Rétention de liquide : symptômes et conseils

31 janvier 2020
Le surpoids, la grossesse, une mauvaise alimentation et un mode de vie sédentaire sont quatre facteurs à l'origine de la rétention de liquide.

Lorsque le corps commence à retenir les fluides qu’il devrait éliminer, on parle de rétention de liquide ou de rétention d’eau. Cet état concerne plus fréquemment les femmes à partir de l’âge de 40 ans.

Très souvent, la rétention de liquide est provoquée par l’obésité, le sédentarisme, la menstruation et une alimentation déséquilibrée riche en sodium. La grossesse et la ménopause sont d’autres facteurs pouvant être à l’origine de la rétention de liquide.

Les symptômes seront plus ou moins prononcés selon le degré de rétention d’eau qui vous affecte. Si vous sentez des ballonnements ou si vous avez du mal à perdre du poids et que vous avez même pris quelques kilos alors que vous ne faites pas d’excès, il est très probable que vous souffriez de rétention de liquide.

Par précaution, vous devez consulter un médecin. Si vous soupçonnez que vous faites de la rétention de liquide, découvrez ici quels sont les symptômes ainsi que quelques conseils afin d’y remédier au plus vite.

Rétention de liquide : les symptômes

Les symptômes varient en fonction de la quantité de liquide retenue et de la zone où se produit ce phénomène. Néanmoins, les plus communs sont ceux cités dans la suite de cet article.

Les gonflements

Causes de la rétention de liquide

Les symptômes de la rétention d’eau peuvent varier en fonction de la quantité de liquides retenus et de l’endroit où ils se produisent dans l’organisme.

1. Les gonflements

Rétention de liquide au niveau des pieds

  • Regardez de plus près vos pieds et vos jambes : ce sont les premières zones affectées par la rétention d’eau. Si vous sentez que vos jambes sont gonflées, fatiguées et plus lourdes que d’habitude, c’est un signe d’avertissement.
  • Les chevilles enflées sont également un signe de rétention d’eau. C’est une zone qui tend à être sensible à la rétention d’eau. C’est facile à remarquer car les chaussures deviennent trop serrées.
  • Les mains sont un autre avertissement important. Si vos bagues vous serrent plus et si vous avez du mal à les retirer, c’est parce que vos doigts sont plus enflés. Cela peut être directement lié à la rétention d’eau. La même chose se produit avec d’autres bijoux, tels que les bracelets ou les montres.
  • Un visage enflé peut aussi être un symptôme.
  • Le ventre est l’une des zones du corps les plus touchées. Le gonflement de l’abdomen est si perceptible que nous pouvons parfaitement remarquer que nous avons pris du ventre.

Les douleurs articulaires

Les signes les plus importants de la rétention d’eau sont habituellement provoqués par le gonflement des articulations.

Si la douleur est constante et se produit lorsque vous restez debout ou assis pendant un long moment, vous faites de la rétention d’eau. C’est ce qu’affirme ces informations de la Société américaine d’oncologie clinique.

Des marques sur la peau

Massage des jambes

Si lorsque vous exercez une pression sur la peau, elle reste marquée par la pression, vous faites probablement de la rétention d’eau. Consultez ces informations extraites de la Bibliothèque nationale de médecine des États-Unis.

L’exemple le plus frappant est la marque laissée par le port de chaussettes ou de bas. Si, généralement, les chaussettes s’adaptent bien à vos pieds, il est très probable que vos jambes ou vos chevilles soient enflées.

Lisez aussi : La ténosynovite : l’inflammation des mains et des pieds à connaître

4. Prise de poids

Femme sur une balance

Lorsque vous accumulez beaucoup de liquides, vous pouvez directement prendre du poids. Si vous avez pris du poids alors que vous suivez un régime équilibré et que vous ne faites pas d’excès, restez vigilant.

La prise de poids peut également être due à des changements au niveau du métabolisme comme c’est le cas pendant la ménopause. C’est ce qu’affirme cette étude réalisée par l’entreprise pharmaceutique CINFA. Il convient donc de consulter un médecin afin d’identifier la cause.

Pesez-vous tous les jours, surtout le matin et l’après-midi afin de vérifier s’il y a un changement.

Rétention de liquide : les conseils pour éviter cela

  • Adoptez un régime faible en sodium. Les aliments riches en sel et très assaisonnés ont tendance à favoriser la rétention de liquide, comme l’affirme cette étude réalisée par l’Université Diego Portales (Chili).
  • Ne consommez pas de malbouffe. Ces aliments contiennent trop de produits chimiques et sont très riches en sel, ce qui favorise directement la rétention de liquides.
  • Évitez d’avoir un mode de vie sédentaire : faites de l’exercice régulièrement. L’activité physique permet à votre corps de se débarrasser des toxines, lesquelles peuvent être responsables de la rétention de liquides, comme l’affirme cette recherche de l’Université australe du Chili.
  • Si vous travaillez assis, vous devriez vous lever toutes les 30 minutes. Cela vous aidera à éviter la rétention d’eau dans les jambes, les pieds et les chevilles. Cette affirmation n’a pas été prouvée scientifiquement, mais vous ne perdez rien à essayer.

Comme nous le disions plus haut, la rétention de liquide est un problème très commun parmi les femmes d’âge moyen. Si vous pensez être concerné, l’idéal est que vous consultiez votre médecin afin qu’il vous prescrive un traitement approprié.

En attendant, vous pouvez suivre les conseils que nous venons de vous livrer.

Baffet, H., Robin, G., & Letombe, B. (2015). Menopausia. EMC – Ginecología-Obstetricia. https://doi.org/10.1016/S1283-081X(15)72832-8

Pavón De Paz, I., Alameda Hernando, C., & Olivar Roldán, J. (2006). Obesidad y menopausia. Nutricion Hospitalaria.