Foie de bœuf : nutrition, bienfaits et préparation

Si vous souhaitez un apport en minéraux et protéines essentiels, vous ne pouvez pas ne pas inclure le foie de bœuf dans votre régime alimentaire. Nous vous apprenons ici à le préparer.
Foie de bœuf : nutrition, bienfaits et préparation
Saúl Sánchez Arias

Rédigé et vérifié par le nutritionniste Saúl Sánchez Arias.

Dernière mise à jour : 10 août, 2022

Le foie de bœuf est un aliment qui apporte plusieurs bienfaits pour la santé. C’est un produit à haute densité nutritionnelle, il peut donc être relativement fréquemment inclus dans une alimentation variée et équilibrée.

Avant de commencer, il convient de noter que les aliments d’origine animale doivent figurer quotidiennement dans l’alimentation. Ces produits contiennent des protéines de la plus haute qualité qui valent la peine d’être consommées. Malgré leur mauvaise réputation, ils ne sont pas associés à un risque accru de cancer ou de pathologies complexes. Bien entendu, les versions transformées doivent toujours être évitées.

Recette de foie de bœuf aux oignons

Nous vous disons ici comment tirer le meilleur parti du foie de bœuf avec une recette exquise de foie aux oignons. C’est un aliment aux caractéristiques organoleptiques fortes, il risque donc de ne pas plaire à tout le monde. Cependant, sa texture une fois cuite est très bonne.

Ingrédients

  • 400 grammes de foie de bœuf
  • Poivre
  • Sel
  • 1 pincée de cumin
  • 1 oignon

Pas à pas

  1. Assurez-vous tout d’abord que la viande est de qualité et qu’elle est prête à être préparée. Il est préférable de la sortir du réfrigérateur environ 30 minutes avant de commencer le processus afin que tout se déroule comme prévu.
  2. Mélangez le sel, le cumin et le poivre et assaisonnez bien les filets de foie.
  3. Laissez reposer pendant environ 10 minutes. Vous pouvez couper le foie en plus petits morceaux.
  4. Une fois cette étape terminée, versez un filet l’huile dans une poêle à feu moyen et faites-y revenir l’oignon coupé en julienne. Il devra prendre une couleur transparente.
  5. Ajoutez la viande et poursuivez la cuisson jusqu’à ce qu’elle soit complètement cuite. Il ne faut pas trop cuire, autrement la texture ne sera pas la plus adéquate.
  6. Une fois la cuisson terminée, vous pouvez servir le foie avec des oignons. Nous vous recommandons de l’accompagner d’une purée de pommes de terre.

La valeur nutritionnelle du foie de bœuf

L'efficacité de la biotine.
Le foie de bœuf fournit des protéines et des minéraux, tels que le fer et le zinc.

100 grammes de foie de bœuf apportent un peu plus de 100 calories, cet aliment peut donc être inclus dans un régime hypocalorique pour perdre du poids. Elles contiennent également 3 grammes de matières grasses, dont 1 gramme correspond à des lipides saturés.

Cependant, là où cet aliment se démarque vraiment, c’est en matière de protéines. Une portion de 100 grammes représente près de 20 protéines à haute valeur biologique pour l’organisme.

Le foie de bœuf est également une source de minéraux importants. Parmi eux, nous pouvons citer le potassium : 100 grammes correspondent à 8 % de l’apport quotidien recommandé.

De plus, il apporte plusieurs vitamines B, notamment la B12. Il est à noter qu’on ne la trouve pas dans les aliments d’origine végétale et qu’une carence affecte le transport de l’oxygène dans le sang.

Enfin, le foie de bœuf est excellent pour aider à couvrir les besoins quotidiens en fer, un élément peu disponible de manière générale. 100 grammes de nourriture contiennent 19,6 milligrammes de minéraux, triplant ainsi presque la quantité quotidienne recommandée. C’est également une source de zinc, un élément déterminant pour la santé hormonale chez l’homme.



Les bienfaits du foie de bœuf

Tout d’abord, les protéines sont excellentes pour prévenir le développement d’altérations de la fonctionnalité de la masse maigre. Si la consommation de ces éléments n’est pas suffisante, une sarcopénie peut être ressentie, comme en témoignent des recherches publiées dans la revue BioMed Research International.

De plus, c’est un aliment fondamental pour éviter les situations d’anémie, tant pour sa teneur en fer que pour son apport en vitamine B12.

Quant aux minéraux, il faut particulièrement insister sur la nécessité de le consommer avec une certaine dose de vitamine C. Son absorption intestinale est ainsi renforcée, qui est généralement assez mauvaise, comme en témoigne une étude publiée sur Annals of the New York Academy of Sciences.

Viande emballée sous vide.
Consommer régulièrement du foie de bœuf réduirait le risque d’anémie.

Nous ne pouvons pas oublier le rôle du zinc dans la santé hormonale et dans le fonctionnement du système immunitaire. Il a été démontré qu’il participe à la différenciation des globules blancs, ce qui réduit le risque de contracter des infections, notamment respiratoires.



Le foie de bœuf, un aliment sain

En somme, le foie de bœuf est un aliment considéré comme sain et se caractérise par sa haute densité nutritionnelle. Il est excellent pour prévenir les situations d’anémie qui peuvent conditionner le transport de l’oxygène dans le sang, provoquant une fatigue chronique.

Avec la recette que nous vous avons présentée, vous pourrez tirer le meilleur parti de ce produit. Profitez-en !

Cela pourrait vous intéresser ...
9 conseils pour arrêter de manger de la viande sans souffrir de carences
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
9 conseils pour arrêter de manger de la viande sans souffrir de carences

Découvrez ici les clés pour arrêter de manger de la viande sans mettre en péril ,votre santé. Votre alimentation sera même plus équilibrée !



  • Martone, A. M., Marzetti, E., Calvani, R., Picca, A., Tosato, M., Santoro, L., Di Giorgio, A., Nesci, A., Sisto, A., Santoliquido, A., & Landi, F. (2017). Exercise and Protein Intake: A Synergistic Approach against Sarcopenia. BioMed research international2017, 2672435. https://doi.org/10.1155/2017/2672435
  • Lynch, S. R., & Cook, J. D. (1980). Interaction of vitamin C and iron. Annals of the New York Academy of Sciences355, 32–44. https://doi.org/10.1111/j.1749-6632.1980.tb21325.x
  • Wessels, I., Maywald, M., & Rink, L. (2017). Zinc as a Gatekeeper of Immune Function. Nutrients9(12), 1286. https://doi.org/10.3390/nu9121286