Nutrition et gestion du diabète de type 2

Le jeûne intermittent offre aux patients diabétiques des avantages liés à une augmentation de la sensibilité à l'insuline.
Nutrition et gestion du diabète de type 2

Dernière mise à jour : 14 janvier, 2021

Le diabète de type 2 est devenu une maladie endémique contemporaine. Outre le fait qu’il n’existe pas de remède à l’heure actuelle, il est associé à des complications de divers types. Il s’agit effectivement d’un problème de santé grave qui, dans la plupart des cas, résulte d’une mauvaise alimentation. Comment améliorer la nutrition pour mieux gérer le diabète de type 2 ?

Recommandations à propos de la nutrition et du diabète

Comme le souligne une publication dans le journal Diabetes, Metabolic Syndrome and Obesityla sensibilisation à la nutrition et au diabète est déterminante pour une gestion correcte de la maladie.

Il est donc essentiel que les nutritionnistes et les médecins informent leurs patients sur des sujets tels que les proportions de glucides, le contrôle du glucose dans le sang ainsi que l’importance de faire une activité physique.

Par ailleurs, il existe d’autres conseils nutritionnels qui peuvent être pris en compte pour résoudre ce problème de santé à partir de l’alimentation. Dans tous les cas, il est primordial que chaque patient consulte un professionnel pour établir un traitement diététique individuel.

Le jeûne intermittent

Une assiette vide avec un réveil.

“Le jeûne intermittent a démontré des bienfaits dans le contrôle du diabète de type 2. Toutefois, il est préférable de le faire sous la surveillance d’un nutritionniste.”

L’un des principaux problèmes résultant du diabète est le contrôle des courbes de glycémie. Le jeûne intermittent, en particulier le 16:8, améliore cette situation et réduit la résistance à l’insuline. C’est ce que révèle un article publié dans Translational Research. Par conséquent, le fait de sauter le petit déjeuner peut être une stratégie bénéfique pour gérer le diabète.

Certaines études montrent que le jeûne de 24 heures peut également être bénéfique. Par contre, il a tendance à être moins opérationnel car il est plus difficile à maintenir pour les personnes. Tout le monde n’est pas capable de rester autant de temps sans manger, surtout en cas de travail physique.

D’autre part, il faut savoir aussi que le diabète est souvent associé à un surpoids. Dans cette situation, le jeûne intermittent devient un véritable allié.

La suppression d’un repas quotidien diminue le nombre de calories et facilite donc la perte de poids. Ainsi, de nombreuses complications liées au surpoids et à l’obésité sont évitées.

Les aliments complets, indispensables dans la nutrition pour gérer le diabète

Le sucre et les farines raffinées sont deux soucis majeurs de l’alimentation moderne. Ils déclenchent des pics d’insuline et favorisent l’apparition et le manque de contrôle du diabète de type 2. Choisir de réduire autant que possible la consommation des aliments transformés, puis remplacer les farines et les céréales raffinées par des alternatives complètes sont des décisions fondamentales.

En effet, les aliments complets ont un taux d’absorption intestinale plus lentAinsi, le passage du sucre dans le sang est progressif et l’agression du pancréas est moindre. Par conséquent, remplacer le blé par d’autres céréales de meilleure qualité, comme l’épeautre ou la quinoa, sont des stratégies intéressantes en termes de prévention et de contrôle du diabète.

La réduction de la quantité d’aliments transformés est l’un des plus grands tournants de l’alimentation moderne. Les palais étant habitués à de grandes quantités de sucres, il est souvent difficile de diminuer la quantité de sucreries de l’alimentation. Malgré cela, opter pour des aliments frais est un investissement majeur pour la santé.

Ne pas consommer d’alcool ni de boissons gazeuses

Une main qui dit non à un verre de bière.

“La consommation de boissons gazeuses et alcooliques affecte la santé des patients atteints de diabète de type 2. Cela peut même entraîner un état de déshydratation.”

