Que faire en cas d’intoxication médicamenteuse ?

16 octobre 2019
En cas d'intoxication médicamenteuse, le degré d'intoxication dépendra, entre autres, de la quantité de médicaments pris et des caractéristiques de la personne.

Les symptômes et les conséquences de l’intoxication médicamenteuse dépendent du médicament, mais peuvent être mortels. Le degré d’intoxication dépendra, entre autres, de la quantité de médicaments pris et des caractéristiques de la personne.

Nous allons maintenant examiner les différents types d’empoisonnement, quelques indications pour identifier l’intoxication médicamenteuse et les mesures immédiates à prendre dans ces cas.

5 types d’intoxication médicamenteuse

Une personne faisant une intoxication médicamenteuse

On peut classer les intoxications médicamenteuses en 5 types en fonction de différentes variables.

1. Selon l’ampleur des complications cliniques

En cas d’intoxication médicamenteuse, les complications chez les patients peuvent être légères, modérées ou graves.

2. En raison des caractéristiques de l’apparition

Vu la façon dont les symptômes apparaissent, ils peuvent avoir des effets immédiats ou différés. Certains médicaments produisent leurs effets toxiques rapidement, tandis que d’autres les manifestent après un certain temps.

  • Intoxication réversible ou irréversible : en cas d’empoisonnement réversible, la situation se rétablit lorsque la substance est retirée du corps. Dans les empoisonnements irréversibles, les dommages sont irréparables. Cela dépendra de l’organe ou de la fonction affecté. Des symptômes réversibles et irréversibles peuvent aussi survenir simultanément
  • Intoxication locale ou systémique : l’intoxication locale est un empoisonnement dans lequel le poison cause des dommages au même endroit où il entre en contact avec le corps. Cependant, d’autres substances affectent l’organisme de façon systémique ou généralisée, et une combinaison des deux peut également se produire

3. Selon le moment de l’apparition des symptômes

Selon le temps qu’il faut pour que les symptômes apparaissent, nous classons les intocixations comme suit :

  • Intoxication aiguë : dans ces cas, les symptômes apparaissent en moins de 24 heures et leur évolution peut être variable
  • Intoxication subaiguë : les troubles se produisent à différents niveaux. Les symptômes n’apparaissent pas immédiatement mais se manifestent après plusieurs jours
  • Intoxication chronique : elle est causée par l’absorption continue ou répétée de la substance toxique. Elle peut être absorbée en petites quantités mais s’accumule dans le corps. C’est le type d’empoisonnement le plus difficile à détecter

4. Selon la cause

Il existe deux manières dont l’intoxication peut se produire :

  • Volontaire : intoxications produites intentionnellement, comme les suicides
  • Accidentelle : ce genre d’intoxication est fréquent dans le cas des médicaments. Il survient en raison d’une confusion, d’une surdose ou d’une interaction avec d’autres drogues ou substances comme l’alcool

Découvrir : 5 médicaments autorisés pendant la grossesse

5. Selon la voie d’entrée

Selon la voie d’entrée, on peut classer les intoxications comme digestives, inhalées, cutanées, muqueuses et endoveineuses.

Les signes d’intoxication médicamenteuse

Une femme ayant mal à la tête

Les symptômes d’intoxication médicamenteuse dépendent du type de médicament en cause, de la voie d’entrée et des caractéristiques de la personne. Par conséquent, les conséquences seront également variables et deviendront fatales dans certains cas.

Symptômes d’intoxication médicamenteuse

Les premiers symptômes ou signes peuvent être communs et non spécifiques, entre autres :

  • Étourdissements, maux de tête et confusion
  • Somnolence ou hyperactivité et difficulté à bouger
  • Fréquence cardiaque et respiration altérées
  • Nausées, vomissements
  • Modifications visuelles et linguistiques
  • Diarrhée, douleurs abdominales
  • Brûlures ou rougeurs des lèvres ou de la bouche et éruptions cutanées

Que faire si vous êtes intoxiqué par des médicaments ?

Si une personne semble présenter des signes d’intoxication médicamenteuse, agissez rapidement, mais restez calme.

Les symptômes d’empoisonnement peuvent prendre du temps à apparaître. Toutefois, si vous soupçonnez que quelqu’un est intoxiqué, n’attendez pas que les symptômes apparaissent.

La première étape est d’appeler immédiatement le centre antipoison national. Un médecin vous répondra en vous expliquant la situation, les symptômes et les médicaments soupçonnés d’avoir été ingérés. Tous les détails vous seront demandés.

Si le médicament qui a causé l’intoxication est connu, on vous indiquera les premières étapes à suivre ou, le cas échéant, la nécessité d’appeler le service des urgences.

Entre-temps, examinez et surveillez les voies respiratoires, la respiration et le pouls de la personne. Toutefois, vous ne devez pas faire vomir la personne à moins d’avoir reçu un avis contraire d’un centre antipoison ou d’un professionnel de la santé.

Lisez aussi : Les erreurs que nous commettons pendant les premiers soins

Conclusion

Face à l’intoxication médicamenteuse, les premiers soins donnés avant d’obtenir de l’aide médicale peuvent sauver la vie d’une personne. Cependant, il est toujours nécessaire de suivre les recommandations d’un professionnel.

 

  • Andrés, Á., Apraez, M., Fernando, M., Calvache, L., Alejandro, A., & Alvarez, Á. (2015). Intoxicación por antidepresivos tricíclicos. Urgentia. Int. Med. Emergencias.
  • Dalmazzo, R. (2009). Intoxicación por ingesta de medicamentos. Revista Medica Clinica Condes.
  • Máiquez Asuero, P., Abadín Delgado, J. A., Jiménez Plata, C., Sánchez Romero, A., & Durán Quintana, J. A. (2003). Intoxicaciones digitálicas sospechadas y confirmadas. Anales de Medicina Interna. https://doi.org/10.4321/s0212-71992003000800003