La brimonidine : fonctions et utilisations

29 septembre 2019
La brimonidine se présente en solution sous la forme de collyre et s'administre par voies ophtalmiques. En général, on l'utilise pour le traitement du glaucome à angle ouvert. Comment agit-elle ? Quels sont ses effets indésirables ?

Le principe actif de la brimonidine est utile pour réduire la pression intraoculaire (PIO). Elle est donc indiquée chez les patients souffrant d’une tension dans les yeux et dans le traitement du glaucome à angle ouvert.

Le glaucome est le principal facteur de risque de l’hypertension oculaire. En effet, la tension à l’intérieur de l’œil est si élevée qu’elle peut endommager le nerf optique et provoquer une perte irréversible et sévère de la vision.

Comment agit la brimonidine ?

La brimonidine appartient à une classe de médicaments appelés agonistes alpha-adrénergiques. Son action est de diminuer la quantité de liquide présent à l’intérieur des yeux.

Par ailleurs, un agoniste adrénergique est une substance qui exerce des effets similaires ou identiques à ceux de l’adrénaline. On les connaît également sous le nom de sympathomimétiques. Autrement dit, ils agissent en imitant le système nerveux sympathique.

Le système nerveux sympathique est l’une des branches du système nerveux autonome. C’est lui qui est chargé de réaliser des fonctions involontaires telles que :

  • La dilatation de la pupille
  • La diminution de la production de la salive
  • L’augmentation de la fréquence cardiaque
  • L’inhibition de l’activité des organes digestifs

Lisez également : 6 astuces pour renforcer votre système nerveux

Comment utiliser la brimonidine ?

Une femme utilisant la brimonidine

La brimonidine se présente en solution sous forme de collyre et s’administre par voies ophtalmiques. Chez les adultes et les patients âgés, la dose recommandée est une goutte dans chaque oeil affecté 2 fois par jour. Avec un intervalle d’environ 12 heures entre les doses.

Instructions et recommandations d’usage

Attention : nous ne devons pas utiliser ce médicament si le sceau du bouchon est brisé avant de commencer à l’utiliser. De plus, il est très important de bien se laver les mains avant d’ouvrir le flacon.

  • Pour commencer, penchez la tête vers l’arrière et regardez au plafond
  • Puis, tirez doucement sur la paupière inférieure vers le bas
  • Ensuite, tournez le flacon à l’envers et pressez dessus jusqu’à ce qu’une goutte de collyre tombe dans chaque oeil
  • Fermez les yeux
  • Pour une utilisation optimale et afin d’éviter une éventuelle absorption systémique, il est préférable de presser le sac lacrymal pendant une minute juste après l’application de chaque goutte. De plus, si vous utilisez davantage de médicaments par voies oculaires, les instillations doivent s’effectuer avec un intervalle de 5 à 15 minutes entre les différents produits
  • Une fois que le médicament est ouvert, il faut l’utiliser dans les 28 jours qui suivent

Quels sont les effets indésirables ?

Les effets adverses les plus fréquents sont :

  • Sécheresse de la bouche
  • Hyperémie oculaire
  • Brûlures et démangeaisons de l’œil
  • Céphalée
  • Somnolence

Il s’agit souvent d’effets indésirables temporaires qui ne sont pas suffisamment graves pour stopper le traitement avec la brimonidine.

Parmi les effets indésirables plus rares, nous pouvons mentionner :

  • Coloration de la cornée
  • Photophobie ou sensibilité à la lumière
  • Oedème palpébral
  • Asthénie
  • Plus rarement, des palpitations ou de l’arythmie peuvent survenir
Le traitement à base de brimonidine présente certains effets secondaires gênants

Par ailleurs, si les symptômes suivants apparaissent, appelez immédiatement votre médecin :

  • Éruption cutanée
  • Difficulté à respirer
  • Évanouissements
  • Vertiges
  • Nausées

Découvrez également : 7 recommandations pour lutter naturellement contre la conjonctivite

Quelles sont les contre-indications ?

Le traitement avec la brimonidine est contre-indiqué dans les cas suivants :

  • Hypersensibilité au principe actif ou à certains des excipients
  • Pour les nouveaux-nés et les enfants de moins de 2 ans
  • Patients traités avec des antidépresseurs inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO)
  • Patients traités avec des antidépresseurs qui affectent la transmission noradrénergique (par exemple, les antidépresseurs tricycliques)

Puis-je utiliser la brimonidine si je suis enceinte ?

Il existe des études menées sur les animaux qui montrent que la brimonidine n’entraîne pas d’effets tératogènes. Néanmoins, des études chez le lapin, où des taux plus élevés de brimonidine ont été détectés par rapport à ceux du traitement de l’être humain, montraient une croissance postnatale réduite.

Bien que l’innocuité de l’utilisation de ce médicament pendant la grossesse n’ait pas été clairement établie à ce jour, l’usage de la brimonidine n’est pas recommandé pendant cette période.

Cela n’est envisagé que si les éventuels bienfaits pour la mère justifient le risque pour le foetusPour finir, on ne conseille pas non plus son utilisation pendant l’allaitement.

 

  • Agencia Española del Medicamento y Productos Sanitarios (AEMPS). CIMA. Ficha técnica brimonidina. https://cima.aemps.es/cima/dochtml/p/70471/P_70471.html
  • McLaurin E, Cavet ME, Gomes PJ, Ciolino JB. Brimonidine Ophthalmic Solution 0.025% for Reduction of Ocular Redness: A Randomized Clinical Trial. Optom Vis Sci. 2018;95(3):264–271. doi:10.1097/OPX.0000000000001182
  • Cantor LB. Brimonidine in the treatment of glaucoma and ocular hypertension. Ther Clin Risk Manag. 2006;2(4):337–346. doi:10.2147/tcrm.2006.2.4.337
  • Acces medicina. Brimonidina: oftálmicos. https://accessmedicina.mhmedical.com/content.aspx?bookid=1552§ionid=90367797
  • Sethi HS, Naik M, Gupta VS. Management of glaucoma in pregnancy: risks or choices, a dilemma?. Int J Ophthalmol. 2016;9(11):1684–1690. Published 2016 Nov 18. doi:10.18240/ijo.2016.11.24