De quels os et cartilages le cou est-il composé ?

Le cou est une structure très avancée sur le plan anatomique car on y retrouve de nombreux éléments dans un espace très restreint.
De quels os et cartilages le cou est-il composé ?

Dernière mise à jour : 10 décembre, 2020

Le cou est la partie du corps qui sert de transition entre le tronc et la tête. Il s’agit d’une structure à l’importance vitale car c’est là que circulent les vaisseaux sanguins et nerfs nécessaires à notre survie.

Le cou est une zone mince et flexible qui permet de bouger la tête. Mais c’est aussi une zone vulnérable car n’importe quelle lésion à cet endroit pourrait endommager la circulation sanguine du cerveau ou ses transmissions nerveuses.

Il s’agit d’une structure bien plus complexe qu’on ne pourrait le croire. Elle est formée d’une série d’os, de cartilages qui les articulent, de muscles, de vaisseaux et de nerfs. Nous allons, dans cet article, nous focaliser sur les os et les cartilages qui composent le cou.

Comment délimitons-nous le cou ?

Pour faciliter l’étude du cou, on a établi une série de limites superficielles qui le définissent. Le cou commence au bord inférieur de la mandibule et de l’os occipital, qui est la base du crâne. À partir de là, il s’étend vers les clavicules et le sternum à l’avant. Dans la partie postérieure, le cou arrive jusqu’à la vertèbre C7.

Le cou humain est l’une des structures les plus complexes des mammifères car il contient beaucoup d’éléments importants qui confluent dans un espace très restreint. Parmi ces structures, nous pouvons souligner, entre autres :

  • Les artères carotides.
  • Le pharynx.
  • Le larynx.
  • La trachée.
  • De nombreux nerfs.

Nous allons ici vous expliquer ce qui protège toutes ces parties.

Etirement du cou.

Quels sont les os du cou ?

Le squelette du cou est composé de vertèbres cervicales, de l’os hyoïde, des clavicules et du sternum. La partie cervicale de la colonne, c’est-à-dire le cou, est composée de sept vertèbres.

Il existe aussi des articulations intervertébrales, qui sont celles qui permettent le mouvement et la flexibilité. De fait, c’est une structure qui est également sensible aux coups et qui connaît des douleurs.

Vertèbres cervicales

Les vertèbres ne se ressemblent pas toutes. Comme nous l’avons mentionné, le cou se compose de sept vertèbres. De la troisième à la sixième, elles sont toutes pareilles :

  • Elles présentent un corps vertébral et une apophyse épineuse, qui est la partie postérieure de la vertèbre.
  • Elles ont une face supérieure concave et une face inférieure convexe.
  • Par ailleurs, elles sont petites si on les compare aux autres et un peu aplaties.

La première vertèbre porte le nom d’atlas. Il s’agit d’un os en forme d’anneau, sans corps ni apophyse. Il est formé de deux masses latérales qui se connectent par des arcs, d’où sa forme d’anneau. C’est la vertèbre qui est en contact avec l’os occipital.

La deuxième vertèbre ou C2 s’appelle axis. Son apophyse la différencie du reste des vertèbres cervicales. On l’appelle l’apophyse odontoïde, qui est une projection de son corps en forme de dent.

Enfin, la vertèbre C7 se différencie aussi du reste par son apophyse. Il s’agit aussi d’une apophyse épineuse, comme celles des vertèbres allant de C3 à C6, mais elle n’est pas bifide. Cette apophyse épineuse est plus grande que les autres cervicales et c’est pour cela qu’on la qualifie de proéminente.

Os hyoïde

C’est un os mobile qui se situe dans la partie antérieure du cou. Il se trouve au niveau de la troisième vertèbre, entre la mandibule et le cartilage thyroïde. Curieusement, il ne s’articule avec aucun os. Une série de ligaments le soutiennent, les ligaments stylo-hyoïdiens, qui vont jusqu’aux os temporaux du crâne. Il est également ancré au cartilage thyroïde.

Un cou de femme.

Cartilages et ligaments du cou

Dans un premier temps, nous devons mentionner le cartilage thyroïde, le cricoïde et l’épiglotte. Ils forment la partie avant du cou, font partie du larynx et permettent la respiration.

Par ailleurs, les articulations cervicales sont formées des disques qui s’interposent entre les vertèbres et d’une série de ligaments. Les disques intervertébraux ont une partie centrale appelé noyau pulpeux et une autre externe appelée anneau fibreux.

Le ligament longitudinal antérieur unit les vertèbres par sa partie avant. De la même façon, il existe un ligament longitudinal postérieur. Le ligament jaune connecte les articulations des deux vertèbres simultanées par sa partie postérieure.

Les ligaments intertransversaires et inter-épineux connectent les vertèbres avec leurs apophyses. Enfin, nous trouvons aussi le ligament supraépineux qui, dans sa partie la plus haute, forme le ligament nuchal.

Pour conclure

Le cou est une partie très complexe qui, pour être comprise, doit être étudiée en profondeur. Ses sept vertèbres, avec les ligaments et disques intervertébraux correspondants, lui permettent d’être une structure flexible.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 exercices pour renforcer votre colonne vertébrale
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
5 exercices pour renforcer votre colonne vertébrale

Découvrons ensemble une série d'exercices qui vous permettront de prendre soin de votre colonne vertébrale.