Peut-on manger un aliment qui est tombé par terre ?

19 août 2020
Les aliments qui tombent par terre peuvent être contaminés par différents micro-organismes. Si certains d'entre eux sont inoffensifs, d'autres, en revanche, ont un potentiel infectieux. Que faut-il garder à l'esprit ?

Nombreuses sont les personnes qui n’hésitent pas à consommer un aliment tombé par terre après l’avoir dépoussiéré ou légèrement nettoyé. Mais est-ce une pratique sûre ou met-on notre santé en danger en faisant cela ?

Nous nous sommes tous posés la question un jour ou l’autre. C’est pourquoi nous abordons ici le sujet. Découvrez dans la suite de cet article pourquoi il ne faut pas consommer un aliment qui a été en contact avec le sol.

Par terre, il y a des micro-organismes

Nous ne sommes pas capables de les voir, mais des millions de micro-organismes vivent sur le sol. Certains d’entre eux sont inoffensifs, mais d’autres sont des agents pathogènes pour l’être humain.

Par conséquent, lorsqu’un aliment tombe par terre, des micro-organismes vivants recouvrent sa surface. Cet aliment devient un bouillon de culture parfait pour les agents pathogènes qui le colonisent. Ainsi, consommer cet aliment tombé par terre revient à introduire dans son corps tout un tas d’agents nocifs pouvant provoquer une infection.

Parmi les agents pathogènes pouvant coloniser un aliment tombé au sol, figure la bactérie E.coli. Cette bactérie est présente dans certaines viandes contaminées et dans l’intestin. Certaines souches de ce genre peut entraîner des maladies gastro-intestinales sévères, comme l’explique cet article publié dans la revue Brazilian Journal of Microbiology.

Lorsque l'on mange un aliment qui est tombé par terre, des microorganismes se logent dans les intestins.

Passer sous l’eau un aliment tombé par terre n’est pas suffisant

Lorsqu’un aliment tombe par terre, la plupart d’entre nous le passent sous l’eau, puis le mangent. Néanmoins, l’eau ne détruit pas tous les agents pathogènes ayant colonisé la surface de l’aliment. Passer un aliment tombé au sol sous l’eau n’est donc pas une solution efficace à l’heure de réduire la dangerosité des bactéries existantes.

Il est vrai que l’eau peut éliminer certains champignons et levures, mais elle n’affecte pas tellement les autres micro-organismes. C’est ce qu’affirme cette étude publiée en 2018.

Cet article peut également vous intéresser : Comment nettoyer les fruits et légumes pour éviter une contamination au coronavirus ?

La bonne chose à faire est de jeter l’aliment

Si l’aliment tombé par terre ne va pas être soumis à un processus de cuisson à haute température, la meilleure chose à faire est de le jeter. S’il s’agit d’un fruit que vous pouvez éplucher, dans ce cas-là, il vous suffira d’éplucher la peau du fruit pour pouvoir le manger.

Dans tous les cas, il est conseillé de jeter tout aliment tombé au sol, notamment si nous ignorons le degré de propreté du sol. Un aliment qui tombe par terre à la maison et un aliment qui tombe par terre dans la rue sont deux choses différentes : à la maison, nous pouvons relativement garantir le degré de propreté.

L’importance de l’hygiène alimentaire

Nous n’accordons pas toujours suffisamment d’importance à l’hygiène alimentaire. Or, maintenir des bonnes habitudes d’hygiène alimentaire est crucial pour prévenir l’apparition de maladies.

Des actions simples comme ne pas briser la chaîne du froid ou bien cuire les aliments empêchent la prolifération bactérienne. Si nous ne mettons pas en pratique ces habitudes, nous nous exposons à des contaminations pouvant donner lieu à des problèmes gastro-intestinaux ou à des maladies plus graves.

Il est aussi recommandé de ne pas mélanger les aliments crus avec des aliments cuits et d’utiliser plusieurs ustensiles propres à l’heure de manipuler différents aliments. Quant aux bonnes pratiques de conservation et d’emballage, elles sont fondamentales pour limiter la croissance bactérienne.

Il convient de garder à l’esprit que, tous les ans, des personnes meurent dans les pays développés pour avoir consommé des aliments contaminés. Le nombre de personnes mortes pour cette raison est encore plus élevé dans les pays en développement.

Heureusement, un grand nombre de pays a accès à l’eau potable, ce qui réduit le risque de contamination. Malgré cela, nous sommes souvent exposés à des pratiques douteuses en matière d’hygiène alimentaire, des pratiques pouvant conduire à des intoxications alimentaires.

Il est important de bien veiller à l'hygiène alimentaire et de ne pas manger d'aliments tombés par terre.

Cet article peut également vous intéresser : COVID-19 : faut-il désinfecter les aliments pour prévenir l’infection ?

Il est préférable de ne pas manger des aliments tombés au sol

À moins que cet aliment ait été en contact avec le sol de votre intérieur ou soit soumis à un processus de cuisson complet, il convient de jeter les aliments tombés au sol. Vous éviterez ainsi de mettre votre santé en danger en ingérant des micro-organismes nocifs pour la santé.

Par ailleurs, nous tenons à insister une nouvelle fois sur l’importance de maintenir des habitudes d’hygiène alimentaire pour préserver une bonne santé. De mauvaises habitudes conduisent aux intoxications alimentaires, lesquelles peuvent parfois générer de graves problèmes.

 

  • Gomes TAT., Elias WP., Scaletsky ICA., Guth BEC., et al., Diarrheagenic escherichia coli. Braz J Microbiol, 2016. 1: 3-30.
  • Nriagu J., Xi C., Siddique A., Vincent A., Shomar B., Influence of household water filters on bacteria growth and trace metals in tap water of doha, qatar. Sci Rep, 2018.