Quelles sont les propriétés du lait de noisette ?

15 septembre 2020
Connaissez-vous les bénéfices du lait de noisette ? En plus d'être une boisson à la saveur très agréable, le lait de noisette apporte des nutriments qui contribuent à la santé. Découvrez-en plus dans cet article.

Les propriétés du lait de noisette sont utiles sur le plan nutritionnel si vous êtes végan, végétarien ou intolérant au lactose. Savez-vous quels sont ses bénéfices ?

Même si la majorité des gens la connaissent sous ce nom, nous pourrions dire qu’il s’agit en réalité d’une boisson végétale à base de noisettes et d’eau, dans laquelle on retrouve les nutriments que contient ce fruit. C’est de là que proviennent ses qualités.

Lait de noisette : quelles sont ses propriétés ?

Même si sa composition chimique ne ressemble pas à celle du lait d’origine animale, le lait de noisette apporte aussi des bénéfices dans l’organisme. Ceci se manifeste surtout si on l’incorpore dans une alimentation variée et adéquate.

En fait, les noisettes, tout comme les autres fruits secs, sont énergétiques et complètes. Elles apportent des vitamines, des minéraux, des protéines et des acides gras insaturés, ainsi que des fibres et des substances antioxydantes. Une boisson élaborée à base de noisettes permet donc d’ingérer ces nutriments.

Voyons maintenant plus en détails ses propriétés bénéfiques.

Le lait de noisette contribue à la croissance et à la formation des tissus

Parmi les minéraux qu’apportent les noisettes, nous retrouvons le potassium, le calcium, le phosphore, le magnésium, le zinc et le fer. Ils sont tous nécessaires pour former les tissus, réaliser des processus vitaux et contribuer à la croissance. Les petits processus métaboliques des cellules ont besoin de ces éléments essentiels.

Il faut ici signaler que le calcium n’est pas absorbé à 100 %, comme cela se produit avec les produits laitiers. Cependant, chez les personnes qui n’en consomment pas, le lait de noisette peut représenter une source importante. Si vous achetez vos boissons végétales, il est recommandé de choisir celles qui sont renforcées en calcium.

Le lait de noisette contribue à la croissance et à la formation des tissus.

Voir aussi : Comment ne pas perdre le calcium dans vos os

Il prévient les maladies cardiovasculaires

Les graisses qui prédominent dans les fruits secs sont les acides gras insaturés, surtout ceux de la famille des oméga-9, aussi présents dans les amandes et les pistaches. L’oméga-3 est aussi présent mais dans une moindre mesure.

Lire : 10 raisons pour lesquelles vous devriez manger des pistaches

Ces lipides sont essentiels pour le développement et le fonctionnement du système nerveux, et également pour maintenir le mauvais cholestérol (LDL) à des niveaux bas, pour maintenir le bon (HDL) et diminuer les triglycérides. Selon les études scientifiques disponibles, le lait de noisette aurait la propriété de contribuer à la prévention des maladies cardiovasculaires.

Il retarde le vieillissement

Étant donné qu’il contient du zinc, du magnésium et de la vitamine E, le lait de noisette possède, parmi ses propriétés, des effets antioxydants. Il est donc utile pour éviter d’endommager les cellules et pour retarder le vieillissement. Par ailleurs, il maintient aussi l’élasticité des vaisseaux sanguins.

Il évite la constipation et améliore la fonction digestive

Les noisettes contiennent des fibres qui contribuent au fonctionnement optimal du tractus gastro-intestinal, en prévenant et en améliorant les symptômes liés, comme la constipation et la formation de diverticules.

Les fibres sont des régulatrices naturelles du péristaltisme et sont donc d’utilité chez des personnes qui souffrent de constipation chronique. Quoi qu’il en soit, leur consommation totale quotidienne doit être établie sur la base de la fonctionnalité du microbiote intestinal, avec lequel elles ont des interactions.

Le lait de noisette protège le système nerveux

Les noisettes contiennent du fer, de l’acide folique et d’autres vitamines du complexe B, comme la B1, la B2, la B3 et la B6. Leur ingestion est donc bénéfique pour le développement neuronal et promeut le soin du système nerveux. On peut d’ailleurs manger des noisettes dès l’enfance et pendant toute la vie.

Comment s’élabore le lait de noisette pour conserver ses propriétés ?

