17 causes d'inflammation des mains et des pieds : comment la traiter ?

Le gonflement des mains et des pieds, en général, ne devrait pas être une source de préoccupation. À moins qu'il n'apparaisse soudainement et qu'il ne s'accompagne d'autres symptômes.
17 causes d'inflammation des mains et des pieds : comment la traiter ?

Dernière mise à jour : 19 juin, 2022

L’inflammation des mains et des pieds se produit pour différentes raisons. Parfois, cela a à voir avec la circulation, d’autres fois avec la rétention d’eau ou des facteurs de mouvement et de posture.

Le plus courant est qu’il disparaît après un délai raisonnable. Lorsque cela ne se produit pas et que le symptôme persiste, il est possible qu’il y ait un problème de santé plus complexe derrière.

En fait, cette condition pourrait être le signe de pathologies graves, comme une insuffisance cardiaque, rénale ou hépatique. Par conséquent, l’inflammation des mains et des pieds ne doit pas être négligée si elle devient chronique.

Les causes les plus courantes d’inflammation des mains et des pieds

Il est important d’être attentif à l’évolution du symptôme et de consulter un médecin s’il est très prononcé ou s’il dure longtemps. Voyons quelles sont les principales causes de cette condition.

1. Manque d’activité physique

Une faible activité physique entraîne un ralentissement de la circulation. Ceci, à son tour, rend plus difficile le déplacement du sang des bras ou des jambes vers le cœur. La conséquence en est un gonflement des extrémités.

2. Longs trajets

C’est une autre cause d’inflammation des mains et des pieds qui est liée au point précédent. Lors de longs trajets, une personne reste généralement assise.

Cette posture provoque une accumulation de sang dans les jambes. Il augmente également le risque de thrombose.

3. Grossesse

Il est très courant que pendant la grossesse, il y ait une inflammation des mains et des pieds. La chose habituelle est qu’il est plus visible dans les membres inférieurs et que le gonflement est léger.

C’est parce que le corps retient plus de liquides et produit plus de sang et de liquides différents. Cela se remarque après le cinquième mois et surtout la nuit.

Gonflement des jambes pendant la grossesse.
L’œdème pendant la grossesse est dû aux changements physiques et métaboliques de la grossesse. Il doit être surveillé pour exclure des troubles hypertensifs.

4. Consommation d’alcool

La consommation d’alcool amène le corps à retenir plus de liquides et provoque une inflammation des pieds. Parfois dans les mains.

Le plus souvent, cela disparaît en quelques heures. Si cela arrive très souvent, c’est le signe d’une consommation excessive ou d’un problème hépatique, rénal ou cardiaque dérivé de l’alcoolisme.

5. Les températures élevées comme cause d’inflammation des mains et des pieds

Les températures élevées provoquent la dilatation des vaisseaux sanguins et une plus grande quantité de sang se concentre dans les extrémités. L’effet est une inflammation des mains et des pieds. Si les veines ne peuvent pas ramener le sang vers le cœur, on note un gonflement considérable des chevilles.

6. Blessure

Les blessures aux membres provoquent une inflammation dans la zone touchée. Les foulures, les entorses ou les fractures provoquent un afflux de sang vers la zone où le traumatisme s’est produit. L’effet est un gonflement, accompagné de douleur.

7. Médicaments

Parmi les effets secondaires de certains médicaments figure l’inflammation des mains et des pieds. Les médicaments qui en sont généralement la cause sont ceux qui contiennent des hormones, des stéroïdes, des antidépresseurs, des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens), des antidiabétiques et des inhibiteurs de l’ECA (inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine).

8. Œdème

On parle d’œdème lorsqu’un excès de liquide est emprisonné dans une certaine zone du corps. L’effet immédiat est l’inflammation de la zone.

Il y a généralement une cause sous-jacente qui l’explique. Mais il existe aussi des cas d’œdème ponctuel idiopathique.

9. Lymphœdème

Le lymphœdème est un gonflement causé par une obstruction du système lymphatique. Il suppose que les ganglions lymphatiques sont endommagés ou ont été retirés pour une raison quelconque, entraînant l’interruption du flux de lymphe.

10. Infections

Les infections sont également une cause possible de gonflement des mains et des pieds. Il peut arriver qu’il y ait une blessure, une piqûre ou une brûlure et qu’elle s’infecte.

11. Mauvaise circulation due à l’athérosclérose

Une mauvaise circulation due à l’athérosclérose se produit lorsque les artères deviennent plus rigides et donc moins flexibles. Dans ces conditions, le cœur doit pousser plus fort pour transporter le sang dans tout le corps.

12. Le diabète et son effet inflammatoire sur les mains et les pieds

Le diabète provoque souvent un gonflement, en particulier au niveau des pieds. Bien que cela puisse aussi se produire dans les mains.

Cela se produit lorsque les niveaux de glucose ne sont pas contrôlés et entraînent une mauvaise circulation. Souvent, le gonflement s’accompagne de rougeurs sur les doigts.

13. Insuffisance veineuse

L’insuffisance veineuse survient lorsque les valvules des veines ne fonctionnent pas correctement. Comme dans d’autres cas, ils ne parviennent pas à ramener le sang qu’ils reçoivent vers le cœur. Elle est plus fréquente chez les personnes en surpoids et les personnes âgées.

