Pourquoi les régimes échouent-ils ?

12 juillet 2019
Dans de nombreux cas, l'échec des régimes est dû à des objectifs irréalistes. Car on adopte un régime comme quelque chose de temporaire.

Pourquoi la plupart des régimes sont voués à l’échec ? Ce n’est pas une question rhétorique. Les raisons peuvent être diverses, cependant, de plus en plus de gens commencent un régime et finissent par l’abandonner.

Il n’est pas déraisonnable de dire qu’une caractéristique générale du monde dans lequel nous vivons est le mécontentement physique.

Aussi forte l’estime de soi puisse-t-elle être, il y a presque toujours quelque chose que nous aimerions changer dans notre apparence. Un des aspects de la physionomie qui génère le plus de réprobation est le surpoids.

Que nous ayons vraiment un excès de poids ou seulement quelques kilos en trop, il semble que ce qui est normal, c’est d’avoir le désir de perdre du poids. C’est pourquoi les régimes font désormais partie de notre vie quotidienne.

Maintenant, il est important de comprendre tout ce que ce processus comprend et à quoi est dû l’échec des régimes. De cette façon, vous serez attentif à toute incohérence dans votre régime alimentaire.

Qu’est-ce qu’un régime alimentaire ?

Le mot régime alimentaire fait référence à la consommation d’aliments de manière quotidienne, quelles que soient leurs caractéristiques. Cependant, nous utilisons aussi cette expression raccourcie pour désigner un régime temporaire qui consiste à réduire ou même à éliminer certains aliments afin de perdre du poids.

Pourquoi fait-on un régime ?

homme faisant un régime

La raison apparente d’un régime amaigrissant est liée à la nécessité, justifiée ou non, de perdre du poids. De plus, des motivations plus profondes ont tendance à se cacher derrière. Il ne s’agit pas de perdre du poids pour le plaisir de le perdre, mais pour atteindre un objectif psychologique ou social.

Selon des enquêtes menées par la Société espagnole pour l’étude de l’obésité (SEEDO), pour la plupart des gens, « la motivation principale pour perdre du poids est de se sentir bien, parce que 82,8% veulent être en bonne santé et en forme ». Cependant, il y a aussi les autres raisons suivantes :

  • Changement de look (85 %)
  • Équilibre émotionnel (78 %)
  • Vie sexuelle (58 %)
  • Recherche d’emploi (65,4 %)

Cela signifie que le besoin ou le désir de perdre du poids provient de raisons de santé esthétique, physique et psychologique (estime de soi). Mais aussi des exigences d’approbation dans les environnements sociaux.

Vous devriez lire aussi : 5 conseils pour une meilleure vie sexuelle

Pourquoi le régimes échouent-ils ?

On eut résumer les causes les plus courantes d’échec des régimes comme suit :

1. Échec des régimes : manque de conseils de professionnels

Beaucoup de gens font l’erreur de suivre des régimes que des amis leur recommandent ou dont on parle dans les magazines ou sur Internet, sans jamais demander conseil à un professionnel.

La clé de la réussite d’un régime amaigrissant est qu’un spécialiste considère la pertinence de certains facteurs personnels du patient comme le nombre de kilos qu’il veut perdre, les éventuels problèmes de santé existants, l’âge, l’activité physique quotidienne, etc.

De plus, en cas d’éventuels problèmes de santé, le nutritionniste peut demander l’intervention d’autres spécialistes, tels que des endocrinologues ou des psychologues.

l'échec des régimes est souvent du à un choix de régime inapproprié

 

2. Échec des régimes : inappropriés aux besoins personnels

Chaque personne est unique, aussi bien du fait des particularités de son organisme que de ses activités quotidiennes, ses relations, et toute une quantité de raisons.

Ainsi, chaque individu a des besoins alimentaires spécifiques. Ceux-ci doivent être pris en compte lors de la définition du type de régime alimentaire le plus approprié. Cela renforce donc l’importance d’aller chez le nutritionniste.

Vous serez aussi intéressé par  : Que faire si mon enfant souffre de surpoids ?

3. Échec des régimes : pas assez d’exercice physique

Généralement, quand les gens commencent des régimes sans les conseils d’un professionnel, ils négligent les exercices physiques. Or, l’activité physique est indispensable.

Tout d’abord, il faut éviter la sédentarité, qui est une des causes principales de la prise de poids. Ensuite, il faut aider à accélérer les processus métaboliques qui favorisent la perte de poids.

4. Échec des régimes : objectifs irréalistes

Le surpoids accumulé dans notre corps au fil des ans ne peut pas disparaître du jour au lendemain. C’est l’une des incohérences les plus courantes qui conduisent à l’échec des régimes. S’attendre à des résultats rapides, presque magiques, avec le moins d’efforts possible, n’est pas réaliste.

En outre, il ne faut pas oublier qu’une alimentation trop stricte peut entraîner des sautes d’humeur, de la fatigue et des difficultés de concentration. Les maux de tête, la fatigue et les problèmes digestifs sont également fréquents. C’est pourquoi beaucoup de gens finissent par jeter l’éponge.

Quel est le régime idéal ?

Selon ce que l’experte en nutrition Ángeles Carbajal Azcona affirme dans son manuel de nutrition et de diététique, un régime amaigrissant idéal est celui qui permet de perdre du poids et de maintenir la masse musculaire. Pour obtenir les résultats souhaités, la nutritionniste recommande de :

  • Suivre un régime hypocalorique
  • Faire de l’exercice : de cette façon on « favorise la dépense d’énergie » avec une aide conséquente dans la réduction de la graisse, mais sans nuire à la masse musculaire
  • Modifier définitivement les habitudes alimentaires

Tous les spécialistes s’accordent sur le rejet des régimes amaigrissants standardisés. Ils assurent que l’on doit prendre en compte chaque particularité inhérente au cas du patient. Par conséquent, il faut considérer les éléments suivants :

  • Condition métabolique ou affection particulière
  • Habitudes alimentaires
  • Quantité de poids à perdre
  • Activités personnelles et professionnelles
  • Capacités physiques et psychologiques

Dans le cas contraire, la personne est condamnée à l’échec des régime amaigrissants.

Enfin, comme nous l’avons vu, un régime est un processus complexe qui doit être mené avec beaucoup de contrôle et de constance. Il n’y a qu’ainsi que les résultats pourront être conformes aux attentes.

 

  • Izquierdo Hernández Amada, Armenteros Borrell Mercedes, Lancés Cotilla Luisa, Martín González Isabel. Alimentación saludable. Rev Cubana Enfermer. 2004 ;  20( 1 ): 1-1. Disponible en: http://scielo.sld.cu/scielo.php?script=sci_arttext&;pid=S0864-03192004000100012&lng=es.
  • Cummings JH, Roberfroid MB, Andersson H, Bart C, Ferro-Luci A, Ghoos Y, et al. A new look at dietary carbohydrate: chemistry, physiology and health. European Journal of Clinical Nutrition. 2010; 64(3):334.
  • Rubio MA, Moreno C. Dietas de muy bajo contenido calórico: adaptación a nuevas recomendaciones. Revista Española de Obesidad 2004;2:91-8.