Qu’est-ce que la maladie de Paget ?

9 novembre 2019
La maladie de Paget est une maladie qui affecte les os en altérant leurs densité et, par conséquent, leurs caractéristiques ainsi que leur fonctionnalité.

La maladie de Paget est une pathologie qui affecte les os en modifiant leurs caractéristiques et leur fonctionnalité. Ainsi, les structures osseuses peuvent varier en consistance, en densité et même en taille. On la connaît également sous le nom d’ostéite déformante.

De nos jours, il est démontré qu’elle touche plus souvent certains os, comme la colonne vertébrale, le crâne, le bassin ou le fémur.

Comment fonctionne le tissu osseux ?

En général, au sein du tissu osseux, nous pouvons trouver des cellules caractéristiques : ostéoclastes et ostéoblastes. Les premières sont chargées de détruire le tissu osseux ancien ou périmé. Tandis que les deuxièmes régénèrent les zones correspondantes. Ainsi, nos os sont continuellement renouvelés grâce aux fonctions coordonnées de ces cellules.

Cependant, dans le cas de la maladie de Paget, les ostéoclastes et les ostéoblastes agissent plus rapidement et de façon hyperactive. Cela provoque alors une croissance anormale ainsi qu’une fragilisation de certaines régions de l’os.

Symptômes de la maladie de Paget

Un pourcentage élevé des cas cliniques sont asymptomatiques. Autrement dit, les patients ne présentent pas de symptômes. Toutefois, il se peut que ces personnes développent une série de signes ou d’altérations associés à ce trouble. Parmi les symptômes les plus communs, on trouve :

  • Douleur intense dans les os qui reste constante dans le temps : que ce soit au repos ou lors d’un mouvement
  • Gênes articulaires qui peuvent donner lieu à l’arthrose : en règle générale, ces gènes apparaissent plus souvent dans certaines structures telles que la hanche, les genoux et les épaules
  • Céphalée ou maux de têtecela peut survenir de manière simultanée avec une hypoacousie
  • Cyphose ou sensation d’engourdissement dans la colonne vertébrale
  • Crâne pagétique : augmentation de la taille de cet ensemble d’os
  • Arrivée d’autres déformations osseuses, qui touchent le fémur ou le tibia par exemple
  • Sensibilité aux fractures
Un homme souffrant de la maladie de Paget

Découvrez également : Arthrose de la colonne vertébrale : diagnostic et traitement

Les causes

Les causes de la maladie de Paget sont méconnues. Néanmoins, selon les recherches, elle pourrait être due à une infection d’origine virale, comme la rougeole. L’influence des facteurs génétiques (antécédents familiaux) et environnementaux (exposition à certaines substances chimiques) est également en cours d’étude.

Diagnostic de la maladie de Paget

En général, l’équipe médicale réalise un ensemble d’examens médicaux qui permettent d’identifier ce trouble et d’écarter l’éventualité d’autres symptômes similaires. Voici donc les tests effectués :

  • Examen physique : les spécialistes vérifient les symptômes et, le cas échéant, les antécédents familiaux et médicaux du patient
  • Des radiographies montrant les zones de création et de destruction rapide de l’os
  • Tomographie Axiale Calculée par ordinateur ou TACO
  • Scanner osseux
  • Biopsie osseuse
  • Autres examens de routine tels que l’analyse de sang et d’urine

Traitement de la maladie de Paget

Normalement, aucun traitement spécifique n’est nécessaire pour cette maladie. En effet, la plupart des cas sont asymptomatiques. Cependant, les médecins peuvent recommander l’application de certaines thérapies dans les cas les plus graves :

  • Consommation de médicaments ou de substances actives:  principalement les composés bisphosphonates et la calcitonine. Ils peuvent également prescrire des anti-inflammatoires afin de réduire l’inflammation. Ainsi que des analgésiques pour soulager la douleur ou l’inconfort
  • Interventions chirurgicales en cas de fracture, de douleur intense ou de déformation sévère des os
La maladie de Paget est une maladie osseuse

Lisez aussi : 5 aliments importants pour le développement des os des enfants

Mesures de prévention

Des mesures efficaces qui permettent de réduire le risque de souffrir de la maladie de Paget n’ont pas encore été trouvées. Néanmoins, il est fondamental de prendre soin de notre santé afin de jouir d’une qualité de vie correcte.

Pour cela, il suffit de réaliser une activité physique modérée et de suivre une alimentation équilibrée, adaptée et saine. Par ailleurs, il est préférable d’éviter les habitudes malsaines comme l’alcoolisme, le tabagisme ou la consommation de substances toxiques comme les drogues.

Enfin, rappelez-vous que la maladie de Paget est en lien avec des variantes génétiques qui prédisposent la personne à subir des altérations du métabolisme osseux. C’est pourquoi, il est important de signaler la présence de cas familiaux et de prendre connaissance des antécédents médicaux complets. En plus des membres de la famille touchés, cela comprend également le degré d’affectation de la maladie.

 

  • Fishlock, A., & Patel, N. (2018). Paget’s disease of bone. Orthopaedics and Trauma. https://doi.org/10.1016/j.mporth.2018.05.009
  • Siris, E. S., Roodman, G. D., & Ralston, S. H. (2013). Paget ’ s Disease of Bone. Primer on the Metabolic Bone Diseases and Disorders of Mineral Metabolism. https://doi.org/10.1002/9781118453926.ch80
  • Consiglieri, G. D., & Sonntag, V. K. H. (2014). Paget’s Disease. In Encyclopedia of the Neurological Sciences. https://doi.org/10.1016/B978-0-12-385157-4.00771-5
  • Ralston, S. H., Langston, A. L., & Reid, I. R. (2008). Pathogenesis and management of Paget’s disease of bone. The Lancet. https://doi.org/10.1016/S0140-6736(08)61035-1
  • Klein, G. R. (2006). Surgical Manifestations of Paget ’ s Disease. October. https://doi.org/10.1038/sj.hdy.6801015