14. Caillot de sang

Le caillot sanguin se forme lorsque le sang passe d’un état liquide à un état solide. Il peut bloquer partiellement ou complètement le flux sanguin et mettre la vie en danger.

Le blocage provoque un gonflement qui se produit généralement dans les jambes ou les pieds. Mais il peut se former dans n’importe quelle zone du système circulatoire; y compris le coeur.

15. Insuffisance rénale

L’insuffisance rénale est une maladie qui survient lorsque les reins ne fonctionnent pas correctement. Cela conduit à ce que les fluides corporels ne soient pas éliminés correctement par l’urine. Il génère une inflammation des mains et des pieds. Le visage gonfle également.

16. Insuffisance hépatique

L’insuffisance hépatique est une diminution de la fonction du foie. Elle entraîne une diminution de l’albumine, une protéine présente dans le sang. Cela aide à équilibrer le plasma. Lorsqu’il diminue, il provoque une inflammation des mains et des pieds.

17. Insuffisance cardiaque

Si le cœur n’est pas assez fort pour pomper le sang, une condition connue sous le nom d’insuffisance cardiaque se développe. Dans ces conditions, le sang peut s’accumuler dans les bras et les jambes, les faisant gonfler. Il y a aussi une sensation de pression dans la poitrine, un essoufflement et une fatigue excessive.

Les maladies cardiaques provoquent un gonflement des mains et des pieds.
Les problèmes cardiaques altèrent la circulation et peuvent entraîner un œdème des extrémités.

Comment traiter l’inflammation des mains et des pieds ?

Le traitement dépendra des causes. Lorsque le facteur qui génère ce symptôme est le manque de mouvement ou l’accumulation de liquides, la chose indiquée est de lever les bras et d’élever les jambes pendant une demi-heure, en répétant une ou deux fois par jour.

Concernant les autres causes, les actions à effectuer sont les suivantes :

  • En raison de la grossesse : ne passez pas beaucoup de temps debout, portez des chaussures confortables et appliquez une compresse froide sur la zone touchée.
  • En raison de la consommation d’alcool : augmentez la consommation d’eau, surélevez les pieds ou mettez-les dans de l’eau froide.
  • En raison des températures élevées : plongez vos pieds dans de l’eau froide, buvez plus d’eau, marchez et surélevez vos pieds pendant quelques minutes.
  • Blessure : en règle générale, le protocole de repos, de glace, de compression et d’élévation est utilisé.
  • Utilisation de médicaments : parlez à votre médecin pour trouver des substituts de médicaments.
  • Œdème : réduisez la consommation de sel, surélevez les pieds et portez des bas de contention.
  • Lymphœdème : exercices doux, compression, massage de drainage lymphatique, thérapie décongestionnante complexe.
  • Infections : traitez les infections mineures avec des antiseptiques. Consultez le médecin en cas d’infections plus graves.
  • Mauvaise circulation : faites de l’activité physique, réduisez la consommation de sel et suivez les instructions spécifiques d’un professionnel.
  • Diabète : prendre les médicaments antidiabétiques prescrits par le médecin ou prendre de l’insuline selon les directives établies.
  • Insuffisance veineuse : faites une activité physique légère, surélever les jambes.
  • Caillot de sang : c’est une urgence qui doit être prise en charge par le médecin.
  • Insuffisance rénale, hépatique ou cardiaque : le médecin indiquera le traitement approprié dans chaque cas.

Ce n’est pas toujours quelque chose de grave, mais il faut faire attention

Un gonflement des mains et des pieds n’est généralement pas le symptôme de quelque chose de grave, mais ce n’est pas non plus une condition à négliger. Surtout si elle est très fréquente ou dure plus de 3 jours. Si c’est le cas, il est préférable de mettre la situation entre les mains d’un médecin.

La même recommandation s’applique lorsque l’inflammation des mains et des pieds s’accompagne d’autres symptômes, tels que difficulté à respirer, rougeur de la peau, toux, fièvre ou picotements. Aussi si le gonflement apparaît soudainement.

Cela pourrait vous intéresser ...
Synovite ou inflammation due au liquide synovial dans le genou : que faire ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Synovite ou inflammation due au liquide synovial dans le genou : que faire ?

La synovite est une affection douloureuse et limitante, pour laquelle il existe plusieurs traitements. Nous en parlons ici.



  • Imhof, A., Froehlich, M., Brenner, H., Boeing, H., Pepys, M. B., & Koenig, W. (2001). Effect of alcohol consumption on systemic markers of inflammation. The Lancet357(9258), 763-767.
  • Miguel-Soca, P. E., Díaz, G. E. F., Benítez, S. N. G., & Montero, M. D. L. Á. L. (2020). Obesidad, inflamación y embarazo, una tríada peligrosa. Revista Cubana de Obstetricia y Ginecología, 46(4), 1-26.
  • González-Costa, M., & González, A. A. P. (2019). La inflamación desde una perspectiva inmunológica: desafío a la Medicina en el siglo XXl. Revista Habanera de Ciencias Médicas, 18(1), 30-44.