Que sont les antigènes et les anticorps ?

Le système immunitaire produit des anticorps lorsqu'il détecte des éléments nocifs, appelés antigènes. Un antigène est une substance étrangère à l'organisme que le système immunitaire identifie comme une menace.
Que sont les antigènes et les anticorps ?

Dernière mise à jour : 10 janvier, 2021

Les antigènes et les anticorps font partie du système immunitaire. Soit en le défendant comme c’est le cas des anticorps, soit en l’attaquant et en provoquant l’activation de la réponse immunitaire comme c’est le cas des antigènes. Par conséquent, le système immunitaire produit des anticorps quand il détecte des éléments nocifs, appelés antigènes.

Un antigène est une substance étrangère à l’organisme que le système immunitaire identifie comme une menace. La grande variété d’anticorps que le corps est capable de synthétiser est due à des combinaisons aléatoires d’un ensemble de gènes qui codifient les différents sites d’union des anticorps aux antigènes. Intéressant non ? Approfondissons davantage le sujet !

Antigènes et anticorps

Cellules dendritiques.

Les anticorps, également appelés immunoglobulinessont utilisés par le système immunitaire pour identifier et neutraliser ces substances étrangères à l’organisme que sont les antigènes.

Les lymphocytes B sont responsables de la synthèse des anticorps au moment où des antigènes sont détectés. A cet égard, les antigènes peuvent être aussi bien des substances provenant de l’extérieur que des substances qui se sont formées dans le corps lui-même.

D’autre part, les antigènes d’histocompatibilité (HLA) se forment dans le corps et sont propres à chaque individu. Ils ne sont cependant pas exclusifs à un individu en particulier. Nous les trouvons dans les cellules et les tissus. C’est pourquoi, quand une cellule ou un organe d’une personne entre en contact avec les lymphocytes d’une autre personne, ils reconnaissent les HLA comme n’étant pas les siens et les détruisent.

Les anticorps sont des protéines synthétisées par le système immunitaire lorsqu’il identifie des éléments nocifs tels que les antigènes. De même qu’il existe différents types d’antigènes, il existe différents types d’anticorps. Chaque type d’anticorps défend l’organisme contre une classe spécifique d’antigènes.

Quelle est la structure des anticorps ?

La structure que présentent tous les anticorps est très similaire. Ils contiennent tous une protéine dont la forme caractéristique est un “Y”. C’est pourquoi, nous les représentons sous cette forme.

Par ailleurs, ils présentent quelques variations dans les extrémités de cette protéine, ce qui fait la différence avec les anticorps. Cette partie de la protéine est appelée région hypervariable. Grâce à elle, chaque variété d’anticorps se lie à un antigène différent. Dès qu’un anticorps rencontre un antigène qui lui est complémentaire, il l’identifie et le marque afin que les autres membres du système immunitaire l’attaquent.

Quelle est la fonction des anticorps ?

Les anticorps jouent un rôle primordial dans la protection de l’organisme car ils font partie du système immunitaire. Par conséquent, d’une manière ou d’une autre, ils s’en prennent à l’élément intrusif dès qu’ils le détectent dans le corps.

D’autre part, ils remplissent leur fonction de trois façons différentes :

  • En empêchant l’entrée des agents pathogènes dans les cellules pour éviter qu’ils les endommagent.
  • Ils déclenchent également l’élimination des pathogènes par les macrophages et autres cellules.
  • En provoquant la destruction directe de l’agent pathogène à travers l’activation d’autres réponses immunitaires.

Quelle est la structure des antigènes ?

Structure d'un antigène.

Les antigènes possèdent une structure tridimensionnelle ainsi qu’une zone spécifique de fixation des anticorps, nommée épitope. Autrement dit, il existe un grand nombre d’anticorps pour chaque antigène possible. Car le même antigène peut avoir des épitopes différents.

Ces zones de liaisons représentent une partie fondamentale de la structure des antigènes. En effet, il s’agit des parties qui peuvent être identifiées par un anticorps qui lui est spécifique et qui active ainsi la réponse immunitaire. Néanmoins, les antigènes présentent quelques zones appelées immunodominants. Il s’agit des zones de l’antigène auxquelles la plupart des anticorps s’unissent.

Rôle des antigènes dans la réponse immunitaire

Il faut savoir que tous les antigènes ne sont pas capables d’activer la réponse immunitaire. Car cela dépend également des anticorps. S’ils stimulent la réponse immunitaire, ils se nomment immunogènes. Ces antigènes sont des substances que l’organisme n’est pas capable de reconnaître et donc qu’il rejette. Ils sont considérés comme des agents pathogènes qui disposent d’anticorps spécifiques comme complément.

Finalement, à chaque anticorps est attribué un antigène spécifique. Autrement dit, ils sont complémentaires. Cependant, ils sont complémentaires pour se détruire car les anticorps identifient leurs antigènes complémentaires dans le but d’activer la réponse immunitaire et ainsi détruire l’agent pathogène.

Cela pourrait vous intéresser ...
L’action du système immunitaire contre le cancer
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
L’action du système immunitaire contre le cancer

L'action du système immunitaire face au cancer est complexe et intéressante... Découvrez comment ce système de défense combat les cellules cancéreu...



  • Vega, B. (2009). Anticuerpos. Medicgraphic-Inmunología Para El Médico General.

  • Anticuerpos: sus propiedades, aplicaciones y perspectivas. (2007). REVISTA MÉDICAS UIS.

  • Moro, L. (2010). Sistema Inmune. Bases Biológicas de La Producción Animal.