Semoule de maïs : bienfaits et recette

La semoule de maïs est un aliment qui peut faire partie d'une alimentation saine et équilibrée pour augmenter l'apport en glucides et en fibres. Il s'agit d'un complément intéressant pour les athlètes et les sportifs.
Semoule de maïs : bienfaits et recette

Dernière mise à jour : 21 décembre, 2020

La semoule de maïs ou polenta est une préparation qui se caractérise par sa teneur en nutriments essentiels. Elle fournit une énergie de qualité et est parfaitement adaptée aux sportifs. Par ailleurs, elle peut faire partie d’une alimentation équilibrée, à condition qu’elle soit associée à d’autres aliments contenant des protéines et des graisses de bonne qualité.

Dans cet article, nous vous invitons à découvrir comment préparer et utiliser la semoule de maïs pour en profiter au maximum. Rappelez-vous que la base d’une bonne alimentation est la variété, donc n’oubliez pas d’introduire des aliments de tous les groupes. Ce n’est qu’ainsi que l’on répond aux besoins journaliers de l’organisme.

Bienfaits de la semoule de maïs

La polenta se distingue par sa teneur en glucides à faible indice glycémique. Grâce à eux, vous bénéficiez de l’énergie nécessaire pour le développement des fonctions vitales. Par ailleurs, en raison de la complexité de ses glucides, elle n’impacte pas sur la santé pancréatique et les glycémies restent stables.

De plus, la semoule de maïs contient une quantité importante de fibres. Ces nutriments sont essentiels pour maintenir une santé intestinale correcte. C’est ce qu’affirme une étude publiée dans le journal Central European Journal of Public Health. Cela réduit également le risque de constipation.

La polenta est aussi remarquable par la présence de certaines vitamines comme la vitamine A. Celle-ci joue un rôle déterminant pour assurer le maintien de la santé visuelle, comme en témoignent les articles scientifiques récents. Un apport adéquat de ce nutriment contribue donc à réduire la dégénération maculaire.

Enfin, il convient de noter sa teneur en potassium. Un nutriment dont il a été démontré qu’il neutralise l’action du sodium, diminuant ainsi la pression sanguine. Ce minéral est d’une grande importance dans l’alimentation des individus qui présentent un certain type d’altération du fonctionnement du système cardiovasculaire.

Deux jambes qui marchent.

“Les athlètes peuvent utiliser la polenta comme complément nutritionnel dans leur alimentation.”

Lisez également : Quels sont les bienfaits des pois chiches ?

Comment consommer la semoule de maïs ?

Il existe différents moyens de manger cet aliment, même s’il est généralement utilisé comme accompagnement. Il est préférable de compléter le plat avec un aliment contenant des protéines à haute valeur biologique, comme la viande, le poisson et les œufs.

D’autre part, il est indispensable de garantir la présence de végétaux. Ces derniers contiennent effectivement des micronutriments et des antioxydants essentiels pour assurer le fonctionnement correct de l’organisme. Ainsi que pour prévenir le vieillissement prématuré.

Cependant, il est tout à fait possible de préparer un plat dans lequel la polenta est l’ingrédient principal. A ce sujet, nous vous proposons une recette.

Soupe de polenta

La soupe de polenta est un plat adapté à un régime alimentaire élaboré dans un contexte sportif. Dans le cas des personnes sédentaires, il est préférable d’utiliser la semoule de maïs comme accompagnement ou garniture. En revanche, les athlètes peuvent avoir besoin d’un apport supérieur en glucides.

Ingrédients :

  • 8 cuillères à soupe de semoule de maïs
  • 5 verres de bouillon de volaille
  • 25 millilitres d’huile d’olive
  • Un oignon
  • Un demi céleri
  • 200 grammes d’épinards
  • Quelques feuilles de laitue
  • Une carotte moyenne
  • Un peu de noix de muscade
  • De l’origan
  • Sel et poivre
  • Fromage râpé au goût

Préparation :

La première chose à faire est de couper les légumes, la carotte, le céleri et l’oignon. Les épinards et la laitue également, en veillant à les couper finement. Ensuite, il est nécessaire de les faire revenir dans l’huile d’olive, puis d’ajouter plus tard le bouillon de volaille.

Après un certain temps, ajoutez la semoule à feu moyen puis augmentez la température jusqu’à atteindre l’ébullition. Baissez ensuite le feu et laissez cuire pendant au moins 15 minutes en remuant de temps en temps.

Une fois la cuisson terminée, assurez-vous que les légumes sont tendres. Sinon, continuez la cuisson pendant quelques minutes. A ce stade, vous pouvez assaisonner avec le sel, le poivre, l’origan et le fromage.

Enfin, faites cuire encore un moment pour être sûr que les saveurs se sont mélangées. Puis, le plat est prêt. Il peut se consommer chaud ou tiède.

Farine de maïs.

“La soupe de polenta est une option de recette saine et très intéressante sur le plan nutritif.”

Inclure la semoule de maïs dans l’alimentation

Comme nous l’avons souligné, la semoule de maïs est un aliment riche en glucides qui peut faire partie d’une alimentation saine et équilibrée. Il suffit de bien choisir les accompagnements ou les garnitures pour favoriser un apport nutritionnel complet, dans lequel il ne manque ni les graisses ni les protéines.

Vous pouvez même préparer cette céréale en entrée ou en plat de résistance. Elle peut également remplacer les pâtes ou le riz. Toutefois, parmi les aliments à forte teneur en sucres, tels que la polenta, sachez que les plus souvent recommandés sont les légumineuses et les tubercules.

Cela pourrait vous intéresser ...
Des boulettes à base de quinoa et de pois chiches faciles à préparer
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Des boulettes à base de quinoa et de pois chiches faciles à préparer

Si vos réponses sont oui, découvrez comment faire de délicieuses boulettes de quinoa et de pois chiches. C'est un plat léger et



  • Hijova E., Bertkova I., Stofilova J., Dietary fibre as prebiotics in nutrition. Cent Eur J Public Health, 2019. 27 (3): 251-255.
  • Chmielewski J., Carmody JB., Dietary sodium, dietary potassium, and systolic blood pressure in US adolescents. J Clin Hypertens, 2017. 19 (9): 904-909.
  • Saari JC., Vitamin A and vision. Subcell Biochem, 2016. 81: 231-259.