Plantes et aliments qui empêchent la coagulation du sang

· 6 août 2018
Les personnes souffrant de certains troubles doivent prendre soin de leur alimentation pour éviter de favoriser la coagulation du sang.

La coagulation du sang est le processus par lequel le sang perd sa liquidité et forme des caillots. Ceux-ci empêchent une perte de sang (hémorragie) de se produire dans le cas d’une blessure. C’est une partie cruciale de l’hémostase : arrêter la perte de sang des vaisseaux sanguins endommagés.

Grâce à l’hémostase, la paroi d’un vaisseau sanguin endommagé est recouverte d’une plaquette et d’un caillot contenant de la fibrine pour arrêter le saignement. De cette façon, les dommages causés peuvent être réparés. D’autre part, lorsque la coagulation du sang est affectée par certains facteurs, les troubles suivants peuvent survenir :

  • Angines
  • Crises cardiaques
  • Embolies artérielles
  • AVC
  • Embolies pulmonaires
  • Thrombose de la veine rénale
  • Thrombose veineuse profonde.

Les thrombus sont une obstruction qui se forme à partir de sang coagulé et de cellules qui empêchent le sang de circuler à travers ce point. Les thrombus produisent une inflammation, avec douleur et œdème des tissus affectés. Ce phénomène est appelé thrombose.

Si vous avez souffert de l’une de ces conditions, votre médecin peut vous prescrire certains médicaments pour réduire le risque de coagulation sanguine. De nombreux médecins prescrivent également une aspirine par jour. En plus de ces médicaments, il existe aussi certaines plantes et des aliments qui peuvent prévenir la coagulation du sang.

Pour réduire le risque de thrombose interne ou de caillots sanguins, il est recommandé de suivre un régime pauvre en graisses saturées et riches en fibres ainsi qu’en fruits et légumes. En ce sens, il existe divers aliments qui ont des propriétés anticoagulantes.

Plantes et aliments qui empêchent la coagulation du sang

L’acide salicylique

de grappes de raisin

Lorsque la situation le justifie, les médecins prescrivent une aspirine par jour pour réduire le risque de coagulation sanguine et éviter les complications pour la santé du patient. Selon l’Institut National de la Santé, le composant de l’aspirine qui est responsable de la réduction du risque de coagulation du sang est connue sous le nom d‘acide salicylique.

L’acide salicylique peut également être trouvée dans une grande variété de fruits et légumes

Les aliments riches en salicylates sont les suivants :

  • L’ananas
  • Le miel
  • Le raisin et ses dérivés : vin, vinaigre, cidre
  • Les fraises
  • Les mûres
  • Les prunes
  • Les oranges
  • Les olives
  • Les radis
  • Les tomates
  • La chicorée
  • Les baies de canneberge
  • Les raisins secs
  • Les mandarines
  • Les framboises
  • Les abricots
  • Le cassis
  • Les pruneaux
  • Les piments

Les herbes et les épices riches en salicylates sont les suivantes : le curry, le piment de cayenne, le paprika, le thym, le curcuma, le gingembre, la réglisse et la menthe.

Le saviez-vous ? Découvrez comment dépurer vos reins naturellement

Les acides gras oméga-3

Selon l’Ecole de Santé Publique de Harvard, les acides gras oméga-3 sont des nutriments essentiels qui aident à réguler la coagulation sanguine normale. La plupart des gens pensent que pour recevoir des acides gras oméga-3, ils doivent consommer un régime riche en poisson.

Le poisson est en effet une source d’acides gras oméga-3. Vous pouvez également trouver des oméga-3 dans de nombreux légumes, y compris les choux de Bruxelles, le chou frisé, les épinards et la laitue en salade. Les sources végétales d’oméga-3 sont les graines de lin, les graines de tournesol, l’huile de colza, l’huile de maïs et le soja.

La vitamine E

un plat de mangues

Une étude de 2011 publiée dans la revue « Thrombosis Research » a examiné les effets de la vitamine E sur la formation de caillots sanguins. Ce que les chercheurs ont découvert est que cette vitamine est capable d’inhiber les plaquettes, les cellules responsables de la coagulation, et fonctionne donc comme un anticoagulant naturel. Selon le Bureau des Suppléments Diététiques, la vitamine E peut être trouvée dans une variété d’huiles, ainsi que dans les épinards, le brocoli, les kiwis, les mangues et les tomates.

L’alcool

L’alcool est un anticoagulant puissant. Le mécanisme de celui-ci semble être une réduction de l’agrégation plaquettaire ; cela a pour conséquence une réduction des niveaux de fibrinogène, qui est un caillot de sang ; et l’augmentation de la fibrinolyse, le processus par lequel les caillots sanguins se dissolvent.

Vous voulez en savoir plus ? Peut-on perdre du poids en arrêtant de boire de l’alcool ?

Les aliments que vous devriez éviter si vous souffrez de thrombose

une assiette de brocolis

Les aliments riches en vitamine K stimulent la formation de caillots. Par conséquent, les personnes susceptibles de souffrir de thrombose doivent éviter de les consommer. Les aliments riches en vitamine K comprennent des légumes à feuilles vertes, ainsi que le chou frisé, les épinards, le brocoli, la laitue et les asperges. Il est est de même pour certains fruits, tels que les pêches et les bananes.

Considérations générales

La grande question est la suivante : comment pouvons-nous éviter de devenir un patient ou, pire, une donnée statistique ?

L’approche pharmaceutique consiste à prendre quotidiennement une faible dose d’aspirine pour diluer le sang. Mais la nature nous aide beaucoup à diluer le sang et à lutter contre la coagulation sanguine inappropriée.

L’une des options naturelles les plus utilisées est l’huile de poisson de morue. D’autres alternatives sont trouvées dans certaines plantes, telles que celles de la famille des Allium (ail et oignon), car elles contiennent du soufre et sont efficaces dans le traitement des problèmes de pression artérielle.

L’ail est anti-inflammatoire, réduit le cholestérol, détend les vaisseaux sanguins et réduit l’agglutination des plaquettes.

Le curcuma combat l’inflammation et la formation de plaques dangereuses. Pour sa part, le gingembre favorise la circulation sanguine, diminue l’hypertension artérielle et diminue la formation de caillots.

Alors que les fruits et légumes font partie d’une alimentation équilibrée, les excès peuvent entraîner des complications. Si vous êtes traité avec des anticoagulants, vous devez éviter les aliments mentionnés ci-dessous. N’oubliez pas d’informer votre médecin des médicaments que vous prenez et de votre régime alimentaire habituel.