6 remèdes pour soigner naturellement la rubéole

8 mars 2019
Les symptômes de la rubéole sont similaires à ceux d'un simple rhume, mais les conséquences peuvent être beaucoup plus graves, raison pour laquelle il est essentiel de la diagnostiquer à temps. 

La rubéole est un virus contagieux qui se transmet par les voies respiratoires et qui attaque les ganglions lymphatiques du cou. La plus grande épidémie de rubéole que l’histoire ait connue remonte aux années 1964-1965. Il y a eu près de 10 000 cas d’avortement et de bébés morts-nés. Si ce virus est contracté pendant une grossesse, il peut causer la mort du fœtus.

Le virus se manifeste cinq ou six jours après la contagion. Les symptômes les plus communs sont les suivants :

  • Éruptions de couleur rose sur la peau
  • Fièvre
  • Douleurs articulaires
  • Manque d’appétit
  • Glandes enflammées
  • Yeux gonflés

Bien que ces symptômes ressemblent à ceux d’un simple rhume, il est essentiel de ne pas les confondre. Il est alors préférable de se rendre chez le médecin pour être sûr du diagnostic, et ainsi savoir s’il s’agit ou non de la rubéole.

La rubéole a tendance à attaquer les globules blancs, et affecte ainsi le système respiratoire. La contagion se produit au moyen d’un éternuement ou de la toux. Il est également possible de contracter ce virus par le toucher, via un mouchoir contaminé par exemple. Une fois le virus contracté, la personne sera définitivement immunisé contre ce virus.

La rubéole chez les enfants

Chez les enfants, la rubéole peut être à l’origine de maladies infectieuses, telles que l’otite. Dans certains cas, la rubéole attaque le système nerveux et provoque alors une encéphalite. L’encéphalite est une maladie qui affecte le cerveau et entraîne un risque de coma ou de retard mental.

Il n’existe pas de traitement particulier pour soigner la rubéole. Les médicaments pris en cas de rubéole sont des médicaments qui soulagent les symptômes, notamment la fièvre. Il est aussi possible de prévenir la rubéole grâce à un vaccin contre la rougeole/rubéole/oreillons. Une personne qui ne prend pas ce vaccin a 90 % de chance d’être contaminée.

Découvrez ici 6 remèdes naturels pour soulager les symptômes de la rubéole. 

1. Du lait et de la mélisse

Les ingrédients

  • 2 branches de mélisse
  • 1 verre de lait (200 ml)

La préparation

  • Lavez-bien les branches de mélisse, afin de retirer toutes les saletés.
  • Dans un récipient, versez le lait, puis incorporez la mélisse.
  • Portez la préparation à ébullition, et laisser bouillir pendant quelques minutes.
  • Vous pouvez boire ce remède 2-3 fois par jour, afin de soulager vos symptômes.

Nous vous recommandons de lire aussi : Les maladies liées à la grossesse que toute femme devrait connaître

2. La camomille

La camomille est un aliment naturel qui soigne la rubéole

La camomille a des propriétés analgésiques qui aident à réduire les symptômes de la contagion. 

Les ingrédients

La préparation

  • Remplissez la baignoire d’eau tiède, puis incorporez la camomille.
  • Baignez-vous dans cette eau en vous massant le corps pendant une vingtaine de minutes.

3. L’Aloe vera et le thym

Les ingrédients

  • 1 feuille d’Aloe vera
  • 2 tasses de feuilles de thym (80 g)
  • 2 tasses d’eau (500 ml)

La préparation

  • Extrayez le gel de la feuille d’Aloe vera et, dans une casserole, versez le gel et l’eau.
  • Ajoutez les feuilles de thym, puis laissez la préparation bouillir pendant dix minutes.
  • Recouvrez la casserole d’un couvercle, et laissez reposer la tisane pendant une dizaine de minutes.
  • Buvez cette tisane deux ou trois fois par jour jusqu’à ce que vous remarquiez une amélioration.

4. La tisane de ciste

Les ingrédients

  • 1 cuillère de feuilles de ciste (15 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

La préparation

  • Dans une casserole, portez l’eau à ébullition, et lorsque l’eau bout, ajoutez les feuilles de ciste.
  • Laissez reposer pendant dix minutes, puis servez.
  • Buvez cette tisane deux fois par jour pendant la maladie.

Nous vous recommandons de lire aussi : Régénérez votre organisme grâce à ces 3 ingrédients

5. La tisane de sureau

Les ingrédients

  • 3 cuillères de sureau (45 g)
  • 4 tasses d’eau (1 litre)

La préparation

  • Portez l’eau à ébullition avec le sureau, puis laissez infuser pendant dix minutes.
  • Une fois que c’est prêt, éteignez le feu, puis laissez reposer pendant dix minutes.
  • Buvez cette boisson au cours de la journée.

