Les probiotiques influencent-ils la flore vaginale ?

Les infections vaginales sont un problème courant chez les femmes de tout âge. Découvrez ici quelle est l'influence des probiotiques sur la flore vaginale.
Les probiotiques influencent-ils la flore vaginale ?
Isbelia Esther Farías López

Rédigé et vérifié par la philosophe Isbelia Esther Farías López.

Dernière mise à jour : 26 mai, 2022

Ces dernières années, l’influence des probiotiques sur la flore vaginale a été étudiée. L’idée est de garantir l’équilibre entre les différentes bactéries qui vivent dans la zone intime.

Ces micro-organismes ne causent aucun dommage à la femme. Bien au contraire, ils freinent les attaques des bactéries nocives, des champignons et des levures, entre autres.

Pourquoi les problèmes surviennent-ils dans le vagin ?

Parmi les raisons qui peuvent entraîner des complications dans le vagin, figurent les suivantes :

  • Manque d’œstrogènes dû à la sécheresse ou aux saignements pendant les règles ;
  • Infections vaginales causées par la présence de champignons ;
  • Rapports sexuels sans les soins nécessaires ;
  • Utilisation de produits hygiéniques qui détériorent la flore vaginale, comme les savons parfumés, non destinés à l’hygiène intime, entre autres

Ces problèmes sont plus fréquents en été. La zone intime souffre d’une plus grande humidité et est exposée à d’autres facteurs de risque. Notamment dans les piscines ou dans les salles de bains communes.

Qu’est-ce qu’un probiotique vaginal ?

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a redéfini le concept de probiotique : “l’ensemble des “micro-organismes vivants qui, administrés en juste quantité, apportent un bénéfice à la santé de l’hôte.” C’est ce qu’atteste cette étude.

Les probiotiques vaginaux sont des micro-organismes vivants qui cohabitent avec ceux de la flore vaginale. Ces millions de bactéries de différents types vivent en harmonie, tant que la zone jouit d’une bonne santé.

Comment les probiotiques influencent-ils la flore vaginale ?

Probiotiques et flore vaginale.

L’un des principaux apports des probiotiques dans la flore vaginale est de collaborer au rétablissement de l’équilibre de l’écosystème. Lorsqu’il n’y a pas la quantité nécessaire de probiotiques, les infections réapparaissent par manque de défenses. Il y a des femmes qui souffrent d’inconfort vaginal chronique.

En même temps qu’ils freinent l’avancée des bactéries pathogènes, les probiotiques produisent également de l’acide lactique. Ils contrôlent ainsi un faible niveau d’acide dans le pH vaginal.

En somme, ces micro-organismes sont là exclusivement pour soigner et protéger le vagin. Toutefois, il peut y avoir des déséquilibres existent et des maladies, telles que la vaginose bactérienne, peuvent apparaître.

Dans le cas où les probiotiques présents dans la flore vaginale sont en quantité réduite, il est possible de renforcer leur présence en prenant des suppléments. Vous pouvez vous les procurer en pharmacie sous deux formes : par voie orale et sous la forme de suppositoires vaginaux.

Les infections vaginales plus fréquentes lorsque les probiotiques font défaut dans la flore vaginale

Un déséquilibre de la flore vaginale peut entraîner différents problèmes. Nous les détaillons ci-dessous.

Vaginose bactérienne

Lorsqu’il y a un déséquilibre entre les bactéries saines et pathogènes, la vaginose bactérienne fait son apparition. Elle ne se manifeste généralement pas par beaucoup de symptômes. Toutefois, il est possible d’observer des sécrétions nauséabondes grisâtres ou plus épaisses.

Vaginite à levures

Aussi appelée « candidose vaginale », c’est une infection treks courante. La cause est l’irruption d’un champignon particulier, qui provoque des démangeaisons, des irritations et des pertes. Dans les cas les plus graves, ce champignon provoque une gêne lors de la miction et des douleurs lors des rapports sexuels.

L’intensité des symptômes peut varier considérablement d’une femme à une autre. Il faut donner à cette infection l’importance qu’elle mérite, afin d’éviter les récidives. Les probiotiques se sont révélés efficaces contre ce problème, comme le montre une étude publiée sur Dermatologic Therapy.

Infections à entérobactéries

Flore vaginale.

Ces infections vaginales sont très fréquentes. Elles sont fondamentalement causées par le déplacement de germes de la région anale ou périanale vers la région vaginale.

Tout l’environnement est touché et il est nécessaire de consulter un professionnel. Il est prouvé que les probiotiques sont efficaces dans la lutte contre ces infections, en particulier au stade post-ménopausique.

Comment les probiotiques sont-ils liés à la flore vaginale ?

Les probiotiques apportent des bactéries positives à l’organisme. Ces micro-organismes vivants s’installent dans l’intestin grêle, renforçant ainsi le système immunitaire et facilitant l’absorption des nutriments. Toutefois, consultez toujours un médecin avant de consommer des probiotiques.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’atrophie vaginale à la ménopause
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
L’atrophie vaginale à la ménopause

Les traitements pour l'atrophie vaginale qui a lieu à la ménopause visent à restaurer la physiologie de cette partie du corps.



  • Kim SK, Guevarra RB, Kim YT, Kwon J, Kim H, Cho JH, Kim HB, Lee JH. Role of Probiotics in Human Gut Microbiome-Associated Diseases. J Microbiol Biotechnol. 2019 Sep 28;29(9):1335-1340. doi: 10.4014/jmb.1906.06064. PMID: 31434172.
  • Shenoy A, Gottlieb A. Probiotics for oral and vulvovaginal candidiasis: A review. Dermatol Ther. 2019 Jul;32(4):e12970. doi: 10.1111/dth.12970. Epub 2019 May 30. PMID: 31112355.
  • Kim JM, Park YJ. Probiotics in the Prevention and Treatment of Postmenopausal Vaginal Infections: Review Article. J Menopausal Med. 2017 Dec;23(3):139-145. doi: 10.6118/jmm.2017.23.3.139. Epub 2017 Dec 29. PMID: 29354612; PMCID: PMC5770522.