Bien au contraire, elle doit continuer à réaliser ses activités quotidiennes comme d’habitude, en comptant toutefois sur l’aide et la collaboration de ses proches.

De plus, il est également recommandé de l’encourager à développer de nouvelles activités qui favoriseront son état de santé physique et mental.

4. Mettez un point d’honneur à ce que toute la famille soutienne le patient

Il est préférable que tous les membres de la famille offrent une attention constante à la personne âgée concernant ses soins et l’assistance à lui porter. On peut donc se relayer ou fixer une routine afin que le groupe familial au complet collabore.

Il est important d’inclure à chaque routine les visites, les moments de discussion, et dans le cas des personnes les plus proches de la personne âgée, du temps pour les soins. De cette façon, on évitera non seulement le sentiment d’abandon, mais aussi la tendance de certains membres de la famille à se sentir angoissés, épuisés ou surchargés de responsabilités.

5. Sollicitez l’aide d’un psychologue

solliciter l'aide d'un psychologue pour aider une personne âgée souffrant d'une maladie

 

L’aide médicale professionnelle est très recommandée lorsque l’on doit faire face et supporter la maladie d’une personne âgée.

L’intervention d’un psychologue, expert en patients du troisième âge, peut permettre au patient d’extérioriser ses sentiments ou autres inquiétudes face à cette nouvelle étape. Cela aidera également la famille à supporter le processus.

Chercher un thanatologue qui puisse soutenir toute la famille est également une bonne alternative. Ce processus peut permettre d’unir et d’améliorer les relations.

Découvrez aussi : Comment la solitude peut affecter la santé des personnes âgées

6. Maintenez et encouragez un mode de vie sain

Il faut encourager la personne âgée à maintenir un mode de vie sain à partir du moment où sa maladie est détectée. Comme nous l’avons souligné précédemment, cela équivaut à réaliser de nouvelles activités, comme faire de l’exercice ou se nourrir sainement.

  • La première étape consiste à contrôler la consommation de nourritures et de boissons qui peuvent être nuisible à son état de santé.
  • De plus, il faut l’encourager à sortir de chez elle, à faire un tour et à rencontrer de nouvelles personnes.

Cela permettra à la personne âgée de se sentir mieux malgré son état. Il y a même des cas où la santé générale de la personne s’améliore jusqu’à augmenter sa qualité et son temps de vie.

Et vous, comment avez-vous fait face à la maladie d’une personne âgée ? Même si chaque personne a une manière différente d’affronter la situation, il est important de toujours essayer de maintenir le contrôle.

 

  • Turner, J., & Kelly, B. (2000). Emotional dimensions of chronic disease. Western Journal of Medicine172(2), 124–128.
  • “Helping pays off: People who care for others live longer.” ScienceDaily. ScienceDaily, 22 December 2016. www.sciencedaily.com/releases/2016/12/161222094834.htm
  • Warburton, D. E. R., Nicol, C. W., & Bredin, S. S. D. (2006). Health benefits of physical activity: the evidence. CMAJ : Canadian Medical Association Journal174(6), 801–809. http://doi.org/10.1503/cmaj.051351