Les 10 meilleures huiles de support pour vos huiles essentielles

Lorsqu'il s'agit de profiter des propriétés des huiles essentielles, une des indications est de les diluer dans des huiles végétales. Ce sont des produits huileux d'origine végétale, dont la composition hydrate la peau et prévient l'apparition de réactions indésirables, comme les irritations, les démangeaisons ou la sécheresse.
Les 10 meilleures huiles de support pour vos huiles essentielles

Dernière mise à jour : 18 janvier, 2023

Comme l’explique une publication dans l’International Journal of Women’s Dermatology, les produits chimiques et végétaux des huiles essentielles ont tendance à générer des réactions de dermatite de contact irritantes, qui se manifestent par des lésions ou des brûlures cutanées.

D’où l’importance de les combiner avec d’autres variétés d’huiles compatibles avec la peau qui, accessoirement, facilitent leur absorption et permettent d’obtenir des avantages supplémentaires lors de leur utilisation. Quelles sont les meilleures options ? Ensuite, nous les détaillons.

Que sont les huiles de support ?

Les huiles de support sont également appelées “huiles de base” ou “huiles porteuses”. Elles sont extraites de graines, de plantes ou de fruits qui sont généralement abondantes en acides gras, antioxydants, vitamines et minéraux. On les appelle ainsi car elles sont utilisées simultanément avec des huiles essentielles pour permettre leur application topique.

Leur composition protège la barrière cutanée et neutralise les effets indésirables que peuvent provoquer les huiles essentielles lorsqu’elles sont utilisées seules. La formule de ce dernier est assez puissante et a tendance à provoquer des irritations ou des brûlures chimiques en cas de contact direct avec la peau.

Il existe actuellement une grande variété d’options, qui peuvent être choisies en fonction des besoins et des caractéristiques de la peau de chacun. Elles n’ont généralement pas de parfums forts, mais elles respectent les propriétés thérapeutiques des huiles essentielles et apportent une nutrition supplémentaire.

Les 10 meilleures huiles végétales pour mélanger vos huiles essentielles

Le but des huiles de support va au-delà de la diminution de la nature irritante des huiles essentielles. Coïncidant avec les recherches de l’International Journal of Molecular Sciences, elles sont de plus en plus reconnues pour leurs effets sur la restauration de l’homéostasie cutanée et la prévention des maladies.

En particulier, elle exercent des propriétés anti-inflammatoires, cicatrisantes, antimicrobiennes, hydratantes et protectrices. Ceci est largement attribué à leur composition, qui comprend des triglycérides, des tocophérols, des stérols, des stanols, des phospholipides, des cires et des composés phénoliques, entre autres. Quelles sont les plus recommandées ?

1. L’huile de noix de coco

L’une des huiles de support les plus populaires est la noix de coco. Elle se caractérise par un faible poids moléculaire, ce qui permet une pénétration facile dans la peau. Sa teneur abondante en graisses saturées et en antioxydants en font un produit aux multiples bienfaits pour la santé de la peau.

Selon un rapport partagé par le Journal of Traditional and Complementary Medicine, cette huile améliore la fonction de la barrière cutanée, tout en agissant comme hydratant et anti-inflammatoire. En soi, son application est liée aux effets suivants :

  • Prévention des cicatrices.
  • Soulagement de la sécheresse et des irritations.
  • Prévention des infections fongiques et bactériennes.
  • Soulagement des symptômes de l’eczéma et des boutons de fièvre.
Il est important de considérer que cette huile est considérée comme comédogène. Par conséquent, elle est déconseillée aux peaux grasses et aux pores dilatés.

2. Huile d’amande

Avec une formule douce pour la peau et un arôme agréable, l’huile d’amande se positionne comme l’une des huiles végétales les plus utilisées. Elle se distingue par son apport significatif en acides gras poly et monoinsaturés, avec l’acide oléique comme composé principal. De plus, elle contient des tocophérols et des phytostérols.

