Les premiers symptômes de l'herpès génital

L'herpès génital peut rester dans le corps sans se manifester pendant des années. Cependant, même sans symptômes, il est contagieux.
Les premiers symptômes de l'herpès génital

Dernière mise à jour : 12 février, 2022

Les premiers symptômes de l’herpès génital passent souvent inaperçus. Parfois, ils ressemblent à ceux d’un rhume. Et dans de nombreux cas, il n’y a pas de symptômes pendant une longue période, même après avoir contracté la maladie.

L’herpès génital est une maladie sexuellement transmissible. Elle affecte les membres des deux sexes, mais est plus fréquente chez les femmes. On estime qu’une jeune femme sexuellement active sur six pourrait être infectée par l’herpès génital.

La plupart des personnes sont infectées lorsqu’elles ont un contact sexuel avec une personne qui n’a pas encore manifesté les premiers symptômes de l’herpès génital. Le virus de l’herpès peut vivre dans l’organisme pendant plusieurs années, sans se manifester.

Qu’est-ce que l’herpès génital ?

L’herpès génital est une affection assez courante. Une fois le virus propagé, il reste dans le corps à vie. Il s’agit d’une infection causée par deux types de virus : le type 1 (HSV-1) et le type 2 (HSV-2).

D’une manière générale, le virus HSV-1 provoque l’herpès oral et le HSV-2, l’herpès génital. Cependant, ce n’est pas absolu. Une personne peut attraper le HSV-1 ou le HSV-2 par le sexe oral, par exemple.

Peegasm : l'orgasme qui peut abîmer la vessie.

L’herpès se transmet par contact peau à peau. Il faut entrer en contact direct avec la zone infectée par l’herpès. Habituellement, il se transmet par un baiser ou un rapport sexuel.

L’herpès est incurable. Cependant, avec le temps et de bons soins médicaux, les crises deviennent moins fréquentes et plus inoffensives. Pour les personnes dont le système immunitaire est affaibli, il peut y avoir des complications.

Les premiers symptômes de l’herpès génital

L’herpès génital est une maladie qui se manifeste par des poussées. Cela signifie qu’il y a un moment où les symptômes sont exacerbés, mais ensuite tout revient à la normale.

Généralement, le premier épisode survient deux à trois semaines après avoir contracté le virus. Un grand nombre de personnes présente des symptômes très légers, qui peuvent passer inaperçus.

Des plaies peuvent se former sur les organes génitaux, mais elles sont si petites qu’elles sont confondues avec une éruption cutanée ou une piqûre.

Très souvent, les premiers symptômes de l’herpès génital apparaissent au cours des 10 premiers jours, après le moment de l’infection. Ces premiers signes durent 10 jours supplémentaires. Ils comprennent principalement une sensation de brûlure dans la région génitale.

Des douleurs diffuses dans les organes génitaux, les jambes ou les fesses peuvent également être présentes. Beaucoup ressentent également une sensation de pression dans l’abdomen.

Les symptômes typiques de l’herpès génital

Généralement, le premier épisode est le plus grave. Cependant, quatre à cinq rechutes peuvent être attendues l’année suivante.

Après l’apparition des premiers symptômes de l’herpès génital, la principale caractéristique est l’apparition de cloques douloureuses qui provoquent des démangeaisons et des douleurs. Celles-ci se forment dans le vagin, la vulve, le col de l’utérus, le pénis, les fesses, l’anus ou l’intérieur des cuisses.

Ces cloques éclatent et forment des plaies. Certaines personnes présentent également d’autres symptômes moins évidents. Ceux-ci sont similaires à ceux qui surviennent lorsqu’une personne a la grippe. Ces symptômes sont la fièvre, des malaises, des douleurs musculaires et le gonflement des ganglions.

Un virus qui reste actif

Après la première année, les poussées sont plus sporadiques. Les symptômes de l’herpès génital deviennent plus doux et plus faciles à gérer.

Ce que l’on sait, c’est qu’après chaque poussée, le virus devient inactif. Il voyage et se loge au bout de la colonne vertébrale. Là, il reste dans les cellules nerveuses, sans générer de symptômes ni causer d’inconfort.

Périodiquement, il s’active et retourne à l’endroit où l infection a commencé. Les personnes affectées savent qu’elles sont sur le point de faire face à une nouvelle poussée lorsqu’elles ressentent de nouveau les premiers symptômes de l’herpès génital, à savoir des douleurs ou des démangeaisons dans la zone génitale.

This might interest you...
Qu’est-ce que l’herpès vaginal et comment le prévenir ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Qu’est-ce que l’herpès vaginal et comment le prévenir ?

Découvrez en quoi consiste l'herpès vaginal, et comment il vous sera possible de le prévenir lors de vos relations sexuelles.