Comment notre corps réagit-il face à ces situations extrêmes ?

Découvrez ici comment le corps humain réagit à différentes situations complexes.
Comment notre corps réagit-il face à ces situations extrêmes ?
Diego Pereira

Relu et approuvé par le médecin Diego Pereira.

Écrit par Equipo Editorial

Dernière mise à jour : 30 novembre, 2022

Lorsque nous sommes confrontés à des situations extrêmes, notre corps finit par éprouver une série de sensations et de réponses automatiques. Si vous vous êtes déjà demandé comment notre corps réagit-il aux situations extrêmes, poursuivez donc votre lecture.

Comment notre corps réagit-il à…

Découvrez les réactions les plus courantes que nous éprouvons lorsque nous sommes confrontés à une situation de panique.

1. Gravité

La force de gravité agit sur chaque personne. Cette force équivaut à 1 g, mais par exemple, si vous êtes pilote, cette force peut être comprise entre 8 et 10 g. Qu’est ce que cela signifie ? Eh bien, le poids corporel augmente de 8 à 10 fois.

Et comment notre corps y réagit-il ? L’impact de cette force sur notre corps dépend de sa direction. Si la force de gravité agit de la tête aux pieds, les organes internes se déplaceront vers le bas dans un certain temps.

Dans le cas où elle survient de la tête aux pieds, les organes abdominaux vont exercer une pression contre le diaphragme et donc sur le cœur et les poumons.

Si la force est dirigée de la poitrine vers le dos ou de gauche à droite et vice versa, son impact sur le corps sera bien moindre.



[/atomik -lu-aussi ]

2. Modifications de la pression artérielle

La pression artérielle varie également dans des situations extrêmes. Si vous avez une pression artérielle basse, un syndrome de décompression peut survenir. C’est aussi fréquent chez les personnes qui pratiquent la plongée sous-marine, lors d’une remontée rapide en surface par exemple.

La raison en est que les gaz dilués dans le sang peuvent former des bulles, qui ont tendance à provoquer des thrombus et à détruire les parois vasculaires.

Ainsi, une occlusion vasculaire pourrait entraîner un blocage de la circulation sanguine et donc la mort. Dans les cas graves, la substance blanche de la moelle épinière pourrait également être endommagée, ce qui pourrait entraîner une paralysie.

3. Intoxication au monoxyde de carbone

Si vous souffrez d’une intoxication au monoxyde de carbone, ce sera probablement parce que vous vous trouvez au milieu d’un incendie. Face à une telle situation, notre corps déclenchera une série de réactions.

Premièrement, le monoxyde de carbone entrera rapidement dans le sang et une partie de l’hémoglobine sera convertie en carboxyhémoglobine. Les globules rouges ne pourront alors pas transmettre l’oxygène aux cellules et aux tissus du corps. Il faut garder à l’esprit que les cellules nerveuses dépendent de l’oxygène.

Pour cette raison, une intoxication de ce type affecte en premier lieu le système nerveux. Ce qui provoquera des maux de tête, des nausées et une incoordination.

4. Hypothermie

Sensation de froid.

Lorsque nous exposons notre corps au froid pendant une longue période, le corps cherchera à réduire les pertes de chaleur. Pour ce faire, il utilisera la contraction des vaisseaux sanguins.

Ce mécanisme de survie permet de maintenir une plus grande quantité de sang chaud, ce dont les organes internes ont besoin pour leur bon fonctionnement.

Une exposition prolongée au froid provoque des changements dans les cellules des tissus. Lorsque cela se produit, il est déconseillé de boire de l’alcool. Autrement, nous contribuerons à l’expansion des vaisseaux sanguins, ce qui entraînera une perte de chaleur accrue dans le corps.



5. Coup de chaleur

Comment notre corps réagit-il donc aux coups de soleil ? Lorsque notre corps subit un coup de chaleur, nous souffrons d’une surchauffe, non seulement de la peau, mais aussi de la surface du cerveau. Cela provoque une vasodilatation et peut même provoquer un œdème cérébral.

Si l’insolation est très forte et que nous manquons d’oxygène, les neurones vont mourir. Cela, en revanche, ne peut pas avoir lieu dans un solarium, car nous y exposons notre corps à des rayons UV incapables de provoquer une augmentation de la température corporelle.

6. Faim

Si notlee corps a faim, le taux de glucose sanguin réduira. Le corps a besoin de maintenir ces niveaux et, pour y parvenir, il commencera à puiser dans ses réserves. Ces réserves se présentent sous forme de glycogène dans le foie et les muscles.

Femme qui a faim.

Quand un corps a faim, la première chose qui est affectée, ce sont ses propres muscles. La réduction du tissu adipeux se produira si le corps manque de réserves de glucose.

Après cela, le corps commencera à dépenser la réserve de protéines, ce qui entraînera un affaiblissement des os et des dents et même du système immunitaire.

Si nous souffrons d’une carence en protéines, nous souffrirons de la maladie appelée Kwashiorkor. Nous commencerons à gonfler et nous finirons par souffrir de dystrophie myocardique.

Maintenant que nous savons comment notre corps réagit, le protéger est une obligation

Avons-nous répondu à vos questions sur la façon dont notre corps réagit aux situations extrêmes ? Nous espérons avoir résolu toutes vos préoccupations à cet égard.

Bien entendu, n’hésitez pas à approfondir ces connaissances et à éviter chacune de ces situations. Faites appel à un professionnel de santé.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 mythes sur le corps humain que vous devriez oublier
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
5 mythes sur le corps humain que vous devriez oublier

Les mythes sur le corps humain nous ont amené à pensé qu'avec le froid notre corps se fragilise. Ce qui arrive en réalité c'est que les virus se re...




Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.