Quelques conseils pour faire des massages relaxants

Découvrez ci-dessous des astuces pour prodiguer des massages relaxants de qualité qui invitent au repos et à la libération des tensions.
Quelques conseils pour faire des massages relaxants
Elisa Morales Lupayante

Relu et approuvé par le pédagogue en éducation physique et nutritionniste Elisa Morales Lupayante.

Dernière mise à jour : 23 octobre, 2022

Les massages relaxants sont des cadeaux que nous pouvons nous offrir de temps à autre, lorsque nous nous sentons fatigués, endoloris, tendus, avec divers inconforts… Ou tout simplement submergés et avec une sensation de lourdeur qui ne s’en va même pas lorsque nous prenons le week-end pour nous détendre.

Cependant, il ne faut pas attendre de se sentir dépassé pour en profiter. Le faire plus souvent pourrait même nous procurer plusieurs bienfaits pour la santé, en plus de ce soulagement agréable que nous attendions tant au départ.

En général, ils sont recommandés aux sportifs, car ce sont eux qui pourraient accumuler le plus de tension après chaque séance. Cependant, chacun peut profiter des bienfaits des massages relaxants quand il le souhaite. Cela signifie que les massages peuvent être adaptés à la personne, en fonction de ses besoins et de ses conditions.

Souhaitez vous savoir quels sont les meilleurs conseils pour faire des massages relaxants ? Poursuivez donc votre lecture !

En quoi consistent les massages relaxants ?

De manière générale, on peut dire que faire des massages relaxants consiste à la fois à caresser la peau et à exercer une certaine pression sur certains points du corps pour soulager les tensions accumulées.

Comme l’explique une enquête menée en 2020, à travers le sens du toucher, le but est de procurer des sensations agréables à ceux qui reçoivent le massage. Il existe différentes techniques pour cela. Cependant, la plus populaire reste le “massage suédois”, qui implique l’utilisation exclusive des mains.

En touchant la peau de la bonne manière, les zones plus profondes du corps peuvent être stimulées. Par conséquent, les massages relaxants sont une excellente option pour lutter contre divers inconforts physiques et même psychosomatiques (ce que nous appelons « tension émotionnelle » ou « stress accumulé »).

Les massages relaxants procurent un soulagement (physique et psychologique), maximisant la sensation de bien-être. On dit qu’en général, ils aident à améliorer la circulation sanguine et la santé de la peau, ainsi qu’à combattre la rétention d’eau et les inflammations légères.

Au-delà de cela, faire un massage relaxant consiste à réaliser tout un rituel pour apporter soulagement et bien-être de manière intégrale à une autre personne. En ce sens, chaque détail compte : le lieu, le type d’huile essentielle que vous allez utiliser pour appliquer sur la peau, la façon de manipuler la peau, le ton de voix, la façon dont vous l’écoutez.

Femme recevant un massage relaxant.

Que faut-il prendre en compte avant de faire un massage relaxant ?

Parler avec la personne au préalable aidera à générer une atmosphère de calme et de confiance qui, petit à petit, aidera à se déconnecter et à céder à la détente qu’offre le toucher dans ce moment et cet espace spécifiques.

Demandez à la personne comment elle se sent et comment elle aimerait se sentir plus tard, où elle ressent plus ou moins d’inconfort, où elle aimerait recevoir plus d’attention (soit parce qu’elle veut soulager la tension accumulée là-bas ou parce que ce point l’aide à se détendre et se sentir mieux), entre autres détails, faire des massages relaxants fait partie d’un bon rituel.

Il est important que, pendant la conversation, la personne exprime si elle souffre d’un problème dans n’importe quelle partie du corps, comme une blessure. Cela aidera à éviter que la zone ne soit mal manipulée et n’aggrave votre inconfort. De plus, il convient d’encourager la personne à consulter un spécialiste pour atténuer ce problème ou cette gêne.



