Comment détecter les fausses crises cardiaques ?

Les fausses crises cardiaques représentent près de 10 % de toutes les crises cardiaques suspectées.
Comment détecter les fausses crises cardiaques ?
Leonardo Biolatto

Rédigé et vérifié par le médecin Leonardo Biolatto.

Dernière mise à jour : 12 octobre, 2022

Une crise cardiaque survient lorsque le cœur cesse de recevoir suffisamment de sang et que les tissus sont endommagés. C’est une situation d’urgence assez courante. Cependant, beaucoup de personnes souffrent de fausses crises cardiaques qu’elles confondent avec une vraie.

Une crise cardiaque diagnostiquée sur dix est en fait une fausse crise cardiaque. De plus, seule une personne sur cinq qui se rend aux urgences en raison d’une crise cardiaque en est réellement atteinte.

Le problème des faux infarctus est que, s’ils ne sont pas diagnostiqués correctement, ils peuvent amener cette personne à subir des tests invasifs qui ne sont pas sans risque. C’est pourquoi nous vous expliquons ci-dessous comment détecter les fausses crises cardiaques.

Que sont les fausses crises cardiaques ?

Grâce à des séries, des films ou même des livres, pratiquement tout le monde sait quels sont les symptômes d’un infarctus du myocarde. Il se caractérise par une sensation d’oppression et de douleur au niveau de la poitrine, ainsi qu’une altération de la sensibilité du bras gauche.

Cependant, ces symptômes peuvent être dus à de nombreuses autres causes. Il est courant que la peur même de subir une crise cardiaque fasse croire à la personne qu’elle souffre de l’un de ces signes.

Une crise cardiaque est une situation d’urgence, il existe donc une série de protocoles qui nous permettent d’agir rapidement face à celle-ci. Par exemple, le Heart Attack Code est un outil qui permet de prendre en charge les personnes qui en souffrent.

Pour activer ce protocole, il est nécessaire que la personne réponde à certains critères, tant au niveau des symptômes que dans les résultats des tests. Il est indispensable de réaliser un électrocardiogramme pour vérifier l’activité du cœur.

Pourtant, ces types d’outils ont également des faux positifs et peuvent masquer de fausses crises cardiaques. Le problème avec cela, comme nous l’avons mentionné précédemment, est que ces personnes subissent des tests invasifs, comme le cathétérisme.

Douleur thoracique due à une cardiopathie ischémique.



 

Que peuvent être réellement les fausses crises cardiaques ?

Les fausses crises cardiaques peuvent en fait correspondre à une autre pathologie qui présente des symptômes similaires. Premièrement, il peut s’agir d’une blessure aux muscles entre les côtes. C’est souvent le cas lorsque l’on tousse très fort, par exemple.

Dans ce cas, la douleur est lancinante et se situe d’un côté de manière assez précise. De plus, elle augmente chaque fois que la poitrine bouge avec la respiration ou lorsque l’on tousse de nouveau.

Une autre condition qui est souvent confondue avec une crise cardiaque est le reflux œsophagien. Le reflux se produit lorsque le contenu acide de l’estomac passe dans l’œsophage et provoque sa contraction. Parfois, il se manifeste par une sensation d’oppression dans la poitrine, qui peut ressembler à une crise cardiaque.

La péricardite est une pathologie qui provoque également des symptômes similaires. Il s’agit d’une inflammation du péricarde, qui est l’une des membranes qui entourent le cœur. Elle produit une douleur continue dans la poitrine, dans la zone où se trouve le cœur.

La différence entre la péricardite et la crise cardiaque est que la douleur est plus douce. De plus, elle est souvent précédée d’une infection, cela peut donc donner un indice. Par exemple, elle peut survenir après un rhume.

Comment repérer une fausse crise cardiaque ?



Les situations d’urgence

Ce qu’il faut garder à l’esprit, c’est que les faux infarctus doivent être traités en urgence jusqu’à ce qu’il soit démontré qu’il ne s’agit pas d’un véritable infarctus. Pour cette raison, bien qu’il puisse s’agir d’une autre pathologie, il est indispensable de consulter un médecin de toute urgence.

Il vaut mieux que les médecins procèdent à un examen exhaustif. Et ce, car s’il s’agit d’une véritable crise cardiaque, la vie de cette personne serait en jeu.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’infarctus aigu du myocarde
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
L’infarctus aigu du myocarde

L’infarctus aigu du myocarde. C'est la mort des fibres musculaires cardiaques et d'une extrême gravité en raison de son taux de mortalité élevé.




Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.