Hydrocystome : caractéristiques, causes et traitements

Les hydrocystomes sont des lésions bénignes, généralement asymptomatiques, qui provoquent une gêne esthétique. Cependant, ils doivent être étudiés.
Hydrocystome : caractéristiques, causes et traitements
Mariel Mendoza

Rédigé et vérifié par la médecin Mariel Mendoza.

Dernière mise à jour : 24 septembre, 2022

L’hydrocystome est un kyste bénin qui provient des glandes sudoripares. Il peut être eccrine ou apocrine, solitaire ou à présentation multiple.

Les hydrocystomes contiennent du liquide des glandes sudoripares emprisonné à l’intérieur, sans communication avec la peau, il n’y a donc pas de vidange et leur taille peut augmenter à mesure qu’il y a plus de liquide. Ils apparaissent sur la peau, principalement sur le bord des paupières (en particulier la paupière inférieure), les joues et la nuque.

Ils apparaissent davantage chez les personnes qui vivent dans des climats chauds et humides.

Quelle est la cause ?

L’hydrocystome est causé par l’obstruction des canaux des glandes sudoripares eccrines ou par la repousse des glandes sudoripares apocrines. La cause exacte est inconnue.

Ce kyste est associé aux climats chauds et humides, dans lesquels une production accrue de sueur est nécessaire, ce qui pourrait obstruer les conduits. Il apparaît également davantage chez les patients atteints d’hyperhidrose, une affection qui se caractérise par une transpiration excessive.

Concernant les causes hormonales, il existe une association avec la maladie de Basedow. Dans celle-ci, il y a une hyperstimulation des glandes sudoripares due à l’augmentation des hormones thyroïdiennes.

La transpiration provoque un hydrocystome.
La transpiration excessive et persistante favorise le blocage des conduits des glandes sudoripares.

L’hydrocystome est asymptomatique

Le motif de consultation est dû à la présence d’un nodule kystique qui provoque une gêne esthétique. Cliniquement, les hydrocystomes apparaissent sous forme de projections en forme de dôme, généralement translucides, mais ils peuvent aussi être de couleur rose, bleuâtre ou brune.

Leur surface est lisse et le contenu liquide est transparent. Ils peuvent être solitaires ou multiples.

Ceux-ci peuvent mesurer entre 1 et 16 millimètres et croître ou se multiplier avec la chaleur et l’humidité. Lorsqu’ils sont répartis le long des marges des paupières, ils apparaissent de couleur plus claire.

Ils sont plus fréquents chez les femmes et après la quatrième décennie de la vie. Les hydrocystomes surviennent rarement dans l’enfance et l’adolescence.

Le diagnostic définitif est microscopique

Le diagnostic définitif se fait par biopsie ou par examen précis au microscope. Visuellement, l’hydrocystome peut être confondu avec d’autres lésions bénignes, comme les hémangiomes, les lymphangiomes, la dacryocystite ou un simple kyste dermique.

Les lésions malignes entrent également dans le diagnostic différentiel, comme le carcinome basocellulaire ou le mélanome. C’est pourquoi la biopsie est la clé de l’exclusion.



Hydrocystomes apocrines versus eccrines

Les hydrocystomes eccrines sont plus petits et ont des parois plus tendues. Dans une plus large mesure, ils tendent à être multiples. Ils prédominent chez les femmes, sur la joue et autour des yeux.

Les hydrocystomes apocrines sont généralement solitaires et plus gros que les précédents. Ils prédominent sur la tête et le cou et près des commissures palpébrales et du bord palpébral.



Le traitement de l’hydrocystome

Un hydrocystome solitaire est retiré chirurgicalement ou avec une chirurgie de blépharoplastie. Cependant, la piqûre et la vidange peuvent être utilisées avant d’essayer cette méthode en raison du risque de cicatrices.

L’ablation chirurgicale peut avoir des récidives.

Lorsqu’ils sont multiples, l’application topique d’atropine 1 % avec des crèmes de scopolamine est recommandée. La cautérisation ou l’électrodessiccation de la paroi, le traitement au laser ou la vaporisation au laser au dioxyde de carbone peuvent également être utilisés.

La capsule des hydrocystomes est mince, elle peut donc se rompre et saigner à l’examen ou au retrait. Dans le cas où cela se produirait, il faut s’assurer qu’il ne reste aucun reste de capsule, car il y aura alors une rechute de la lésion.

Vérifiez les yeux pour un hydrocystome.
Seule l’observation microscopique est capable de confirmer le diagnostic de la lésion. Parfois, il faut recourir à une biopsie.

L’hydrocystome est une blessure rare qui nécessite une évaluation médicale

Il s’agit d’une lésion kystique rare qui fait partie des tumeurs bénignes des glandes sudoripares. Il est petit et translucide. Les kystes contenant du liquide à l’intérieur peuvent avoir une légère mobilisation.

Une étude médicale est importante. En raison de son aspect similaire à d’autres lésions plus graves, telles que le carcinome basocellulaire, le processus de diagnostic différentiel approprié s’impose.

Cela pourrait vous intéresser ...
Ptose ou paupière tombante : causes, signes et traitements
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Ptose ou paupière tombante : causes, signes et traitements

La paupière tombante ou ptose se manifeste généralement progressivement avec des changements discrets de la capacité visuelle.