Huile d'algue : source d'oméga-3 et de DHA

Découvrez ici pourquoi l'huile d'algue est un excellent produit pour augmenter l'apport en acides gras oméga-3 et donc pour améliorer la santé.
Huile d'algue : source d'oméga-3 et de DHA

Dernière mise à jour : 28 juin, 2022

L’huile d’algue peut être une excellente source d’oméga-3 ; en particulier le DHA (acide docosahexaénoïque). Il s’agit d’un type d’acides gras essentiels nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

Ces nutriments font souvent défaut dans la plupart des régimes alimentaires actuels. Il est donc conseillé d’inclure dans son alimentation des denrées alimentaires qui en sont la source pour garantir un équilibre.

Avant de commencer, il faut souligner que les graisses ne sont pas mauvaises pour la santé. Ces nutriments sont essentiels pour garantir la production hormonale, le bon fonctionnement du système immunitaire et pour que de nombreux autres processus physiologiques qui se déroulent quotidiennement dans l’environnement interne se développent de manière optimale.

Chez de nombreuses personnes, un apport d’au moins 1 gramme de lipides par kilo de poids et par jour est recommandé.

L’huile d’algue : un produit de qualité

Dans les graisses alimentaires, nous pouvons différencier les acides gras saturés et insaturés, en fonction de la présence de doubles liaisons dans leur structure moléculaire. Dans le dernier groupe, les acides gras de la série oméga-3 sont considérés comme bénéfiques.

Ce segment est composé d’acide linolénique (chaîne courte) et d’EPA et de DHA (chaîne longue). Tous sont nécessaires au corps pour maintenir un état d’homéostasie.

Cependant, rares sont les aliments qui concentrent ces composants dans une proportion optimale. En général, les poissons gras sont les meilleures sources.

On les trouve également dans la viande de bovins nourris à l’herbe et dans certaines graines, comme les graines de chia. Les algues en contiennent également une bonne quantité, il est donc recommandé de les inclure dans l’alimentation.

Dans de nombreux régimes, la consommation d’algues en tant que telles n’est pas fréquente. Pour cette raison, l’huile d’algues peut être une bonne alternative.

L’huile en question peut être consommée par le biais de suppléments, encapsulée ou en milieu liquide. Dans ce dernier cas, elle doit être ajoutée aux préparations, notamment aux préparations de légumes. Il ne faut jamais faire frire cette graisse ou la chauffer à haute température, car cela ruinerait ses propriétés.

Frire des aliments contenant des oméga-3 ne fonctionne pas.
La friture est un stress thermique pour les huiles. Cette cuisson provoque une altération de leur chimie et des dommages pour la santé humaine.



Pourquoi les oméga-3 sont-ils bénéfiques ?

Les oméga-3 sont essentiels pour la santé. Le corps ne peut pas les produire tout seul. Ils doivent donc être régulièrement inclus dans l’alimentation.

Ces acides remplissent de nombreuses fonctions différentes. Ils sont liés, par exemple, à un moindre risque de développer des pathologies cardiovasculaires, comme en témoignent des recherches publiées sur International Journal of Molecular Sciences.

La raison en est que les acides gras oméga-3 aident à moduler l’inflammation dans l’environnement interne, comme en témoigne une étude publiée sur Biochemical Society Transactions.

Maintenant, pour vraiment ressentir une amélioration à cet égard, la clé est d’équilibrer la consommation d’oméga-3 avec celle d’oméga 6, car les deux ont des effets antagonistes dans le contrôle des processus inflammatoires.

Malheureusement, la plupart des régimes alimentaires actuels contiennent beaucoup plus d’oméga-6, ce qui peut entraîner des inefficacités au fil des ans. Pour inverser la situation, vous pouvez inclure de l’huile d’algue dans vos routines. Cette option serait particulièrement positive, car elle garantit également l’apport d’autres micronutriments de qualité.



L’huile d’algue contre l’huile de poisson

Une autre des stratégies utilisée pour augmenter l’apport d’oméga-3 est la consommation d’huile de poisson. Il existe également des suppléments de ce produit.

Toutefois, les végétaliens ne pourront pas en bénéficier. Dans ce cas, l’huile d’algue serait une excellente alternative pour ce groupe de population.

Il est essentiel de noter que si les personnes au régime flexible ont des difficultés à équilibrer les oméga-3 et les oméga-6, le problème devient encore plus compliqué lorsque les aliments d’origine animale sont restreints. La supplémentation est quasi obligatoire chez les végétaliens pour assurer le bon fonctionnement de l’environnement interne.

La raison en est que non seulement les oméga-3 protègent le système cardiovasculaire et réduisent l’inflammation, mais ils sont également liés au bon fonctionnement du muscle squelettique.

Selon une étude publiée dans la revue Mar Drus, ces nutriments parviennent à protéger les tissus maigres du catabolisme, même dans le cadre d’un régime hypocalorique. Ils amélioreraient même la récupération après un exercice physique.

À certains moments de la vie d’un athlète, les besoins alimentaires en oméga-3 peuvent être plus importants. Un exemple serait le cas des blessures musculaires. Dans cette situation, il est recommandé de garantir un apport alimentaire d’au moins 6 grammes par jour, une supplémentation est donc généralement indispensable.

L'huile de poisson.
L’huile de poisson est une concurrente direct de l’huile d’algues dans toutes ses présentations. Mais elle ne convient pas à ceux qui suivent un régime végétalien.

L’huile d’algue est un produit de qualité pour l’alimentation

L’huile d’algue est un bon produit à inclure dans l’alimentation, à la fois végétalienne et omnivore. C’est une source d’acides gras oméga-3 qui aide à prévenir le développement de pathologies chroniques et complexes.

Cependant, cela ne signifie pas que d’autres aliments qui concentrent ces nutriments doivent être inclus dans l’alimentation. De plus, pour garantir un bon état de santé, il ne suffit pas seulement de prendre soin de son alimentation.

D’autres bonnes habitudes sont importantes. Parmi elles, nous pouvons souligner la pratique régulière d’une activité physique, qui aidera à garder l’inflammation interne sous contrôle.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment consommer des algues et quelle est leur valeur nutritionnelle ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment consommer des algues et quelle est leur valeur nutritionnelle ?

Dans cet article, nous allons vous en dire plus sur la manière dont on peut consommer les algues ainsi que sur les apports nutritionnels de cet ali...



  • Innes, J. K., & Calder, P. C. (2020). Marine Omega-3 (N-3) Fatty Acids for Cardiovascular Health: An Update for 2020. International journal of molecular sciences21(4), 1362. https://doi.org/10.3390/ijms21041362
  • Calder P. C. (2017). Omega-3 fatty acids and inflammatory processes: from molecules to man. Biochemical Society transactions45(5), 1105–1115. https://doi.org/10.1042/BST20160474
  • Jeromson, S., Gallagher, I. J., Galloway, S. D., & Hamilton, D. L. (2015). Omega-3 Fatty Acids and Skeletal Muscle Health. Marine drugs13(11), 6977–7004. https://doi.org/10.3390/md13116977