De par ses propriétés hydratantes, anti-inflammatoires et cicatrisantes, elle a une longue histoire thérapeutique et cosmétique. Une publication dans Complementary Therapies in Clinical Practice note qu’elle a des propriétés émollientes et sclérosantes qui sont utilisées pour améliorer le teint de la peau.

Elle est idéale pour mélanger des huiles essentielles telles que l’arbre à thé, la lavande, le citron ou le romarin. Son application aide à réduire les symptômes du psoriasis, des brûlures, de l’eczéma et de l’acné.

L'huile d'amande comme huile de support.
L’huile d’amande est un bon support en raison de sa composition riche en acides gras.

3. L’huile de jojoba

Abondante en acides gras, en vitamine E et en vitamine B, l’huile de jojoba se distingue par ses qualités émollientes et antioxydantes, idéales pour apaiser la peau et la protéger contre divers facteurs extérieurs qui la détériorent.

C’est une source importante d’esters de cire et d’alcools à longue chaîne qui ont des effets positifs sur la santé de la peau. Un examen des études expose qu’elle est anti-inflammatoire, antioxydante et cicatrisante. Elle peut prévenir les infections cutanées et le vieillissement prématuré.

À son tour, elle est utilisée pour hydrater le derme, favoriser le nettoyage des pores, prévenir les brûlures et renforcer les cheveux. Elle peut être utilisée en combinaison avec des huiles essentielles de romarin, lavande, gingembre, menthe, origan, cannelle, entre autres.

4. L’huile d’olive

En cosmétique naturelle, l’huile d’olive est appréciée pour ses propriétés hydratantes, réparatrices et anti-inflammatoires. Sa consommation et son application topique sont liées à des bienfaits pour la santé de la peau, tels que le soulagement de la sécheresse, le processus de guérison et la prévention du vieillissement.

Les preuves concernant ses effets sur la peau sont controversées. Si certaines études suggèrent qu’elle peut affecter la barrière cutanée, d’autres mettent en avant ses bienfaits et précisent qu’elle ne provoque pas d’effets secondaires.

D’une manière générale, il est recommandé de l’éviter sur les peaux sensibles, à pores dilatés ou à tendance acnéique. Elle ne doit pas non plus être appliquée sur la peau des bébés.

5. L’huile de rose musquée

Comme les autres huiles végétales, l’huile de rose musquée se caractérise par une teneur abondante en acides gras, en vitamine E et en vitamine C. Une étude publiée dans l’International Journal of Molecular Sciences souligne son potentiel en tant qu’adjuvant contre les troubles cutanés.

Pour être plus précis, elle est utilisée pour réduire la présence de taches cutanées, de sécheresse et de symptômes d’eczéma. Aussi, associée à des huiles essentielles comme l’arbre à thé, l’eucalyptus ou la menthe, elle peut aider à prévenir et traiter les infections cutanées.

6. L’huile d’avocat

Une revue dans la revue Molecules indique que l’huile d’avocat est une source importante d’acides gras monoinsaturés, de vitamine E, de phytostérols, d’alcanes et de polyphénols. Pour cette raison, on lui attribue des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes qui profitent à la santé de la peau.

En cosmétique, elle est utilisée seule ou associée à des huiles essentielles pour réduire la sécheresse, les irritations et les inflammations. En effet, elle est associée à la stimulation de la production de collagène, qui contribue à la réparation des plaies cutanées.

Huile d'avocat.
L’huile d’avocat est un autre support riche en acides gras.

7. L’huile de lin

Bien qu’elle ne soit pas la plus populaire, l’huile de lin est un bon choix pour mélanger les huiles essentielles. Elle se distingue par sa teneur abondante en acides oméga-3 et alpha-linoléique (ALA) qui lui confèrent des effets anti-inflammatoires, antioxydants et régénérants.

Ses principaux avantages pour la santé de la peau sont obtenus en l’incluant dans l’alimentation. Les preuves suggèrent qu’elle diminue la sensibilité et améliore la fonction de barrière cutanée. De plus, en application topique, elle est associée à l’équilibre du pH cutané, à la cicatrisation et à la réduction des imperfections.