Les boissons sucrées ainsi que les versions “light” impliquent un grand stress pour le pancréas. C’est la même chose avec l’alcool et sa capacité hypoglycémiante. De plus, ce sont des aliments qui favorisent la prise de poids et l’obésité. Leur retrait de l’alimentation entraîne donc généralement une diminution de la masse corporelle et une amélioration notable de l’état de santé.

D’autre part, l’alcool peut contribuer à l’apparition d’un état de déshydratation. Comme nous le verrons plus loin, l’hydratation est fondamentale pour les personnes diabétiques. Par conséquent, l’alcool est une substance à éviter en cas de diabète de type 2.

Faire de l’exercice

L’exercice est un grand allié dans la lutte contre le diabète de type 2. Plus concrètement, les exercices à intervalle de haute intensité contribue à réduire la résistance à l’insuline et à contrôler le poids corporel. C’est ce qui est observé dans une étude publiée dans Current Diabetes Reviews. L’activité physique régulière devient donc une habitude nécessaire aussi bien pour la prévention que pour la gestion de la maladie.

Combiner l’exercice d’intensité modérée avec un jeûne intermittent améliore les résultats et permet de contrôler la glycémie. Cela réduit également la résistance à l’insuline et favorise la perte de graisse et de poids corporelDe même, il en résulte une amélioration significative de la santé de la personne.

Rester hydraté

La déshydratation est un problème fréquent chez les personnes qui souffrent de diabète. Le niveau élevé de glucose dans le sang entraîne une augmentation des excrétions rénales, et donc une perte de liquide.

Il est alors très important que les patients diabétiques restent suffisamment hydratés afin de prévenir des complications majeuresBoire régulièrement et ne pas attendre d’avoir soif sont deux piliers fondamentaux dans ces situations. 

Améliorer la nutrition pour contrôler le diabète

Il est essentiel d’améliorer la nutrition pour favoriser une meilleure gestion du diabète de type 2. Pour cela, il est judicieux de manger des aliments complets, de rester hydratés et d’éviter les mauvaises habitudes telles que la consommation d’alcool et de tabac. D’autres options comme le jeûne intermittent peuvent également être abordées, avec l’aide d’un nutritionniste.

Cela pourrait vous intéresser ...
Légumineuses : comment protègent-elles contre le diabète ?
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Légumineuses : comment protègent-elles contre le diabète ?

Les légumineuses sont un excellement moyen de prévenir le diabète de type 2. Découvrez pourquoi en intégrer dans votre régime alimentaire !



  • Barnosky AR., Hoddy KK., Unterman TG., Varady KA., Intermittent fasting vs daily calorie restriction for type 2 diabetes prevention: a review of human findings. Trans Res, 2014. 164(4): 302-11.
  • Hamasaki H., Interval exercise therapy for type 2 diabetes. Curr Diabetes Rev, 2018. 14(2): 129-137.
  • Chester B, Stanely WG, Geetha T. Quick guide to type 2 diabetes self-management education: creating an interdisciplinary diabetes management team. Diabetes Metab Syndr Obes. 2018;11:641–645. Published 2018 Oct 17. doi:10.2147/DMSO.S178556
  • Sami W, Ansari T, Butt NS, Hamid MRA. Effect of diet on type 2 diabetes mellitus: A review. Int J Health Sci (Qassim). 2017;11(2):65–71.
  • Alkhatib A, Tsang C, Tiss A, et al. Functional Foods and Lifestyle Approaches for Diabetes Prevention and Management. Nutrients. 2017;9(12):1310. Published 2017 Dec 1. doi:10.3390/nu9121310
  • Della Pepa G, Vetrani C, Vitale M, Riccardi G. Wholegrain Intake and Risk of Type 2 Diabetes: Evidence from Epidemiological and Intervention Studies. Nutrients. 2018;10(9):1288. Published 2018 Sep 12. doi:10.3390/nu10091288
  • Marventano S, Vetrani C, Vitale M, Godos J, Riccardi G, Grosso G. Whole Grain Intake and Glycaemic Control in Healthy Subjects: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials. Nutrients. 2017;9(7):769. Published 2017 Jul 19. doi:10.3390/nu9070769