Causes des taches rouges sur le gland

Pour éviter les taches rouges sur le gland, il est primordial d'avoir une bonne hygiène intime qui aide à prévenir les infections. Quelles sont les causes ?
Causes des taches rouges sur le gland

Dernière mise à jour : 18 février, 2021

Les taches rouges sur le gland représentent un symptôme relativement fréquent qui peut apparaître de multiples façons et pour diverses raisons. En général, elles sont transitoires et disparaissent d’elles mêmes. Elles sont souvent dues à un coup ou une érosion pendant les rapports sexuels.

Cependant, il est compréhensible que les hommes se trouvent inquiets à la vue de ces taches. L’idéal est toujours de consulter un médecin car ces taches peuvent être le symptôme d’une maladie importance ou d’une pathologie contagieuse.

Le gland est la partie finale du pénis, un peu plus épaisse et de couleur rose. C’est une zone très sensible, facilement irritable et qui est sujette à de nombreuses maladies.

La plupart des problèmes qui surviennent dans cette zone sont liés à l’hygiène. Dans cet article, nous vous expliquons d’autres raisons courantes des taches rouges sur le gland. Découvrez également comment les traiter.

Taches rouges sur le gland associées à une mauvaise hygiène

Comme nous le savons déjà, le maintien d’une hygiène adéquate est la première mesure pour éviter la majorité des pathologies. Car elles sont généralement d’ordre infectieux. Cela est encore plus important quand il s’agit des organes génitaux. Il s’agit effectivement d’une zone qui facilite la prolifération des bactéries et des champignons.

Les taches rouges sur le gland sont liées à une mauvaise hygiène. Principalement parce que cette situation entraîne une infection à levures ou des bactéries telles que les streptocoques.

Un homme qui souffre d'une inflammation génitale.

“Les taches rouges sur le gland peuvent être la conséquence d’une mauvaise hygiène. Cela peut alors causer des infections à levures ou bactériennes.”

Dans le cas de la candidose, les taches rouges s’accompagnent généralement d’une sensation de démangeaison et de brûlure. De même, avoir des relations sexuelles devient douloureux et le pénis est souvent rouge et plus gonflé après.

Cependant, il est important de savoir que la candidose peut également apparaître pour d’autres raisons qui ne sont pas liées à l’hygiène. Par exemple, il est courant qu’elle survienne à la suite de rapports sans préservatifs ou après avoir suivi un traitement antibiotique.

Les infections bactériennes sont assez communes. Elles s’accompagnent généralement de symptômes spécifiques tels qu’une odeur très forte et désagréable. Par ailleurs, il peut y avoir un écoulement de l’urètre, qui varie selon la bactérie responsable de l’infection.

Que peut-on faire pour améliorer l’hygiène ?

Pour prévenir les infections, il est essentiel de maintenir une hygiène quotidienne avec du savon et de l’eau tiède. Si vous transpirez beaucoup, il est même conseillé de se laver deux fois par jour. Bien évidemment, il est préférable d’utiliser un préservatif lors des rapports sexuels pour éviter toute sorte de contagion.

Autres causes des taches rouges sur le gland

Comme nous l’avons souligné plusieurs fois, les taches rouges sur le gland apparaissent également à cause des rapports sexuels. Le gland est effectivement une zone sensible dont la peau peut facilement s’éroder en raison des frottements. En fait, bien que cela surprenne la plupart des personnes, le gland peut même souffrir d’hématomes.

Ces petits hématomes peuvent être dus à l’usage de certains jouets sexuels, par exemple. Ils disparaissent souvent au bout de quelques jours et ne causent qu’une douleur limitée.

Un homme en consultation médicale.

“D’autres causes des taches rouges sur le gland peuvent être dues aux lésions ou frictions qui ont lieu pendant les relations sexuelles. Dans de rares cas, elles sont la conséquence de maladies graves comme le cancer.”

Par ailleurs, les taches rouges peuvent être le symptôme d’une réaction allergique. Comme dans toute autre partie du corps. Bon nombre d’hommes sont allergiques à certaines substances présentes dans les gels ou les savons. Cela peut même être dû au tissu des sous-vêtements.

Lorsqu’il s’agit d’une allergie, les taches rouges sur le gland s’accompagnent généralement de démangeaison dans la zone. Elles disparaissent dès qu’il n’y a plus de contact avec la substance responsable de l’allergie.

Taches rouges sur le gland : causes plus graves

Même si cela est plus rare, ces taches peuvent être le signe d’une pathologie plus grave comme le cancer. Les suspicions sont plus légitimes dans les cas où il n’y a pas eu de rapports sexuels rapprochés, ou s’il n’y a pas d’autres symptômes -comme les brûlures ou les démangeaisons-.

De nombreuses études affirment que le carcinome épidermoïde est le cancer le plus commun du pénis. Ce type de cancer se manifeste souvent par des taches rouges sur le gland. Il est essentiel de le détecter à temps pour que le traitement soit efficace.

A quel moment consulter un médecin ?

Les taches rouges sur le gland sont généralement bénignes et apparaissent à la suite de légers traumatismes ou d’infections résultant d’une mauvaise hygiène. Cependant, il est quand même recommandé de consulter un médecin afin d’établir un diagnostic correct.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les positions sexuelles les plus dangereuses pour le pénis
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Les positions sexuelles les plus dangereuses pour le pénis

L'une des plus grandes craintes des hommes sont les lésions au niveau du pénis. Découvrez donc les positions sexuelles les plus dangereuses pour le...



  • Buechner, S. A. (2002). Common skin disorders of the penis. BJU International90(5), 498–506. https://doi.org/10.1046/j.1464-410X.2002.02962.x
  • Morris BJ, Krieger JN. Penile Inflammatory Skin Disorders and the Preventive Role of Circumcision. Int J Prev Med. 2017;8:32. Published 2017 May 4. doi:10.4103/ijpvm.IJPVM_377_16
  • Marfatia YS, Patel D, Menon DS, Naswa S. Genital contact allergy: A diagnosis missed. Indian J Sex Transm Dis AIDS. 2016;37(1):1–6. doi:10.4103/0253-7184.180286
  • Wray AA, Khetarpal S. Balanitis. [Updated 2019 Apr 21]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2019 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK537143/