Comment lutter contre l’obsession de la minceur ?

· 18 mai 2018
Avoir de l'estime de soi et ne pas se laisser guider par des images commerciales nous permettra d'être beaucoup plus heureux et d'apprendre à chercher d'autres valeurs au-delà de la simple apparence physique.

La vulnérabilité des gens est strictement liée à leur environnement. L’obsession de la minceur est un phénomène directement lié à notre héritage culturel, mais aussi à notre éducation alimentaire.

Les canons de beauté établis depuis l’enfance et le concept culturel et le féminin établi dans leur environnement familial peuvent, dans de nombreux cas, jouer un mauvais tour.

Les gens sont directement touchés par une charge génétique qui façonnera la façon dont leur corps réagit à divers stimuli. Ceux-ci sont liées à l’alimentation, aux coutumes culturelles, et également aux habitudes récréatives et à l’exercice physique.

Ainsi, notre évolution est influencée par l’environnement dans lequel nous grandissons et se développe dans les années futures.

Il y a des indicateurs de beauté que nous pouvez adopter comme critère personnel qui pourraient frôler les comportements pathologiques.

Sans vouloir vous effrayer, la façon dont vous vous définissez est directement liée au concept d’estime de soi que vous exposez envers votre groupe familial ou bien votre cercle d’amis proches.

1. Trouvez votre poids idéal avec un nutritionniste

lutter contre l'obsesssion de la minceur

La réponse pourrait englober une infinité de raisons, le plus souvent subjectives et, dans le pire des cas, récriminatoires.

C’est pourquoi un poids santé qui correspond à votre taille est le plus approprié. Les mensurations des gens ne sont pas une science exacte ou parfaite.

Le poids, dans tous les cas, dépendra de votre type de stature. Rappelez-vous que le but que vous devez rechercher est une beauté saine, pas la minceur à tout prix.

  • Si vous voulez demander l’aide d’un expert en nutrition, le dénominateur commun d’un bon professionnel est de répondre aux exigences des patients d’une manière individualisée, elle n’est ni comparative ni radicale.
  • Étudiez votre indice de masse corporelle. Améliorez vos propres habitudes alimentaires, afin de vous sentir à l’aise et de profiter de l’expérience.

Voir aussi : Les types de fromage les plus sains

2. Aimez-vous

Les mensurations corporelles, aussi bien que la taille, peuvent vous emprisonner et vous effrayer. Car il est très facile de succomber aux faux stéréotypes de la minceur. Comme il est aussi parfois compliqué de se faire un compliment à soi même.

Pouvez-vous vous rappeler la dernière fois que vous avez serré votre corps dans vos bras sans commencer à détailler les défauts ou à exagérer les proportions ? Il est presque impossible de ne pas marcher dans la rue, être au travail, avoir une réunion de famille, faire la fête, prendre un simple café avec des amis, regarder la télévision sans commencer à se comparer avec les autres filles autour de nous (presque toujours au détriment de nous-mêmes).

3. Ne vous fixez pas de faux objectifs

lutter contre l'obsession de la minceur et ne pas se fixer de faux objectifs

Peut-être que votre réaction évoque un comportement enraciné dans vos souvenirs d’adolescente. Débarrassez-vous des faux objectifs et de la volonté d’idolâtrer des gens avec une image purement commerciale. Qui n’a comme arrière-pensée uniquement commercialiser un style pour positionner une marque.

Ces attitudes finissent toujours par saper votre volonté. Il est important que vous essayiez de former votre cercle affectif avec des personnes qui ont une  meilleur conception d’eux-mêmes.

Ce n’est pas une sorte de club de l’égocentrisme. C’est plutôt une recherche d’affinité avec des gens qui élèvent votre esprit et vos opinions.

Il brouille complètement toutes ces expériences qui vous ont fait douter de vous-même et remodeler vos expériences. Avoir des moments agréables et enrichissants qui favorisent une atmosphère plus conviviale.

Un petit début pour se débarrasser de l’obsession de la minceur. Qui s’avère être uniquement une manière de se conformer à la société et son concept néfaste de la minceur, est de canaliser vos réseaux sociaux.

Essayez de suivre les récits de véritables motivateurs de talent humain, d’intelligence émotionnelle et de beauté plurielle.

Rappelez-vous que les vrais influenceurs sont ceux qui sont capables d’encourager en vous un caractère rafraîchissant. Et ainsi vous faire devenir une nouvelle femme avec un leadership et une excellente estime de soi.

Vous ne le saviez pas ? : Les 6 droits qui définissent les femmes fortes

4. Une obsession héritée ?

lutter contre l'obsession de la minceur

Selon une étude publiée dans l’International Journal of Eating Disorders, l’obsession de la minceur peut également être héréditaire.

L’étude montre des données telles que la génétique rend certaines personnes plus sujettes à la pression sociale parce qu’elles sont plus minces que d’autres.

  • Cette tendance a été confirmée par une étude portant sur 343 jumeaux âgés de 12 à 22 ans.
  • On a étudié comment et à quel point ces jumeaux voulaient ressembler à certains personnages du cinéma, des magazines et de la télévision.

En comparant les résultats entre des paires de jumeaux avec des informations génétiques identiques et des personnes qui n’ont partagé que 50 % de leurs informations génétiques, on a constaté que les jumeaux identiques avaient des niveaux plus élevés d’idéalisation de la minceur.

Ainsi, contrairement à ce que l’on pourrait penser, le facteur génétique s’est avéré décisif.