 [/atomik -lu-aussi ]

Une bonne préparation

Pierres chaudes pour les massages.
La technique procure une relaxation musculaire et réduit le stress, en plus d’améliorer la circulation sanguine.

L’éclairage de l’espace où le massage sera effectué est essentiel pour générer une atmosphère agréable. Une lumière douce (pas complètement tamisée) sera la plus indiquée. Elle invitera à la détente, au calme et à l’immobilité dont la personne a tant besoin.

Bien sûr, la pièce ne doit pas seulement avoir un éclairage doux, mais elle doit également être confortable et à la bonne température. Ni trop chaude ni trop froide, et de préférence bien aérée pour que la personne ne ressente pas un environnement chargé.

De même, l’acoustique de l’espace sera déterminante. Ce devrait être un endroit où les sons extérieurs ne pénètrent pas facilement ou avec force. Vous pouvez opter pour une musique instrumentale à faible volume (comme un bruit blanc ou rose).

Vous pouvez également parfumer légèrement l’espace avec un parfum doux. Pour ce faire, n’hésitez pas à recourir aux huiles essentielles ou aux eaux de Cologne pour bébé. Bien entendu, les parfums personnels ou autres de ceux déjà cités ne sont pas recommandés en grande quantité, puisqu’ils surchargent l’environnement.

Crèmes et huiles essentielles

Les laits hydratants et les lotions légères sont idéaux pour les massages relaxants, car ils adoucissent les frottements avec la peau. Quant aux huiles essentielles, selon une étude menée par plusieurs chercheurs aux États-Unis, elles présentent plusieurs avantages : elles sont absorbées petit à petit, réduisent l’inflammation et réactivent la circulation.

Il est conseillé de prendre quelques gouttes du produit et de les répartir sur les paumes de vos mains avant de commencer à le répartir dans la zone où vous allez travailler. La camomille, l’eucalyptus, le romarin, l’orchidée, le bois de santal, la menthe, le citron, la rose, la lavande et la bergamote sont considérés comme les meilleures pour ce processus. Toutes ont des arômes très agréables.

Quelques conseils pour faire des massages relaxants

Première fois au spa : ce qu'il faut garder à l'esprit.

Gardez à l’esprit que si une douleur est causée pendant le massage, c’est que quelque chose ne va pas. Cela provoquera des tensions chez la personne et l’effet relaxant sera perdu. Pour éviter cette situation, il est préférable de prendre en compte les aspects suivants :

  • Lorsqu’il s’agit d’un massage relaxant, la pression et les mouvements ne doivent pas être trop intenses. Ils doivent toujours être souples et exercer une pression contrôlée sur des points précis.
  • Des mouvements lents et réguliers sont la clé. A l’opposé, un changement drastique de rythme crée un effet “waouh” qui provoque des tensions dans les muscles et perturbe la relaxation.
  • Les mains ne doivent pas être séparées du corps de la personne pendant le massage pendant de longues périodes, car la continuité du toucher favorise le soulagement.
  • La personne qui donne le massage doit également être détendue, dans un état calme et sans pensées négatives.

Manœuvres

Généralement, le massage relaxant par excellence utilise 4-5 types de manipulations corporelles (que l’on peut appeler à la fois techniques et mouvements ou manœuvres). Voici en quoi consiste chacune d’entre elles :

  • Le vidage : il consiste en une série de mouvements du centre vers les extrêmes, de bas en haut. Répétez pendant trois minutes dans le dos.
  • Les oscillations : ce sont des mouvements du centre vers l’extérieur, qui ont un effet relaxant. Ils doivent être répétés entre deux et trois minutes sur le dos.
  • Les glissades : elles partent aussi du centre vers l’extérieur, mais elles portent plus de pression et sont synchronisées avec la respiration.
  • Les pouces : ces doigts sont aussi déterminants dans un massage relaxant. La première chose est de faire pression avec eux au centre de la colonne. Cela ne devrait pas durer plus de trois minutes.



