Que faut-il mettre dans sa trousse à pharmacie de voyage ?

30 avril 2020
Les nausées, les problèmes digestifs, l'urticaire et les petits traumatismes sont des désagréments communs en voyage. C'est pourquoi nous vous invitons ici à découvrir quoi mettre dans votre trousse à pharmacie de voyage.

La trousse à pharmacie de voyage doit être préparée de manière individualisée. Cela veut dire qu’elle doit être adaptée au voyageur. Il faut donc tenir compte de son âge et de son état de santé.

Il faut également prendre en considération la destination et les moyens de transport utilisés. Ce n’est pas la même chose de voyager dans des zones rurales que dans des zones tropicales ou urbaines.

Enfin, la durée du voyage et notre prédisposition à certains troubles lorsque nous voyageons sont d’autres éléments à prendre en considération.

Les éléments à prendre en considération à l’heure de préparer sa trousse à pharmacie de voyage

Les problèmes qui affectent le plus fréquemment les voyageurs sont les suivants :

  • Cinétose ou mal des transports
  • Piqûres et urticaires
  • Troubles digestifs
  • Petits traumatismes

Ces problèmes étant fréquents en voyage, il convient d’inclure dans sa pharmacie des éléments permettant de couvrir nos besoins si ces problèmes se présentent. Dans la suite de cet article, découvrez quoi mettre dans votre trousse à pharmacie de voyage pour traiter les désagréments communs cités.

Cinétose ou mal des transports : les médicaments à avoir dans sa trousse à pharmacie de voyage

La cinétose ou le mal des transports concerne tous les moyens de transport. Néanmoins, dans l’avion, les symptômes peuvent être plus intenses si le fait d’être dans les airs vous angoisse. Les principaux symptômes sont les suivants : haut-le-coeur, nausées, vomissements, hyperventilation et transpiration.

Il convient donc d’inclure dans sa trousse à pharmacie des médicaments pour éviter la sensation de haut-le-cœur et les nausées, tels que le dimenhydrinate (seul ou associé à la caféine) et la méclozine. La meclozine est adaptée aux longs voyages, car une seule dose par jour suffit (effet longue durée).

En ce qui concerne le dimenhydrinate, plusieurs prises sont nécessaires en fonction de la durée du voyage. Ce médicament peut être administré à partir de l’âge de 2 ans. Néanmoins, si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, vous devez suivre les indications de votre médecin. Dans ces cas-là, il est possible d’avoir recours à des capsules ou à des chewing-gums au gingembre, mais seulement après avoir consulté son médecin.

Que mettre dans sa trousse à pharmacie de voyage contre le mal de mer ?

Cet article peut également vous intéresser : Malades en voiture ? Découvrez pourquoi cela arrive !

Piqûres et urticaires

Si vous partez dans un pays tropical, gardez à l’esprit que les piqûres d’insectes et les réactions cutanées provoquées par des plantes sont des désagréments communs. En fonction de la sensibilité personnelle, ces désagréments peuvent déboucher sur une allergie ou sur une infection cutanée si l’on se gratte.

L’idéal est de prévenir ces désagréments. Il est ainsi conseillé de porter des vêtements qui couvrent la totalité des jambes et des bras. En intérieur, l’idéal serait d’avoir des moustiquaires. Enfin, pensez à mettre dans votre trousse à pharmacie des répulsifs contre les insectes aussi bien liquides que sous forme de bracelet.

Pour le traitement, pensez à prendre une crème calamine ou une pommade antihistaminique. Les pommades à base de centella asiatique, calendula, et d’hélichryse, ainsi que les huiles essentielles, peuvent aussi s’avérer utiles.

Problèmes digestifs

Lorsque nous sommes en voyage, nos habitudes alimentaires changent, raison pour laquelle les désagréments digestifs sont communs. Ces désagréments peuvent se manifester sous la forme de gaz intestinaux, d’une sensation de lourdeur, d’acidité, de sensation de brûlure ou encore de reflux gastro-œsophagien. La constipation et la diarrhée sont d’autres désagréments communs.

Il est donc conseillé d’inclure dans sa trousse à pharmacie des antiacides pour soulager la sensation de lourdeur, l’acidité ou encore le reflux gastro-œsophagien. Vous pouvez également opter pour la phytothérapie. Il existe dans le commerce des produits à base de différentes plantes médicinales comme la papaye, l’artichaut, le chardon-marie, le fenouil, l’anis ou encore la rhubarbe.

Pour les gaz intestinaux, il existe des produits anti-flatulences tels que la siméticone. Vous pouvez également avoir recours à des plantes carminatives telles que l’anis, le fenouil ou encore le carvi.

Diarrhée et constipation ponctuelle

Pour soulager la diarrhée et favoriser la réhydratation, incluez dans votre trousse à pharmacie des sels minéraux et du glucose. Il est également recommandé de prendre des probiotiques afin de récupérer la flore intestinale. Le médicament pour la diarrhée doit contenir du lopéramide.

En ce qui concerne la constipation ponctuelle, incluez un laxatif stimulant tel que le bisacodyl ou le picosulfate.

Cet article peut également vous intéresser : 5 conseils pour mieux vivre avec une constipation chronique

Le matériel de soins à inclure dans sa trousse à pharmacie de voyage

La préparation d'une trousse à pharmacie de voyage

Dans la trousse à pharmacie de voyage, il est impératif d’inclure du matériel de soins pour soigner les petites blessures, les ampoules, les brûlures et les foulures.

Nous vous recommandons d’inclure les éléments suivants :

  • Sérum physiologique pour nettoyer les plaies
  • Produit désinfectant tel que la povidone iodée ou une solution de chlorhexidine
  • Matériel de soins : compresses, cotons, pansements, points de suture, bandages de soutien élastique, paire de ciseaux, pince à échardes
  • Anti-inflammatoires topiques sous forme de crème ou de pommade pour les brûlures légères
  • Crème pour soigner les coups de soleil
  • Poches de froid instantané
  • Alcool sous forme de gel pour désinfecter les mains et les surfaces
  • Analgésique tel que le paracétamol pour traiter les problèmes de gorge, les rhumes, la fièvre, les douleurs musculaires et les maux de tête

En somme…

Si vous préparez correctement votre trousse à pharmacie, vous éviterez de nombreuses complications pouvant gâcher vos vacances. Au moindre doute, n’hésitez pas à consulter un pharmacien qui saura bien vous conseiller.

Gardez également à l’esprit qu’il est possible, au cours d’un voyage, de contracter certaines maladies que vous ne serez pas en mesure de soigner avec votre trousse à pharmacie. Il est donc fondamental de souscrire une assurance voyage avant de partir.

 

  • Educación sanitaria: el botiquín casero. (2004). Pharmacy Practice.

  • Gómez-Zorita, S., & Urdampilleta, A. (2014). Fármacos y suplementos nutricionales para llevar en el botiquín del alpinista. Farmacéuticos Comunitarios. https://doi.org/10.5672/fc.2173-9218.(2014/vol6).001.06

  • Martinez, B. (2006). El botiquín escolar. Investigación y Educación.