Les habitudes d'une bonne hygiène alimentaire

Il est essentiel de maintenir une bonne hygiène alimentaire pour préserver les aliments et prévenir les intoxications alimentaires. Que devez-vous garder à l'esprit ? Dans cet article, nous le détaillons.
Les habitudes d'une bonne hygiène alimentaire

Dernière mise à jour : 11 mars, 2021

Il est essentiel de veiller à l’hygiène alimentaire pour éviter l’altération des aliments et une éventuelle intoxication alimentaire. En prenant soin de la conservation et de la manipulation des produits, nous nous assurons qu’ils ne perdent pas leur saveur lors du traitement.

D’autre part, nous empêchons la croissance de microorganismes pathogènes qui pourraient causer des maladies dans le tube digestif. Que devez-vous prendre en compte ? Voici les détails.

Comment maintenir une bonne hygiène alimentaire : 6 habitudes

Nous allons vous dire quelles sont les habitudes les plus importantes du point de vue de l’hygiène pour préserver la qualité et la salubrité des aliments.

1. Nettoyage

Il est essentiel de veiller à la propreté des produits et des ustensiles à utiliser lors de la manipulation. Par conséquent, il faut se laver les mains avant d’entrer en contact avec des aliments.

Les couteaux et les couverts doivent également être très propres, et il est préférable de les laver à l’eau chaude pour éliminer les résidus alimentaires et les éventuelles bactéries.

Une femme faisant la vaisselle.
Une bonne hygiène des ustensiles de cuisine est essentielle pour maintenir la sécurité alimentaire.

2. La cuisine

Un autre facteur important en matière d’hygiène alimentaire est la cuisson elle-même. Les températures élevées servent à améliorer la saveur des préparations et à éliminer les bactéries et les organismes pathogènes qu’elles contiennent.

Comme le précise une publication dans la revue médicale Epidemiology and Infection, la chaleur est utilisée dans l’industrie pour améliorer la conservation des aliments, et la cuisson elle-même peut parfaitement remplir cette fonction.

Cependant, il faut faire attention en réchauffant la nourriture. Une fois suffit amplement pour que le produit ne perde pas en qualité et pour empêcher la croissance d’éventuelles bactéries ou organismes laissés à l’état latent.

Un autre point critique est la cuisson des viandes. La tendance à les laisser un peu crues à l’intérieur peut être dangereuse si vous vous méfiez de leur qualité ou de leur origine.

Le poulet, la dinde ou la viande rouge hachée doivent être parfaitement cuits et ne pas rester rouges à l’intérieur. Nous assurons ainsi la parfaite sécurité alimentaire des préparations à consommer.

3. Stockage au froid

Un point critique de l’hygiène alimentaire est la conservation des aliments. Cela doit toujours être fait à basse température lorsqu’il s’agit d’aliments périssables ou présentant un risque microbiologique.

La congélation aide à éliminer certains organismes pathogènes tels que les anisakis dans les poissons. Dans tous les cas, le simple fait de conserver les aliments au réfrigérateur améliore considérablement leur durée de conservation et réduit le risque.

Il faut garder à l’esprit que, lors de la décongélation des produits, il est conseillé de ne pas les laisser à température ambiante. Ainsi, la meilleure façon de réaliser ce processus est dans le réfrigérateur lui-même. De cette façon, il est possible d’éviter la croissance d’organismes restés latents dans l’alimentation et de prévenir l’intoxication.

Une femme devant son réfrigérateur.
Certains aliments présentent un risque biologique ; c’est pourquoi, pour leur bonne conservation, des méthodes telles que la congélation sont recommandées.

4. Faites attention aux sauces

Les sauces sont des produits qui posent généralement des problèmes en termes d’hygiène alimentaire. Leur conservation est généralement un processus délicat qui n’est pas toujours effectué correctement. Vous ne devez jamais laisser une sauce à température ambiante, et encore moins si elle contient un ingrédient tel qu’un œuf ou une tomate.

Elles ont tendance à être un terrain idéal pour la croissance de bactéries qui peuvent être nuisibles pour l’homme. Il est donc conseillé de les conserver au réfrigérateur à basse température et de ne pas consommer les pots ouverts plus de 3 jours après leur ouverture.

Chaque année, des empoisonnements à la salmonelle ou au botulisme sont causés par de mauvaises pratiques de conservation des sauces, comme l’indique une étude publiée dans la revue Poultry Science.

5. Ne pas mélanger les aliments

Dans les procédés de conservation, il est très important de séparer les aliments crus des aliments cuits. Sinon, les bactéries pourraient migrer et contaminer les préparations culinaires, causant ainsi des problèmes.

C’est une bonne idée de placer les aliments dans des récipients munis d’un couvercle pour éviter une éventuelle contamination. Cela permettra également d’améliorer la conservation et de prévenir la perte de saveur ou d’odeur.

6. Chaque étagère du réfrigérateur a son utilité

Les réfrigérateurs ont généralement des étagères et des tiroirs différents pour stocker différents types d’aliments. La manière dont ils sont distribués est généralement représentée par des dessins et correspond à la manière dont le froid est distribué dans la pièce.

Le respect de ces indications améliorera la conservation des aliments, car tous ne doivent pas être conservés dans les mêmes conditions d’humidité et de température.

Les tiroirs, par exemple, sont généralement destinés à la conservation des légumes et des fruits ou des aliments frais. Les premières étagères, cependant, sont généralement plus adaptées aux produits laitiers.

Maintenir une bonne hygiène alimentaire pour une meilleure santé

Avec toutes ces clés, vous assurerez une bonne hygiène alimentaire qui servira à prévenir une éventuelle intoxication alimentaire due à l’ingestion d’aliments avariés. De plus, vous améliorerez l’appétence de vos restes.

Cela pourrait vous intéresser ...
4 solutions pour simplifier le nettoyage de la friteuse
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
4 solutions pour simplifier le nettoyage de la friteuse

Vous en avez marre de passer trop de temps à nettoyer votre friteuse ? Découvrez ces astuces simples qui vous faciliteront le nettoyage de la frite...



  •  Milazzo A., Giles LC., Zhang Y., Koehler AP., Hiller JE., Bi P., The effect of temperature on different salmonella serotypes during warm seasons in a mediterranean climate city, Adelaide, Australia. Epidemiol Infect, 2016. 144(6): 1231-40.
  • Rehkopf AC., Byrd JA., Coufal CD., Duong T., Advanced oxidation process sanitization of hatching eggs reduces salmonella in broiler chicks. Poult Sci, 2017. 96 (10): 3709-3716.