Fruits acides et semi-acides : caractéristiques et effets sur l'estomac

Si vous mangez beaucoup de fruits acides et semi-acides, vous vous demandez peut-être comment ils influencent votre santé gastrique. Découvrez ici leur effet sur votre corps.
Fruits acides et semi-acides : caractéristiques et effets sur l'estomac
Maria Patricia Pinero Corredor

Rédigé et vérifié par la nutritionniste Maria Patricia Pinero Corredor.

Dernière mise à jour : 09 août, 2022

Les brûlures d’estomac sont une nuisance qui afflige une grande partie de la population. Ce symptôme est capable de devenir un trouble chronique. Bien que cela ne soit pas toujours le cas, il peut apparaître après l’ingestion de certains aliments, comme les fruits acides et semi-acides.

Certains de ces fruits appartiennent au groupe des agrumes, comme les oranges et les mandarines. Cependant, il y en a d’autres qui, sans être des agrumes, sont également très acides, comme les fraises et l’ananas.

Les fruits acides et semi-acides apportent également de la vitamine C, de la vitamine A, du potassium et des fibres. La recommandation de suivre un régime de protection gastrique dépendra de la tolérance à ces fruits.

Que sont les brûlures d’estomac ?

Les brûlures d’estomac correspondent à une sensation de brûlure douloureuse dans la poitrine ou la gorge. Cette sensation se produit lorsque les acides gastriques remontent dans l’œsophage, le tube qui transporte les aliments et les liquides.

Normalement, les acides présents dans l’estomac décomposent les aliments et facilitent leur digestion, tandis qu’une valve bloque leur remontée dans l’œsophage. Les brûlures d’estomac sont la conséquence d’une production excessive de cet acide dans l’estomac.

Certains aliments favorisent ces brûlures. Et certains troubles peuvent également entraîner des brûlures d’estomac. Par exemple, lorsque la valve ne fonctionne pas correctement, comme dans le cas d’une hernie hiatale, le muscle s’affaiblit et les acides gastriques augmentent.

Si les acides remontent dans la bouche et descendent dans les voies respiratoires, ils peuvent provoquer un reflux gastro-œsophagien. La gastrite ou l’inflammation des parois de l’estomac provoque également des brûlures d’estomac et des douleurs.



Que sont les fruits acides et semi-acides ?

L’acidité d’un aliment est mesurée par le potentiel de l’élément hydrogène dans la matrice alimentaire et est désignée par l’acronyme pH. L’échelle va de 0 à 14 : un pH inférieur à 7 est acide, au-dessus de cette valeur il est alcalin.

Les fruits acides et leurs jus sont considérés comme faisant partie des aliments les plus acides, car leur pH est inférieur à 4,5. Le pH de l’estomac propice à la digestion se situe entre 3,5 et 4.

Les fruits acides et les agrumes sont ceux qui contiennent des acides organiques, tels que les acides citrique, malique, équin et lactique, qui donnent un goût aigre-doux. En particulier, les agrumes appartiennent au genre Citrus, dont la caractéristique est une peau chargée d’huiles essentielles et une pulpe sous forme de segments juteux.

Les fruits semi-acides sont ceux qui ont un pH compris entre 4,6 et 7. La concentration d’acide citrique y est plus faible.

Les agrumes sont des fruits acides.
Les agrumes fournissent de la vitamine C, ont un goût acide et peuvent aggraver les symptômes de gastrite existants.

Les fruits acides

Dans ce groupe, nous trouvons les fruits suivants :

  • Agrumes : citron, citron vert, orange, pamplemousse, mandarine, citrons, citron vert, pamplemousse.
  • Fruits rouges : framboise, mûre, fraise et groseille.
  • Autres : ananas, raisin, tamarin, tomate, grenade, prune.

Les fruits semi-acides

Les fruits semi-acides sont mieux tolérés par les personnes souffrant de gastrite, de reflux ou d’autres problèmes d’estomac. Voici quelques exemples :

  • Pomme verte
  • Carambole
  • Raisin
  • Goyave
  • Kaki

Les effets des fruits acides et semi-acides sur l’estomac

Nous évoquons ci-dessous les principaux effets de la consommation de fruits acides sur les pathologies qui affectent le tube digestif supérieur.

Les fruits acides et semi-acides peuvent augmenter la douleur

Les fruits acides peuvent accentuer la douleur lorsqu’ils sont consommés pendant une gastrite aiguë. C’est-à-dire lorsque l’estomac est enflammé. Ils peuvent également aggraver le reflux, car ils provoquent plus de douleur dans les plaies qui se forment dans les parois de l’œsophage.

Une fois la gastrite ou le reflux soulagés et les lésions cicatrisées, les fruits acides peuvent être consommés sans problème.

Des recherches ont révélé que les agrumes, utilisés seuls ou accompagnés d’antibiotiques, contribuent à éradiquer la bactérie H. pylori. Il est donc suggéré de demander conseil à un spécialiste ou à un nutritionniste pour évaluer leur inclusion dans l’alimentation.

Ils peuvent accélérer la combustion

Une caractéristique de la gastrite, en plus de l’inflammation et de la douleur, est l’acidité elle-même ou la sensation de brûlure. La consommation de fruits acidesa aggrave cette condition.

Ils peuvent compliquer la déglutition

Les fruits acides peuvent produire une acidité excessive remontant jusqu’au larynx et irritant toute la zone sur son passage, y compris l’œsophage. Cette condition peut évoluer vers des difficultés à avaler et des nausées.

Dans ces cas, il y a des problèmes d’alimentation et de perte de poids à moyen terme. Si les brûlures d’estomac et la difficulté à avaler durent plus de deux jours, il faut solliciter l’aide d’un professionnel de santé.

Dysphagie due aux fruits acides.
La dysphagie ou la difficulté à avaler est un symptôme d’alerte. Il ne faut pas le négliger.

Les fruits autorisés en acidité gastrique

Dans les régimes de protection gastrique, le but est d’éviter les aliments qui augmentent la sécrétion excessive d’acide chlorhydrique dans l’estomac. Le régime va soulager les symptômes, mais ce n’est pas un remède.

Le régime est indiqué pour les gastrites, les ulcères peptiques, les hernies hiatales et la dyspepsie en général. Il est conseillé d’utiliser des fruits non acides, de préférence cuits, en compotes ou en conserves, surtout au stade aigu.

Au sein de ce groupe, les plus recommandés sont les suivants :

  • Poire
  • Cambour
  • Pêche
  • Néflier
  • Corossol
  • Pomme rouge ou jaune

Une fois que l’acidité a été surmontée, certains fruits acides et semi-acides peuvent être inclus. Tout dépend de la tolérance gastrique de la personne.



Que manger avant les brûlures d’estomac ?

Face à des brûlures d’estomac, les fruits acides ou semi-acides sont à éviter. Il faut préférer les purées et les compotes gastriques protectrices, réparties sur 6 repas à faible volume.

De plus, les produits irritants chimiques doivent être évités, tels que les aliments épicés, les aliments très assaisonnés, les aliments salés, ceux à des températures extrêmes, ainsi que les grains entiers et les farines.

N’oubliez pas de manger lentement et de bien mâcher vos aliments. Un environnement calme pour la déglutition aide à contrôler les symptômes et à prévenir les exacerbations.

Cela pourrait vous intéresser ...
7 fruits riches en fer à inclure dans votre alimentation
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
7 fruits riches en fer à inclure dans votre alimentation

Il existe des fruits riches en fer qui ne sont pas aussi connus ou qui ne sont pas toujours utilisés à cette fin. Nous vous en disons plus.