Peut-on congeler le brocoli ? Conseils et recommandations

27 octobre 2020
Dans cet article, nous allons vous montrer comment congeler le brocoli pour conserver ce légume le plus longtemps possible sans en altérer la qualité. Lisez la suite pour le savoir.

Les crucifères, comme le brocoli, sont parmi les légumes les plus sains qui existent. Ils contiennent des fibres et une bonne quantité d’antioxydants et de flavonoïdes bénéfiques pour la santé de l’organisme. Nous voulons vous parler plus précisément de l’un d’entre eux et répondre à une question courante : peut-on congeler des brocolis ?

Le brocoli est un aliment très apprécié et pas tellement à parts égales ; il y a ceux qui le trouvent savoureux et d’autres qui le considèrent peu appétissant. Il contient des nutriments essentiels pour l’homme, mais aussi un goût fort qui ne plaît pas à tout le monde. L’un de ses avantages est sa durée de conservation, en plus d’être un produit qui est disponible une grande partie de l’année au supermarché.

Quelle est la durée de conservation du brocoli frais ?

Vous ne le savez peut-être pas encore, mais la consommation régulière de brocoli a été associée à un risque moindre de développer une inflammation au niveau des poumons, selon une étude publiée dans The Journal of Allergy and Clinical Immunology. La bonne nouvelle est que cet aliment peut être acheté frais dans presque tous les supermarchés et conservé au réfrigérateur pendant un certain temps.

En particulier, il peut être conservé au réfrigérateur pendant 14 jours s’il est stocké à l’état brut. Dans le cas d’une première cuisson, sa durée de conservation est réduite à 9 jours. Toutefois, il convient de noter qu’il doit être conservé de manière appropriée ; dans la mesure du possible, il doit être couvert.

Une salade de brocoli.
Le brocoli est un légume aux nombreuses propriétés, mais tout le monde ne le trouve pas savoureux.

Pour en savoir plus : 8 astuces écologiques pour nettoyer et désinfecter son réfrigérateur

Comment conserver correctement ce légume ?

Pour maximiser la durée de vie de ce légume, il est important de maintenir des soins simples lors de sa conservation au réfrigérateur. En général, vous achetez ce légume enveloppé dans du plastique ou du film. Il est conseillé de ne pas le retirer avant qu’il ne soit consommé, car cela réduirait sa durée de vie.

Si l’emballage a déjà été ouvert, il est préférable de mettre l’excédent de brocoli dans un récipient et de le couvrir, pour limiter son contact avec l’air. Il peut ensuite être remis au réfrigérateur pour une meilleure conservation.

De cette façon, les flanelles ne s’oxyderont pas. Ces nutriments ont prouvé leur efficacité dans la prévention de plusieurs pathologies complexes. Ils ont même été associés à la réduction des dommages cellulaires dus au vieillissement et, par conséquent, au ralentissement des processus de développement oncologique.

Est-il possible de conserver des brocolis cuits ?

Comme mentionné, il est possible de conserver le brocoli après la cuisson. Pour ce faire, il est important de conserver les aliments dans un contenant fermé et dans des conditions de réfrigération. Ainsi, il peut être conservé jusqu’à 9 jours, bien qu’il faille garder à l’esprit qu’au fil du temps, ses caractéristiques organoleptiques se détériorent.

Nous vous recommandons donc de le consommer une fois qu’il est cuit ou de le consommer dans les 2 ou 3 jours. Vous pourrez ainsi profiter pleinement de sa saveur.

Comment congeler le brocoli ?

Pour congeler correctement le brocoli, il est nécessaire de suivre une procédure spécifique :

  • D’abord, enlevez les feuilles qui l’entourent.
  • Ensuite, vous devez introduire le crucifère dans un récipient avec de l’eau froide et du sel.
  • Plus tard, vous pourrez procéder à l’émiettement des branches dans les portions que vous jugerez appropriées.
  • La prochaine chose à faire est de le faire bouillir. Faites-le cuire pendant 3 minutes une fois que l’eau a atteint le point d’ébullition. Mais pas plus, sinon il perdra ses nutriments et ses vitamines.
  • Une fois la cuisson terminée, les brocolis doivent être versés dans un récipient avec de l’eau froide pour abaisser la température des aliments.
  • Enfin, vous pouvez mettre le légume au congélateur, soit dans des récipients hermétiques, soit dans des sacs de congélation.

N’oubliez pas que lors de son utilisation, le légume ne devra pas passer par un processus de décongélation. Il est préférable de le mettre directement dans une casserole d’eau ou dans la poêle pour terminer la cuisson.

Sachez également que le brocoli se conserve au congélateur de 9 mois à 1 an. Dès lors, ses propriétés commencent à se dissiper et sa saveur s’en trouve affectée.

Un bol de brocoli surgelé.
Surgelé, le brocoli peut se conserver jusqu’à un an.

A lire absolument : 4 recettes avec des haricots en conserve

Congélation pour une consommation régulière

Les crucifères sont des légumes aux propriétés nutritionnelles bénéfiques pour la santé humaine. Le brocoli, en particulier, se distingue des autres représentants de cette famille. C’est pourquoi nous vous encourageons à l’introduire régulièrement dans votre alimentation. Il existe de nombreuses façons de le préparer.

N’oubliez pas que le brocoli peut être congelé, mais il doit d’abord être cuit. Une fois placé dans le congélateur, il ne devra plus subir de décongélation pour être utilisé, mais sera placé dans le récipient où il sera cuit directement.

C’est un crucifère que l’on peut trouver frais toute l’année au supermarché, mais congelé il peut durer jusqu’à 12 mois de plus. A tel point que vous n’avez aucune excuse pour vous assurer d’en avoir chez vous.

  • Sudini K., Diette GB., Breysse PN., McCormack MC., et al., A randomized controlled trial of the effect of broccoli sprouts on antioxidant gene expression and airway inflammation in asthmatics. J Allergy Clin Immunol Pract, 2016. 4 (5): 932-40.
  • Vanduchova A., Anzenbacher P., Anzenbacherova E., Isothiocyanate from broccoli, sulforaphane, and its properties. J Med Food, 2019. 22 (2): 121-126.
  • Gonzalo, JC Rivas, and M. García Alonso. “Flavonoides en alimentos vegetales: estructura y actividad antioxidante.” Alimentación Nutrición y Salud 9.2 (2002): 31-38.