Si vous voulez le faire vous-même à la maison, notez cette recette? Vous aurez besoin d’un litre d’eau potable et de noisettes mais, si vous le souhaitez, vous pouvez aussi ajouter des raisins secs, des dattes, de la vanille ou d’autres ingrédients pour l’aromatiser. Voici les différentes étapes :

  • Dans un premier temps, vous devez faire tremper les noisettes pendant 8 heures pour qu’elles s’hydratent suffisamment et doublent de volume. N’oubliez pas qu’elles doivent être crues et non grillées
  • Après ces quelques heures, il faut les passer et les placer dans un robot
  • En principe, vous pouvez utiliser trois tasses d’eau pour chaque tasse de noisettes trempées mais si vous voulez que le lait soit plus concentré, vous pouvez varier les quantités. Vous devez ajouter l’eau de façon progressive pour que le processus soit plus simple
  • Une fois que la préparation est prête, il suffit de la passer à travers un filtre en tissu pour séparer le liquide et, une fois que vous aurez terminé, vous aurez votre boisson végétale
  • Enfin, versez le lait dans une bouteille avec un bouchon et ajoutez-y les ingrédients de votre choix pour l’aromatiser

En général, les présentations industrielles ont du sucre en plus, chose que vous pouvez vérifier en lisant les étiquettes. Elles sont parfois renforcées en calcium pour avoir le même apport que les laits d’origine animale. Bien évidemment, on leur ajoute aussi des conservateurs et on utilise des méthodes technologiques.

Comment préparer du lait de noisette maison ?

Que retenir à propos des bénéfices du lait de noisette ?

Cette boisson est utile et complémentaire au sein d’une alimentation saine et variée. Souvenez-vous cependant qu’elle n’a pas les mêmes nutriments que le lait de vache.

Si vous ne consommez pas de produits laitiers, vous devez vous assurer des nutriments comme le calcium et les protéines à partir d’autres sources alimentaires. L’idéal est de demander conseil auprès d’un nutritionniste pour prévenir de futurs problèmes car la déficience en nutriments entraîne de graves conséquences à long terme.

Par ailleurs, si vous incorporez le lait de noisette à votre alimentation, vous contribuerez à votre santé cardiovasculaire et freinerez le processus de vieillissement. Préférez malgré tout les recettes naturelles et faites maison pour ne pas avoir à consommer d’éléments ajoutés par l’industrie. Quoi qu’il en soit, si vous l’achetez dans un magasin, lisez bien l’étiquette pour être sûr de ce que vous achetez.

 

  • Naranjo García, C. M. (2018). Análisis de las propiedades de la Avellana (Corylus Avellana L.) para la elaboración de una bebida alcohólica artesanal “Cafellana” y su comercialización en la ciudad de Guayaquil (Bachelor’s thesis, Universidad de Guayaquil, Facultad de Ingeniería Química).
  • Dyner, Luis, et al. “Contenido de calcio, fibra dietaria y fitatos en diversas harinas de cereales, pseudocereales y otros.” Acta bioquímica clínica latinoamericana 50.3 (2016): 435-443.
  • Nutricional, Centro Salud. “Diferencias nutricionales de la gama de leches vegetales ALPRO-CAPSA.” (2017).
  • de Campagnaro, Evila Dávila. “Bebidas vegetales y leches de otros mamíferos.” Archivos venezolanos de puericultura y pediatría 80.3 (2017): 96-101.
  • López Uriarte, Patricia Josefina. Efecto del consumo de frutos secos sobre el estrés oxidativo. Diss. Universitat Rovira i Virgili.
  • NUTRICIÓN Y EDUCACIÓN ALIMENTARIA FICHA N° 54 FRUTOS SECOS: Aliados para tus comidas. Disponible en: http://www.alimentosargentinos.gob.ar/HomeAlimentos/Nutricion/fichaspdf/Ficha_54_Frutos_Secos.pdf.
  • de Campagnaro, E. D. (2017). Bebidas vegetales y leches de otros mamíferos. Archivos venezolanos de puericultura y pediatría80(3), 96-101.
  • Herrera, Martha Coronado, et al. “Los ácidos grasos omega-3 y omega-6: nutrición, bioquímica y salud.” Revista de educación bioquímica 25.3 (2006): 72-79.
  • Arós, Fernando, and Ramón Estruch. “Dieta mediterránea y prevención de la enfermedad cardiovascular.” Revista Española de Cardiología 66.10 (2013): 771-774.