6. La tisane de feuilles de framboisier

La tisane de feuilles de framboisier soigne la rubéole

Les ingrédients

La préparation

  • Portez l’eau à ébullition et, lorsque l’eau bout, ajoutez les feuilles de framboisier.
  • Placez un couvercle sur la casserole, et laissez reposer pendant dix minutes.
  • Buvez une tasse de cette tisane deux fois par jour.

Il est recommandé de boire beaucoup d’eau ainsi que des jus naturels, afin d’éliminer les toxines et d’accélérer la guérison. Il est aussi utile de boire des boissons qui donnent de l’énergie, telles que le café ou le chocolat.

Incluez dans votre alimentation plus de légumes riches en fer, tels que la salade, et éviter de consommer des aliments riches en graisses, lesquels peuvent provoquer une irritation.

  • Rubéola. Organización Mundial de la Salud (OMS). https://www.who.int/es/news-room/fact-sheets/detail/rubella
  • Gutiérrez J, Maroto C. Serodiagnóstico de la infección vírica: su interés clínico. Control de Calidad SEIMC 2004:1-8.
  • Vauloup-Fellous C, Grangeot-Keros L. Humoral Immune Response after Primary Rubella Virus Infection and after Vaccination. Clinical and Vaccine Immunology 2007;14(5):644-7.
  • Hamkar R, Jalilvand S, Abdolbaghi M, Jelyani K, Esteghamati A, Hagh-goo A, et al. Distinguishing between primary infection and reinfection with rubella vaccine virus IgG avidity assay in pregnant women. East Med Health J 2009;15(1):94-103.
  • M.L. Navarro Gómez, F. González, M. Santos Sebastián, J. Saavedra Lozano, T. Hernández Sampelayo Matos. Encefalitis. Sección de Enfermedades Infecciosas Pediátricas. Hospital General Universitario Gregorio Marañón. Madrid. Protocolos diagnóstico-terapéuticos de la AEP: Infectología pediátrica.
  • K. Manoharan, BPD. “Plantas medicinales antivirales. Un enfoque etnobotánico”. Revista de Fitología , vol. 1, no. 6, octubre de 2009, http://updatepublishing.com/journal/index.php/jp/article/view/2053.
  • Obi, RK y Shenge, JA (2019). Nutrición e infecciones virales del ojo. En Handbook of Nutrition, Diet, and the Eye (págs. 339- 349). Elsevier. https://doi.org/10.1016/b978-0-12-815245-4.00021-1
  • Dr. Bassam Zeina, Omar Othman y Saada Al-Assad. La Revista de Medicina Alternativa y Complementaria. Septiembre de 1996.345 348. http://doi.org/10.1089/acm.1996.2.345
  • Castellanos Puerto, Edelis, Rodríguez Acosta, My Mireida, Vázquez González, Tatiana, & Sin Mayor, Adriana. (2001). Efecto antiviral del extracto acuoso de Aloe barbadensis contra el virus de la hepatitis B. Revista Cubana de Plantas Medicinales6(1), 7-11. Recuperado en 05 de septiembre de 2020, de http://scielo.sld.cu/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1028-47962001000100002&lng=es&tlng=es.
  • Velásquez, G., Moreira, W., Caicedo, C., Preciado, O., Jaramillo, T., Iturralde, G., & Aizaga, G. (2016). EL USO DE LA ETNOBOTÁNICA COMO CURA DE ERUPTIVAS DE LA INFANCIA POR LA ETNIA CHACHI. ESMERALDAS. ECUADOR. Revista De Investigación Talentos3(1), 1-10. Recuperado a partir de https://talentos.ueb.edu.ec/index.php/talentos/article/view/63
  • Pardo de Santayana, Manuel; Morales, Ramón; Tardío, Javier; Aceituno-Mata, Laura y Molina, María (editores). 2018.
    INVENTARIO ESPAÑOL DE LOS CONOCIMIENTOS TRADICIONALES RELATIVOS A LA BIODIVERSIDAD. FASE II (2). Ministerio de Agricultura y Pesca, Alimentación y Medio Ambiente. Madrid. 425 pp.
  • Clapé Laffita, Oneyda, & Alfonso Castillo, Alfredo. (2011). Pharmaceutical-toxicological characterization of medicinal plant Sambucus nigra subsp. canadensis (L). R. Bolli. Revista Cubana de Farmacia45(4), 586-596. Recuperado en 05 de septiembre de 2020, de http://scielo.sld.cu/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0034-75152011000400013&lng=es&tlng=en.
  • María Emilia Carretero Accame. Frutos con interés en Farmacia: Frambuesa. Panorama actual del medicamento, ISSN 0210-1394, Vol. 40, Nº. 393, 2016, págs. 511-514. https://dialnet.unirioja.es/servlet/articulo?codigo=5552490.