Contracture de Dupuytren : cause, symptômes et traitements

La contracture de Dupuytren est une déformation qui affecte les mains. Elle limite les mouvements des doigts et empêche de les étirer complètement. Nous vous en disons davantage sur cette pathologie.
Contracture de Dupuytren : cause, symptômes et traitements

Dernière mise à jour : 13 mai, 2021

La contracture de Dupuytren est une déformation qui affecte les mains, et en particulier le mouvement des doigts. Ce trouble perturbe la couche de tissus qui se trouve sous la peau de la paume des mains. Il progresse au fil des ans et est plus fréquent chez les hommes après 45 ans.

Chez la moitié des personnes qui en souffrent, le trouble affecte les deux membres. Lorsqu’il ne touche qu’une seule main, la main droite est deux fois plus souvent touchée que la gauche.

Par ailleurs, la contracture limite les mouvements des doigts et empêche qu’ils puissent s’étirer complètement. Cela complique alors les activités quotidiennes. Elle se manifeste principalement au niveau de l’annulaire et de l’auriculaire.

Parmi les mouvements les plus limités, citons le fait de mettre les mains dans les poches, d’enfiler une paire de gants ou de dire bonjour en serrant la main. Approfondissons maintenant un peu plus le sujet.

Symptômes de la contracture de Dupuytren

Le plus souvent, la contracture de Dupuytren évolue lentement. Avec le passage du temps, la maladie réduit la fonctionnalité de la main affectée.

Elle commence avec un épaississement de la peau de la paume de la main. Ensuite, la peau de la paume devient ridée ou présente des dépressions en surface. Un petit nodule peut également apparaître dans la même zone.

Ce nodule augmente en épaisseur jusqu’à former une bande, semblable à un cordon. Il peut être sensible au toucher, mais n’est pas douloureux. Cependant, la formation de ce nodule sous la peau tire sur un ou plusieurs doigts, les maintenant en flexion. Cette position donne à la main l’apparence d’une griffe.

Etirements des doigts de la main.

” Certains mouvements deviennent impossibles avec cette maladie et limitent la vie quotidienne.”

Quelle est la cause de la contracture de Dupuytren ?

La cause spécifique de la contracture de Dupuytren est inconnue. On pense qu’elle a une composante héréditaire qui touche surtout les hommes.

Rien ne prouve que les lésions dans les mains se reproduiront à l’avenir. Nous ne pouvons pas non plus assurer si les activités ou les travaux avec des vibrations peuvent entraîner ce trouble.

Facteurs de risque

La contracture de Dupuytren se manifeste avec une fréquence variable en fonction du patrimoine génétique et des caractéristiques de la personne. On a observé une plus grande incidence chez les personnes alcooliques ou épileptiques.

Cette altération est également plus courante dans les pays du nord de l’Europe ainsi que chez les individus originaires de ces régions. Au contraire, il s’agit d’un trouble rare en Afrique et en Asie Orientale.

Au sein des facteurs de risque, nous pouvons citer :

  • Âge : après 50 ans.
  • Sexe : 7 à 10 fois plus commun chez les hommes que chez les femmes.
  • Antécédents familiaux : la contracture de Dupuytren a tendance à être héréditaire.
  • Diabète : les personnes diabétiques présentent un risque plus élevé, apparemment en raison des dommages chroniques au collagène.
  • Consommation de tabac et d’alcool : le tabagisme est associé à un risque plus élevé de souffrir de cette maladie à cause des dommages microscopiques dans les vaisseaux sanguins. La consommation d’alcool est également associée à cette contracture en raison des métabolites toxiques et des lésions hépatiques.

Traitements disponibles pour la contracture de Dupuytren

L’une des phases initiales du traitement consiste à garder sous observation les cas légers et non progressifs. Cette mesure ne limite pas la fonctionnalité.

Par ailleurs, les injections de cortisone dans le nodule peuvent diminuer la sensibilité si elles sont effectuées avant que les doigts commencent à se plier. Il faut savoir que la cortisone ne ralentit pas la progression.

Une autre option de traitement est l’injection de collagénase, qui donne des résultats favorables. La collagénase est une enzyme qui dissout le collagène formant le cordon tendu dans la paume de la main.

La substance utilisée est produite par la bactérie Clostridium histolyticum. L’application de l’enzyme permet de ramollir et d’affaiblir le cordon fibreux, afin de pouvoir manipuler la main et rompre le cordon pour redresser les doigts.