[/atomik -lu-aussi ]

Des massages relaxants étape par étape

  • Le massage se fait à pleine main pour éviter la fatigue. Et, sans utiliser uniquement vos doigts, placez l’huile entre vos mains, frottez-les et appliquez l’huile sur la peau.
  • Le pouce et la paume avancent dans la zone à travailler. Pratiquement aucune pression ne doit être appliquée, faites simplement glisser votre main. De plus, le processus commence dans le bas du dos, puis s’élève lentement.
  • Les massages circulaires sur le cuir chevelu procurent une sensation de détente immédiate. Les déplacer de la nuque vers le front et revenir sur les côtés est idéal.
  • Faites des mouvements circulaires sur la paume, ou prenez fermement le pied ; placer le pouce sur la semelle. Si vous le souhaitez, vous pouvez prolonger ce processus jusqu’à cinq minutes ; maintenir la séquence et le rythme initial.

Enfin, gardez à l’esprit que pour donner des massages relaxants, vous devez prendre soin à la fois de votre propre posture et de celle de la personne qui les reçoit. Il n’est pas nécessaire que cette dernière soit toujours allongée, mais si elle l’est, elle doit être sur un meuble à une hauteur appropriée pour elle et la personne qui effectue le massage.

Certains croient que la position assise est la meilleure position pour recevoir un massage, car elle facilite la manœuvre de la personne qui exécute le processus. Dans ce cas, il est important de choisir une bonne chaise, sans dossier.

Gardez à l’esprit que le massage doit se terminer progressivement, avec des mouvements légèrement plus rapides et plus superficiels autour de chaque zone.

Le danger de faire des massages relaxants sans savoir comment les faire

Les massages relaxants peuvent être nocifs lorsqu’on ne fait pas attention à la pression exercée, aux mouvements ou encore à l’état de santé de la personne. Involontairement, en essayant de détendre une zone (et en insistant dessus en constatant une dureté, par exemple), vous pouvez finir par créer une blessure. Par conséquent, vous devez toujours procéder avec délicatesse et rester prudent.

N’oubliez pas que les conseils fournis ici sont indicatifs. Si vous ne savez pas comment faire un bon massage et que la personne exprime des douleurs à certains endroits, il est préférable qu’elle se rende chez un kinésithérapeute ou un spécialiste pour recevoir le traitement le plus adapté.

Cela pourrait vous intéresser ...
Types de massages et leurs applications
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Types de massages et leurs applications

Le massage est pratiqué depuis l'antiquité, pourtant ses bienfaits ne sont toujours pas reconnus. Quels sont les divers types de massages ?



  • Bahr, T., Allred, K., Martinez, D., Rodriguez, D. y Winterton, P. (2018). Efectos de un procedimiento de aplicación de aceite esencial similar a un masaje con los aceites Copaiba y Deep Blue en personas con artritis de la mano. Terapias complementarias en la práctica clínica, 33, 170-176. https://doi.org/10.1016/j.ctcp.2018.10.004
  • Basco López, JA, Torres Costoso, AI, Avendaño Coy, J. y Rodrigo Rodríguez, J. (2002). ¿Cuidas tu postura al dar un masaje? Fisioterapia, 24 (4), 190-195. https://doi.org/10.1016/s0211-5638(02)73004-6
  • Seiger Cronfalk, B., Åkesson, E., Nygren, J., Nyström, A., Strandell, A., Ruas, J. y Euler, M. (2020). Un estudio cualitativo: experiencia del paciente con el masaje táctil después de un accidente cerebrovascular. Abierto de enfermería, 7 (5), 1446–1452. https://doi.org/10.1002/nop2.515
  • Winkelmann, ZK, Roberts, EJ y Games, KE (2018). Efectos agudos y percepciones de la terapia de oscilación profunda para mejorar la flexibilidad de los isquiotibiales. Revista de rehabilitación deportiva, 27 (6), 570–576. https://doi.org/10.1123/jsr.2017-0044

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.