L’alimentation en cas de grippe

22 juin 2020
Le bon état du système immunitaire est fondamental afin que nous puissions faire face à tout processus infectieux. C'est pourquoi l'alimentation joue un rôle essentiel dans nos défenses.

Lorsque les températures baissent, nous avons tendance à passer davantage de temps à l’intérieur, donc à proximité d’autres personnes qui peuvent transmettre les virus à l’origine du rhume et de la grippe. Une bonne alimentation, en cas de grippe ou de rhume, peut nous aider à renforcer le système immunitaire afin de diminuer l’infection et de soulager les symptômes.

Il est effectivement important de savoir quels sont les aliments qui aident à renforcer les défenses afin de pouvoir lutter contre les symptômes inconfortables de la maladie le plus rapidement possible. Dans cet article, nous vous expliquons donc à quoi devrait ressembler votre alimentation pendant la grippe. Prenez note !

Alimentation et santé

Une femme qui se mouche

Hippocrate le disait déjà il y a 25 siècles : “Que ton aliment soit ta seule médecine“. En effet, Hippocrate, que beaucoup appellent le père de la médecine, était déjà très clair sur le fait que l’alimentation a une grande influence sur notre santé.

Les aliments que nous ingérons tout au long de la journée peuvent influer de manière positive ou négative sur notre santé. Effectivement, il existe de nombreux micronutriments (vitamines et minéraux) qui contribuent au fonctionnement normal du système immunitaire.Par exemple, les folates, le fer, le sélénium, les vitamines A, B12, B6, C, D ou le zinc.

Quelle est l’influence de l’alimentation en cas de grippe ?

L’organisme a besoin de toutes les ressources qu’il peut obtenir pour combattre la maladie. Il est donc important de lui offrir des aliments de bonne qualité, riches en nutriments et faciles à digérerVous devez éviter de trop manger, ainsi que les aliments riches en graisses animales, la charcuterie, les snacks ou les produits industriels.

En cas de grippe, l’alimentation doit être légère, riche en fruits, en légumes et en feuilles vertes. Elle sera ainsi plus facile à digérer et nous aidera à récupérer.

Lisez également : Une grippe ou un rhume ? les principales différences

Quels sont les aliments recommandés en cas de grippe ?

1. L’ail, un puissant antimicrobien en cas de grippe

L'alimentation en cas de grippe doit comporter de l'ail

L’ail a des propriétés antivirales et antibactériennes qui peuvent aider à rester en bonne santé. Il permet de combattre la toux, le rhume et la sinusite. D’autre part, l’ail frais et cru est celui qui fournit le plus de bienfaits pour la santé. Vous pouvez donc consommer entre 1 à 2 gousses d’ail par jour comme mesure de prévention.

2. Yaourts avec probiotiques

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants dont les effets sont bénéfiques pour la santé. Plusieurs articles scientifiques affirment que les probiotiques peuvent diminuer la durée des épisodes de grippe ou de rhume. C’est pourquoi il est recommandé d’ingérer un yaourt régulièrement. Votre système immunitaire vous remerciera !

3. Le gingembre, un remède essentiel de l’alimentation en cas de grippe

Le gingembre est un remède traditionnel dans la médecine universelle. Avec sa saveur forte et piquante, le gingembre aide à détacher les mucosités pour favoriser le nettoyage des voies respiratoires et soulager les symptômes de la congestion. Il contient également des substances phytochimiques qui aident à combattre les virus à l’origine des maladies respiratoires.

4. Aliments contenant du zinc

 

Les aliments qui contiennent des niveaux élevés de zinc permettent de renforcer votre système immunitaire et préviennent les infections. Si vous avez déjà un rhume, le zinc peut aider à réduire les symptômes et à guérir plus rapidement.

Voici quelques aliments communs qui contiennent du zinc : légumineuses (haricots secs, pois chiches, haricots rouges, lentilles, pois et soja), les graines de courge, les céréales complètes, les noix, la viande de bœuf et les oeufs.

Découvrez aussi : Sirop maison pour renforcer le système immunitaire chaque matin

5. Le miel, un produit fondamental dans l’alimentation en cas de grippe

Selon les données de la Bibliothèque Nationale de Médecine, cet aliment agit directement sur la gorge car c’est un expectorant naturel qui favorise l’élimination des mucosités. C’est donc un aliment très utile pour contrôler et combattre les infections de la gorge grâce à ses propriétés antiseptiques.

Alimentation en cas de grippe : conseils supplémentaires

S’hydrater pour se rétablir

 

 

Si vous présentez des symptômes et que vous n’avez pas faim, pendant les premiers jours, il n’est pas nécessaire de manger beaucoup d’aliment solides. En revanche, consommez des liquides tels que des jus maison, des purées ou des soupes. Il est fondamental d’ingérer la quantité suffisante de liquides (entre 8 et 10 verres d’eau) pour faciliter l’élimination de mucus et hydrater les muqueuses.

Boire du bouillon de poule, une recette incontournable en cas de grippe

Une étude de l’Université de Nebraska a confirmé ce que toutes les grands-mères savaient déjà : un bouillon de poule vous aide à vous sentir mieux car il réduit la congestion et lubrifie la gorge, soulageant ainsi l’irritation. Sans oublier que cette recette est nutritive et hydratante. Par ailleurs, il existe des preuves scientifiques de ses effets anti-inflammatoires.

Consommer des viandes blanches et des légumineuses

L’ingestion de 75 mg de zinc journalier semble contribuer à diminuer la durée des rhumes de 20 à 40%. Sachez que les aliments les plus riches en zinc sont les viandes blanches, les fruits de mer, le poisson, les fruits secs, les céréales complètes et les légumineuses.

Enfin, comme vous avez pu vous en rendre compte, l’alimentation en cas de grippe doit être équilibrée. En outre, dormir suffisamment et bouger modérément vous aidera également à surmonter l’infection.

 

  • López de Romaña Daniel, Castillo D Carlos, Diazgranados Doricela. EL ZINC EN LA SALUD HUMANA -1. Rev. chil. nutr.  https://scielo.conicyt.cl/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0717-75182010000200013&lng=es.
  • Rennard BO, Ertl RF, Gossman GL, Robbins RA, Rennard SI. Chicken soup inhibits
    neutrophil chemotaxis in vitro. Chest. 2000 Oct;118(4):1150-7. PubMed PMID:
    11035691.
  • Villena Ferrer Alejandro, Téllez Lapeira Juan Manuel, Ayuso Raya Mª Candelaria, Ponce García Isabel, Morena Rayo Susana, Martínez Ramírez Miriam. Cinco preguntas clave en la Gripe: una Revisión de Guías. Rev Clin Med Fam