Effets secondaires de l'anesthésie péridurale : quels sont-ils ?

La "péridurale" est l'une des anesthésies les plus utilisées ces dernières années, notamment lors de l'accouchement. C'est une technique très utile, car elle élimine la sensibilité, gardant la personne éveillée et attentive. Cependant, l'anesthésie péridurale peut avoir de multiples effets secondaires, tant chez la mère que chez le bébé.
Effets secondaires de l'anesthésie péridurale : quels sont-ils ?

Dernière mise à jour : 25 janvier, 2023

L’accouchement, bien qu’il soit une belle période, peut être inconfortable et douloureux pour certaines femmes. Pour cette raison, l’anesthésie péridurale a été utilisée avec une grande fréquence dans le domaine de la gynécologie et de l’obstétrique.

Qu’est-ce que l’anesthésie péridurale ?

Il s’agit d’un type d’anesthésie dans lequel un médicament est inséré dans une zone spécifique, appelée espace épidural. Cet espace se trouve sur toute la longueur de la colonne vertébrale, entre les vertèbres et la couche la plus superficielle des méninges, appelée dure-mère.

L’introduction du médicament bloquera la sensation sous le point d’injection. Ceci, sans altérer la conscience.

La procédure de mise en place de l’anesthésie péridurale doit être réalisée par un anesthésiste spécialisé. L’injection sera insérée au niveau ou au-dessous du niveau de la taille. Le spécialiste insérera un cathéter péridural entre 2 vertèbres afin d’accéder à l’espace souhaité et d’administrer la substance.

Femme souffrant d'inconfort au travail recevant une anesthésie péridurale.
L’utilisation de l’anesthésie péridurale lors de l’accouchement est controversée. Tous les médecins ne la recommandent pas comme méthode de soulagement de la douleur.

Quand est-elle utilisée ?

L’anesthésie péridurale est le plus souvent utilisée dans le domaine de la gynécologie et de l’obstétrique. Dans ce cas, l’idéal est de l’administrer pendant la phase active du travail, lorsqu’il y a une dilatation de 3 ou 4 centimètres et que les contractions sont très fréquentes.

La placer pendant la phase active réduit également la probabilité d’effets secondaires. Le temps maximum de placement est avant d’atteindre 8 centimètres de dilatation, car sinon, son effet ne peut être perçu qu’après l’accouchement.

Elle est également utilisée dans d’autres interventions chirurgicales, en particulier les chirurgies abdominales, thoraciques et prostatiques. De plus, c’est une option utile lors de la réalisation d’une césarienne et de l’adaptation des médicaments aux besoins des enfants, selon certaines études.

Effets secondaires de l’anesthésie péridurale

Les risques et les effets secondaires de l’anesthésie péridurale sont rares. En fait, une recherche publiée en 2018 établit qu’elle n’a pas tendance à altérer l’état de santé des nouveau-nés. De son côté, elle ne modifie pas le déroulement du travail ni n’augmente le risque de césarienne.

La plupart des effets secondaires rapportés sont légers et disparaissent d’eux-mêmes après quelques heures. Parmi les principales manifestations, les suivantes se distinguent.

1. Hypotension

Certains des antalgiques administrés par cette voie peuvent provoquer une chute brutale de la tension artérielle maternelle. C’est l’un des effets secondaires les plus dangereux de l’anesthésie péridurale, car il diminue l’apport sanguin du bébé, modifie son rythme cardiaque et provoque une détresse fœtale.

L’hypotension est un effet secondaire évitable, sa survenue est donc rare aujourd’hui. Pour ce faire, le médecin doit établir une ligne intraveineuse et administrer une solution saline en permanence avant d’induire l’anesthésie.

2. Nausées et vomissements

Les nausées et les vomissements surviennent chez la plupart des gens lorsque les effets de l’anesthésie se dissipent. En fait, une étude publiée dans le Journal of Anesthesia a montré que toutes les femmes qui subissent une chirurgie gynécologique avec cette anesthésie sont susceptibles de ressentir ces symptômes.

3. Prolongation du travail

Les médicaments utilisés dans l’anesthésie péridurale peuvent prolonger le travail dans le cadre de leurs effets secondaires. Cela est dû au fait qu’ils affectent le muscle lisse utérin, diminuant les contractions et la vitesse de dilatation.

Le médecin doit surveiller à la fois la mère et le bébé après l’administration de l’anesthésie. Ainsi, vous pouvez intervenir immédiatement en cas de complication.

4. Maux de tête

Les maux de tête inattendus sont l’un des effets indésirables les plus courants de plusieurs médicaments. Dans le cas d’une anesthésie péridurale, la céphalée a une durée variable, et peut être présente pendant plusieurs jours.

La douleur présentée s’aggrave généralement en position assise ou debout, il est donc préférable de rester allongé. Si ce symptôme s’accompagne d’autres manifestations, comme une altération de la conscience ou de la fièvre, il est conseillé de consulter un spécialiste le plus tôt possible, car il peut s’agir d’une infection.

Maux de tête dus à une anesthésie péridurale.
Les maux de tête de l’anesthésie péridurale peuvent durer quelques jours, par intermittence.

5. Autres effets secondaires

Les effets secondaires mentionnés sont les plus fréquemment associés à l’anesthésie péridurale. Cependant, il existe une série de symptômes qui, bien qu’ils surviennent avec une prévalence moindre, font également partie des effets indésirables :

  • Fièvre.
  • Bourdonnement dans les oreilles.
  • Goût amer ou métallique dans la bouche.
  • Difficulté à uriner après l’accouchement.
  • Douleur ou ecchymose sur la zone de ponction.
  • Difficulté à marcher les premières heures.

Une technique sûre avec peu de conséquences

Bien que l’anesthésie péridurale ait des effets secondaires dangereux pour la mère et le bébé, il s’agit généralement d’une technique très sûre. Heureusement, la plupart des manifestations susmentionnées peuvent être évitées avec une application appropriée et en prenant les mesures préventives appropriées.

Cela pourrait vous intéresser ...
La péridurale réduit-elle le risque de dépression post-partum ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
La péridurale réduit-elle le risque de dépression post-partum ?

L'anesthésie péridurale peut être utile pour soulager la douleur pendant l’accouchement. Or, peut-elle aussi réduire le risque de dépression post-p...



  • Seki H, Furumoto K, Sato M, Kagoya A et al. Effects of epidural anesthesia on postoperative nausea and vomiting in laparoscopic gynecological surgery: a randomized controlled trial. J Anesth. 2018 Aug;32(4):608-615.
  • Anim-Somuah M, Smyth RM, Cyna AM, Cuthbert A. Epidural versus non-epidural or no analgesia for pain management in labour. Cochrane Database Syst Rev. 2018 May 21;5(5):CD000331.
  • Gerheuser F, Roth A. Periduralanästhesie [Epidural anesthesia]. Anaesthesist. 2007 May;56(5):499-523; quiz 524-6.
  • Waegerle JD. Combined spinal-epidural anesthesia/analgesia. CRNA. 1999 Nov;10(4):155-64.
  • Suraci N, Carr C, Peck J, Hoyos J, Rosen G. Improving labour progression among women with epidural anesthesia following use of a birthing ball: a review of recent literature. J Obstet Gynaecol. 2020 May;40(4):491-494.
  • Mineo TC. Epidural anesthesia in awake thoracic surgery. Eur J Cardiothorac Surg. 2007 Jul;32(1):13-9.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.