8. L’huile d’argan

La composition chimique intéressante de l’huile d’argan en fait l’une des meilleures huiles de support. Elle contient des quantités importantes d’acide linoléique, d’oméga-6, de vitamines A et E, entre autres antioxydants qui protègent la santé de la peau et des cheveux.

Grâce à un essai contrôlé randomisé – rapporté dans Clinical Interventions in Aging -, les chercheurs ont déterminé que la consommation quotidienne et l’application topique d’huile d’argan améliore l’élasticité de la peau et a un effet anti-âge.

9. L’huile de pépins de raisin

Abondante en composés comme le tocophérol, l’acide linolénique, le resvératrol, la quercétine, les caroténoïdes et les phytostérols, l’huile de pépins de raisin est un favori des soins de la peau. Son application est liée à la prévention du vieillissement prématuré, à la régénération cellulaire et à la production de collagène.

Son association avec l’huile essentielle d’ylang ylang, de bois de santal ou de grenade est recommandée, car celles-ci renforcent son effet anti-âge.

10. L’huile de neem

Une revue partagée par le biais de Recent Advances in Anti-Infective Drug Discovery a déterminé que le neem possède des propriétés antimicrobiennes, anti-inflammatoires, antioxydantes et antiseptiques.

Ainsi, on lui attribue un potentiel contre divers problèmes de peau, tels que la sécheresse, la dermatite, les infections et le vieillissement prématuré. En fait, elle agit comme un insecticide naturel, qui prévient les piqûres de moustiques.

Sert d’huile de support pour toute huile essentielle. Cependant, son association avec de l’huile d’eucalyptus ou de menthe est recommandée pour renforcer son effet répulsif.
L'huile de neem.
L’huile de Neem est également connue dans le jardinage, pour sa capacité à limiter les ravageurs.

Comment les huiles de support sont-elles utilisées ?

Pour utiliser ces huiles comme supports, il suffit de combiner 3 à 5 gouttes de l’huile essentielle (au choix de préférence) pour 15 millilitres de celle sélectionnée (noix de coco, olive, amande, etc.). Une fois mélangée, elle peut être appliqué par massage.

Dans tous les cas, il faut considérer que toutes les peaux réagissent différemment à l’application de ces produits. Par conséquent, avant de les utiliser dans leur intégralité, il convient de faire un test sur une zone.

Frottez simplement une petite quantité sur une zone de peau. Si aucune réaction indésirable n’est générée après quelques heures, elle peut être appliquée sans problème. En cas de peau grasse ou sensible, il convient de consulter le dermatologue qui est l’option la plus appropriée.

Enfin, il convient de rappeler l’importance de choisir des produits de qualité. Vous devez vous assurer de choisir la version pure ou extra vierge de ces huiles. Il existe sur le marché des mélanges d’huiles végétales qui n’ont pas les mêmes propriétés et peuvent être nocives. Vérifiez les étiquettes !

Cela pourrait vous intéresser ...
Huiles essentielles : comment et pourquoi fonctionnent-elles ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Huiles essentielles : comment et pourquoi fonctionnent-elles ?

Vous vous demandez à quoi servent les huiles essentielles ? Nous vous disons ici quels sont leurs bienfaits !



