Sertraline : caractéristiques et effets

14 octobre 2019
De façon générale, la nature et l'incidence des effets secondaires de la sertraline dans toutes ses indications sont similaires, et ce, indépendamment de l'âge du patient. 

La sertraline est un médicament qui appartient à la famille des antidépresseurs. Par conséquent, ce médicament sert essentiellement à traiter la dépression. On le retrouve dans le groupe des inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine. Nous vous parlerons de cela plus en détail tout au long de cet article.

En plus de ses effets antidépresseurs, ce médicament exerce également des actions efficaces pour traiter différents tableaux cliniques tels que l’anxiété, le trouble obsessionnel compulsif et la phobie, entre autres.

Par ailleurs, il convient de mentionner que le laboratoire responsable de sa commercialisation est l’entreprise pharmaceutique américaine Pfizer. Elle a lancé ce médicament dans le commerce au cours de l’année 1991.

Les avantages de la sertraline face à d’autres antidépresseurs

Des comprimés de sertraline

Il n’y a pas de grandes différences entre la sertraline et les autres antidépresseurs plus récents. La plupart des avantages qu’offre ce médicament est en lien avec ses effets secondaires, lesquels sont moins nombreux.

Plusieurs études suggèrent que la sertraline fonctionnerait mieux que la fluoxétine dans certains cas de dépression.

Par ailleurs, il a été démontré que dans le cas d’épisodes de panique et de phobie, la sertraline parvient à réduire le nombre de ces épisodes, améliorant ainsi la qualité de vie des patients.

La dépression, qu’est-ce que c’est ?

Étant donné que la principale indication de ce médicament est la dépression, il est bon de savoir en quoi cette maladie consiste exactement.

La dépression est un trouble de type émotionnel qui se caractérise par un sentiment de tristesse constant et un manque d’intérêt très marqué à l’heure de réaliser les activités quotidiennes. En somme, la dépression affecte les sentiments, les pensées et les comportements.

Quant à la cause à l’origine de la maladie, à l’exception de certains cas de dépression qui sont associés à d’autres maladies comme, par exemple, la maladie de Parkinson, la cause principale à l’origine de la dépression est une altération des neurotransmetteurs au sein du système nerveux central. La sérotonine est le neurotransmetteur qui est le plus impliqué dans le développement de la dépression.

Certains chercheurs considèrent que la sérotonine est la substance chimique responsable de maintenir l’équilibre de notre humeur. Une carence en sérotonine conduit donc à des états dépressifs.

Néanmoins, la sérotonine n’est pas le seul neurotransmetteur qui favorise l’apparition de ce trouble de l’humeur. Une modification du taux de dopamine ou de noradrénaline favorise également l’apparition de la dépression.

Généralement, la dépression est le produit de l’interaction de différents facteurs :

  • Biologiques : changements hormonaux ou altérations des neurotransmetteurs cités
  • Psychosociaux : stress continu au travail ou dans la vie personnelle
  • Personnels

Cet article peut également vous intéresser : 4 façons dont la dépression peut affecter physiquement le cerveau

Quel est l’effet de la sertraline dans l’organisme ?

L'effet de la sertraline sur le cerveau

Comme nous le savons déjà, la sertraline est un inhibiteur de la recapture de la sérotonine. Elle est fortement sélective et ses effets sont minimes sur la recapture de la norépinéphrine, à la différence de nombreux antidépresseurs tricycliques.

La sérotonine, tout comme d’autres neurotransmetteurs, est sécrétée par un neurone afin qu’elle se joigne aux récepteurs de la membrane d’un neurone adjacent pour déclencher un effet. Elle se libère ensuite de ces récepteurs et certaines molécules retournent dans le neurone à l’origine de la sécrétion via un processus de recapture.

C’est au cours de ce processus que la sertraline exerce son effet inhibiteur. La sérotonine n’étant pas recapturée, la concentration de sérotonine augmente dans l’espace présynaptique, c’est-à-dire l’espace existant entre deux neurones. Comme il y a plus de sérotonine, cette dernière peut à nouveau se joindre aux récepteurs de la membrane du neurone adjacent et déclencher un plus grand effet.

Par ailleurs, comme déjà commenté précédemment, la sertraline a peu d’affinité avec certains récepteurs des amines biogènes tels que la norépinéphrine. Cela expliquerait pourquoi elle a moins d’effets secondaires que d’autres médicaments inhibiteurs de la recapture de la sérotonine.

Cet article peut également vous intéresser : Comment éviter la dépression causée par le manque de sérotonine ?

Les effets secondaires

Généralement, la nature et l’incidence des effets secondaires de la sertraline dans toutes ses indications sont similaires, et ce, indépendamment de l’âge du patient.

Les effets secondaires les plus fréquents sont ceux qui affectent le tractus gastro-intestinal. Ce sont notamment les suivants :

  • Nausées et vomissements
  • Diarrhée
  • Anoréxie
  • Dyspepsie
  • Autres

En somme…

La principale indication de la sertraline est le traitement de la dépression. Néanmoins, ce médicament peut également servir à traiter d’autres troubles tels que les crises de panique ou le trouble obsessionnel compulsif.

Il est essentiel de toujours suivre à la lettre les indications du médecin et de consulter un médecin ou un pharmacien au moindre doute sur la maladie ou le traitement prescrit.

 

  • Fegert, J. M. (2004). Depression treatment with SSRI in child and adolescent psychiatry. A debacle of research or information? NERVENHEILKUNDE.
  • Farmoz. (2011). RCM Sertralina. Journal of Chemical Information and Modeling. https://doi.org/10.1017/CBO9781107415324.004
  • Rodríguez-Ramos, P., & Mardomingo Sanz, M. J. (1998). Respuesta a la sertralina en adolescentes con trastorno obsesivo-compulsivo. Actas Espanolas de Psiquiatria.