Dans certains pays européens, on utilise la thérapie avec radiation (radiothérapie). Grâce à cette technique, il est possible de ralentir l’avancée de la maladie et la nécessité d’une intervention chirurgicale. En général, elle est effectuée une seule fois.

Ponction

La technique de ponction peut s’utiliser avant un traitement chirurgical. On insère une aiguille à travers la peau. L’objectif est de rompre le cordon de tissu fibreux qui contracte le ou les doigts.

Ses avantages sont qu’elle ne requiert pas d’incision chirurgicale et peut être effectuée sur plusieurs doigts à la fois. Une fois l’opération terminée, quelques séances de physiothérapie sont nécessaires. L’inconvénient est que la contracture réapparaît.

Traitement chirurgical

La chirurgie est réservée pour les cas où la paume de la main ne peut être posée à plat sur une table. Egalement lorsque les doigts sont tellement pliés que leur fonction est limitée, ou si plusieurs doigts sont affectés.

L’objectif principal est d’éliminer le tissu affecté par la maladie. Le premier avantage de la chirurgie est que les résultats sont plus complets et durables que pour l’injection de collagénase ou la ponction.

Dans les cas graves, le but sera d’éliminer tout le tissu affecté par la contracture de Dupuytren. Y compris la peau qui est attachée aux fibres. Une greffe de peau est donc nécessaire pour recouvrir la plaie.

Un homme avec un bandage aux doigts et à la main.

“L’intervention chirurgicale est longue et requiert une rééducation pour récupérer toute les fonctions.”

Conseils et prévention

Pour les personnes qui souffrent d’une contracture de Dupuytren, il est recommandé de réaliser les changements suivants lors des activités :

  • Protéger les mains avec des gants rembourrés pour porter des objets lourds.
  • Placer des mousses sur les poignées des outils ou des objets.

La physiothérapie aide également à réduire la douleur et augmenter la capacité de mouvement. Elle utilise généralement les techniques suivantes :

  • Thermothérapie.
  • Ultrasons.
  • Mouvements d’extension.

La contracture de Dupuytren est progressive

La contracture de Dupuytren peut évoluer de manière imprévisible. Elle entraîne une déformation ainsi qu’une perte de la fonction de la main affectée. Par conséquent, il est primordial de la surveiller et d’avoir un contrôle médical adéquat.

Enfin, dans les cas qui nécessitent une intervention chirurgicale, celle-ci est complétée par des séances de physiothérapie. Cela permet de diminuer les symptômes et de retrouver la fonctionnalité dans la main. L’objectif est toujours d’augmenter la mobilité dans les doigts.

Cela pourrait vous intéresser ...
Ce qui arrive quand vous vous faites craquer les doigts
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Ce qui arrive quand vous vous faites craquer les doigts

Se faire "craquer les doigts" est une habitude qu'ont de nombreuses personnes. Cela peut cependant causer des problèmes au niveau des articulations...



  • Feldman G, Rozen N, Rubin G. Dupuytren’s Contracture: Current Treatment Methods. Isr Med Assoc J. 2017 Oct;19(10):648-650. PMID: 29103246.
  • Esper, R. C., Rosillo, F. R., Castro, F., & Córdova, L. D. C. (2008). Enfermedad de Dupuytren. Médica Sur15(3), 196-199.
  • Walthall J, Anand P, Rehman UH. Dupuytren Contracture. 2020 Nov 2. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2021 Jan–. PMID: 30252330.
  • Layton T, Nanchahal J. Recent advances in the understanding of Dupuytren’s disease. F1000Res. 2019 Feb 28;8:F1000 Faculty Rev-231. doi: 10.12688/f1000research.17779.1. PMID: 30854193; PMCID: PMC6396840.
  • Abdelrahman I, Elmasry M, Steinvall I, Turesson C, Sjöberg F, Hansson T. Needle Fasciotomy or Collagenase Injection in the Treatment of Dupuytren’s Contracture: A Retrospective Study. Plast Reconstr Surg Glob Open. 2020 Jan 21;8(1)
  • Lanting, Rosanne, et al. “A systematic review and meta-analysis on the prevalence of Dupuytren disease in the general population of Western countries.” Plastic and reconstructive surgery 133.3 (2014): 593-603.