  • Ahmad Z. The uses and properties of almond oil. Complement Ther Clin Pract. 2010 Feb;16(1):10-2. doi: 10.1016/j.ctcp.2009.06.015. Epub 2009 Jul 15. PMID: 20129403.
  • Alnemer F, Aljohani R, Alajlan A, Aljohani M, Alozaib I, Masuadi E, Omair A, Al Jasser MI. The use of olive oil for skin health in a Saudi population: A cross-sectional study. Dermatol Reports. 2021 Dec 17;14(1):9364. doi: 10.4081/dr.2022.9364. PMID: 35399371; PMCID: PMC8991441.
  • Badiu, D., Luque, R., & Rajendram, R. (2010). Effect of Olive Oil on the Skin. In Olives and Olive Oil in Health and Disease Prevention (pp. 1125–1132). Elsevier. https://doi.org/10.1016/b978-0-12-374420-3.00123-6
  • Danby, S. G., AlEnezi, T., Sultan, A., Lavender, T., Chittock, J., Brown, K., & Cork, M. J. (2012). Effect of Olive and Sunflower Seed Oil on the Adult Skin Barrier: Implications for Neonatal Skin Care. In Pediatric Dermatology (Vol. 30, Issue 1, pp. 42–50). Wiley. https://doi.org/10.1111/j.1525-1470.2012.01865.x
  • Flores M, Saravia C, Vergara CE, Avila F, Valdés H, Ortiz-Viedma J. Avocado Oil: Characteristics, Properties, and Applications. Molecules. 2019 Jun 10;24(11):2172. doi: 10.3390/molecules24112172. PMID: 31185591; PMCID: PMC6600360.
  • Garavaglia J, Markoski MM, Oliveira A, Marcadenti A. Grape Seed Oil Compounds: Biological and Chemical Actions for Health. Nutr Metab Insights. 2016 Aug 16;9:59-64. doi: 10.4137/NMI.S32910. PMID: 27559299; PMCID: PMC4988453.
  • Lin TK, Zhong L, Santiago JL. Anti-Inflammatory and Skin Barrier Repair Effects of Topical Application of Some Plant Oils. Int J Mol Sci. 2017 Dec 27;19(1):70. doi: 10.3390/ijms19010070. PMID: 29280987; PMCID: PMC5796020.
  • Neukam K, De Spirt S, Stahl W, Bejot M, Maurette JM, Tronnier H, Heinrich U. Supplementation of flaxseed oil diminishes skin sensitivity and improves skin barrier function and condition. Skin Pharmacol Physiol. 2011;24(2):67-74. doi: 10.1159/000321442. Epub 2010 Nov 18. PMID: 21088453.
  • Orchard A, van Vuuren SF. Carrier oils in dermatology. Arch Dermatol Res. 2019 Nov;311(9):653-672. doi: 10.1007/s00403-019-01951-8. Epub 2019 Jul 18. PMID: 31321504.
  • Ouzir M, Bernoussi SE, Tabyaoui M, Taghzouti K. Almond oil: A comprehensive review of chemical composition, extraction methods, preservation conditions, potential health benefits, and safety. Compr Rev Food Sci Food Saf. 2021 Jul;20(4):3344-3387. doi: 10.1111/1541-4337.12752. Epub 2021 May 30. PMID: 34056853.
  • Pazyar N, Yaghoobi R, Ghassemi MR, Kazerouni A, Rafeie E, Jamshydian N. Jojoba in dermatology: a succinct review. G Ital Dermatol Venereol. 2013 Dec;148(6):687-91. PMID: 24442052.
  • Singh V, Roy M, Garg N, Kumar A, Arora S, Malik DS. An Insight into the Dermatological Applications of Neem: A Review on Traditional and Modern Aspect. Recent Adv Antiinfect Drug Discov. 2021;16(2):94-121. doi: 10.2174/2772434416666210604105251. PMID: 34961431.
  • Sindle A, Martin K. Art of Prevention: Essential Oils – Natural Products Not Necessarily Safe. Int J Womens Dermatol. 2020 Nov 12;7(3):304-308. doi: 10.1016/j.ijwd.2020.10.013. PMID: 34222588; PMCID: PMC8243157.
  • Varma SR, Sivaprakasam TO, Arumugam I, Dilip N, Raghuraman M, Pavan KB, Rafiq M, Paramesh R. In vitro anti-inflammatory and skin protective properties of Virgin coconut oil. J Tradit Complement Med. 2018 Jan 17;9(1):5-14. doi: 10.1016/j.jtcme.2017.06.012. PMID: 30671361; PMCID: PMC6335493.

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.