Quels sont les inconvénients du régime crudivore ?

Découvrez ici quels sont les principaux inconvénients du régime crudivore, une option devenue à la mode ces dernières années et qui est contraignante. Est-elle sûre ?
Quels sont les inconvénients du régime crudivore ?
Saúl Sánchez Arias

Rédigé et vérifié par le nutritionniste Saúl Sánchez Arias.

Dernière mise à jour : 30 octobre, 2022

Le régime crudivore se caractérise par la consommation exclusive d’aliments crus et présente un certain nombre d’inconvénients pour la santé. Il s’agit d’une approche restrictive, une approche que les experts en nutrition ne conseillent pas.

Pour s’assurer que les besoins nutritionnels sont satisfaits, rien de mieux que de prévoir une alimentation variée avec des aliments très différents.

Il convient de noter qu’il est important de faire preuve d’une certaine prudence avec les modes dans le domaine de la nutrition. Bon nombre de ces modes peuvent être nocives pour le corps ou dangereuses.

Les inconvénients du régime crudivore

En premier lieu, il convient de noter que la consommation d’aliments crus n’est peut-être pas la plus appropriée pour améliorer l’utilisation des nutriments. Lors de la cuisson, les fibres se ramollissent, ce qui améliore la disponibilité des glucides et de nombreux autres éléments.

La fibre agirait comme un antinutriment sous sa forme brute. Certes, il a été démontré qu’elle apporte des bienfaits pour la santé intestinale, mais cela n’est pas nécessairement le cas lorsqu’elle n’est pas cuite.

D’autre part, le processus de cuisson réduit le risque microbiologique. La plupart des microbes meurent lorsqu’ils sont soumis à des températures élevées.

La consommation d’aliments crus, comme les œufs, pourrait entraîner la salmonellose. Cette pathologie se présente avec des symptômes digestifs sévères. Une étude publiée sur International Journal of Environmental Research and Public Health met en garde contre cela.

Il est même possible que certaines toxines soient inactivées ou éliminées grâce à des mécanismes thermiques. Nous pouvons citer le cardol, l’acide anacardique et  la linamarine présente dans le manioc.

Même les saponines des légumineuses pourraient réduire leur effet grâce à la cuisson. Ces éléments agissent comme des protecteurs contre les agents pathogènes chez les plantes, mais ils ne sont pas positifs pour l’homme, comme en témoignent des recherches publiées sur Toxicon.

Bactérie salmonelle.
Les bactéries qui causent la salmonellose se trouvent dans les aliments crus, comme les œufs. Le même risque est attribué à d’autres micro-organismes, comme E. coli.

Ce régime apporte-t-il des bienfaits ?

Tout n’est pas inconvénient. Le régime crudivore a également certains aspects positifs, comme l’abondance de légumes.

Aussi, les huiles de mauvaise qualité sont généralement évitées, permettant ainsi une amélioration de l’état de la composition corporelle et une densité énergétique inférieure des préparations.



[/atomik -lu-aussi ]

Le régime crudivore et le régime végétalien crudivore

Il existe deux approches principales pour une alimentation crue : l’une autorise la consommation d’aliments d’origine animale et l’autre non. Quitte à choisir, la deuxième option serait plus recommandée.

Il est clair que le risque de carence nutritionnelle sera plus important, mais la première alternative présente un risque microbiologique élevé. Ce n’est pas le plus recommandé lorsqu’on essaie de maintenir un bon état de santé.

Les produits d’origine animale nécessitent toujours des traitements thermiques avant consommation.

La cuisson de la viande garantit sa sécurité et évite la contamination et l’empoisonnement. De plus, même si les signes ne se développent pas, le fait de consommer des bactéries pathogènes de manière récurrente modifierait la composition du microbiote, impactant la digestion des nutriments.

Dans le cas du régime végétalien crudivore, il convient de noter que le risque de carence nutritionnelle est élevé. D’une part, il ne sera pas facile de combiner les aliments pour assurer les besoins en protéines. En revanche, de nombreux nutriments essentiels ne se trouvent qu’en quantités significatives dans les aliments d’origine animale (vitamine B12, DHA et vitamine D ).

Pour éviter les altérations physiologiques, le mieux dans ces cas est d’opter pour une supplémentation, en plus de préparer efficacement la consigne nutritionnelle. Il existe plusieurs produits sur le marché qui peuvent aider à éviter les déficits. Il est préférable de faire appel à un spécialiste au préalable.

Viandes crues.
Les viandes crues présentent un risque biologique élevé. Elles abritent des bactéries qui peuvent empoisonner le corps.



[/atomik -lu-aussi ]

Le régime crudivore ne semble pas être la meilleure option

Le régime crudivore présente plusieurs inconvénients, même s’il est considéré d’un point de vue omnivore. Au final, toutes les consignes contraignantes sont inadaptées dans une grande partie des cas.

Il est préférable de miser sur des régimes qui incluent tous les groupes d’aliments et qui garantissent divers modes de cuisson. Ainsi, l’utilisation des nutriments sera maximale.

Lors de la cuisson des aliments, il y a aussi plusieurs considérations à prendre en compte. Tous les mécanismes ne sont pas également favorables à l’alimentation.

Privilégiez les cuissons les moins agressives et celles qui ne nécessitent pas de grandes quantités de matières grasses. Autrement, la densité énergétique quotidienne de l’alimentation pourrait augmenter, affectant négativement l’état de la composition corporelle.



  • Gill SK, Rossi M, Bajka B, Whelan K. Dietary fibre in gastrointestinal health and disease. Nat Rev Gastroenterol Hepatol. 2021;18(2):101-116. doi:10.1038/s41575-020-00375-4
  • Keerthirathne TP, Ross K, Fallowfield H, Whiley H. Reducing Risk of Salmonellosis through Egg Decontamination Processes. Int J Environ Res Public Health. 2017;14(3):335. Published 2017 Mar 22. doi:10.3390/ijerph14030335
  • Zaynab M, Sharif Y, Abbas S, et al. Saponin toxicity as key player in plant defense against pathogens. Toxicon. 2021;193:21-27. doi:10.1016/j.toxicon.2021.01.009

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.