11 symptômes qui indiquent que votre vagin n'est pas en bonne santé

Si vous souffrez d'une altération au niveau du vagin, il est extrêmement important que vous vous rendiez chez un spécialiste pour passer un examen et ainsi éviter des complications majeures.
11 symptômes qui indiquent que votre vagin n'est pas en bonne santé
Gilberto Adaulfo Sánchez Abreu

Relu et approuvé par le médecin Gilberto Adaulfo Sánchez Abreu.

Dernière mise à jour : 29 décembre, 2022

Avez-vous des démangeaisons dans le vagin et d’autres symptômes étranges ? Comment savoir si l’inconfort est passager ou s’il indique un problème de santé ? Comment savoir que le vagin n’est pas en bonne santé ? Voici quelques-unes des questions que les femmes se posent lorsqu’elles se soucient de leur santé vaginale.

Le vagin et la vulve sont des organes délicats qui, lorsqu’ils sont en contact avec divers types de bactéries, risquent de contracter des infections. Bien qu’ils soient protégés des agents pathogènes par la flore vaginale ou le microbiote, certaines altérations peuvent favoriser l’entrée de ces derniers.

Un vagin en mauvaise santé entraîne des effets à court et à long terme : difficulté à atteindre l’orgasme, inconfort fréquent, problèmes d’estime de soi et même infertilité.

Les symptômes qui indiquent que votre vagin n’est pas en bonne santé

Les problèmes vaginaux sont la première cause de consultation chez le gynécologue.  Découvrez ci-dessous quels sont les plus courants.

1. Sécheresse vaginale

L’irritation ou la sécheresse vaginale est un symptôme qui peut survenir lorsqu’il existe une sorte de déséquilibre hormonal, c’est-à-dire lorsque les œstrogènes diminuent. Dans cette condition, les tissus du vagin ne peuvent pas être maintenus lubrifiés et une inflammation peut apparaître.

Les causes de la sécheresse sont associées à la ménopause, au stress ou à une dépression sévère, aux médicaments pour traiter le cancer, l’endométriose ou l’infertilité, la radiothérapie, la chimiothérapie, le tabagisme et l’allaitement, entre autres.

Les femmes qui souffrent de cet inconfort sont généralement plus sensibles aux infections, puisque la flore du vagin est altérée. Celle-ci n’a pas assez de bactéries saines pour combattre les micro-organismes. Parmi les micro-organismes qui favorisent la santé des organes, figurent les bactéries du genre Lactobacillus.

D’autre part, le manque de lubrification vaginale pourrait affecter directement la vie sexuelle, en raison de l’irritation au niveau des parois vaginales et de la douleur pendant le rapport.



[/atomik -lu-aussi ]

2. Symptômes que le vagin n’est pas sain : mauvaises odeurs

Mauvaise odeur vaginale.

Le vagin a une odeur caractéristique qui ne représente aucun problème de santé ou altération. Une forte odeur ou une odeur de poisson indique le développement d’un certain type d’infection bactérienne ou à levures.

La cause la plus fréquente de ce symptôme inconfortable est la vaginose bactérienne , causée par la surproduction de bactéries. La bactérie responsable est généralement Gardnerella vaginalis.

Des études affirment que l’odeur de poisson de cette infection vaginale est le résultat de la production d’amines (putrescines et cadavérines) par les bactéries, en présence d’un pH alcalin.

Dans tous les cas, il est préférable de consulter un médecin pour exclure des problèmes plus graves. En général, le problème se résout avec l’application de traitements topiques, la consommation de probiotiques et de certains antibiotiques.

3. Démangeaisons et sensation de brûlure

L’un des problèmes les plus courants chez les femmes est la candidose vaginale, une infection qui apparaît lorsque le Candida qui habite normalement le corps, pour une raison quelconque, se reproduit de manière excessive.

Parmi les principaux symptômes, figurent des démangeaisons et une sensation de brûlure gênante qui peut être exaspérante. Les démangeaisons accompagnent souvent des pertes vaginales abondantes, une odeur nauséabonde, des rougeurs, des douleurs et un gonflement.

La trichomonase est une autre cause fréquente de démangeaisons génitales sévères, comme en témoigne la recherche. Une sensation de brûlure au moment d’uriner est un autre symptôme courant.

4. Modifications des pertes vaginales

Les pertes vaginales d’une femme dont la santé vaginale est bonne sont généralement claires, avec une texture qui varie selon le moment du cycle menstruel et une odeur presque imperceptible. Une coloration jaune, brune ou verdâtre indique la présence d’un certain type d’infection.

La vulvovaginite est généralement la cause de ce symptôme et est principalement liée à une croissance excessive de Candida dans le corps. Dans ce cas, les pertes vaginales sont blanchâtres et grumeleuses, comme du yaourt, selon les études.

Chez les femmes atteintes de vaginose bactérienne, les pertes sont gris-blanc, liquides et abondantes. Dans la trichomonase, elles sont jaunes ou vertes, fluides et mousseuses.

Par ailleurs, différentes enquêtes ont conclu que les altérations des pertes blanches pouvaient être aussi dues à l’utilisation de vêtements très serrés, de certains spermicides ou de savons et de certaines affections dermatologiques.

5. Brûlure en urinant

Le vagin n'est pas sain s'il y a des brûlures en urinant
Bien que l’inconfort de la miction soit associé aux infections des voies urinaires, il peut également indiquer des problèmes au niveau vaginal.

Une sensation de brûlure en urinant est un signe courant d’infections au niveau du vagin ou des voies urinaires. Parmi elles, la plus courante est l’inconfort lors de la miction. Un tel inconfort pourrait indiquer la prolifération de bactéries nocives à la fois dans le vagin et dans la vessie.

6. Cloques douloureuses, un autre symptôme que le vagin n’est pas sain

La présence de cloques dans la zone intime n’est pas très fréquente, mais elle peut survenir en cas d’herpès, une maladie sexuellement transmissible (MST).

Cette affection nécessite des soins gynécologiques pour améliorer les symptômes et réduire la durée des crises. Il convient de noter qu’il n’existe aucun remède contre l’herpès génital. Cependant, il peut être contrôlé.

7. Saignements irréguliers

Les saignements anormaux surviennent le plus souvent au début et à la fin de la période de procréation. Les saignements irréguliers sont généralement causés par un déséquilibre hormonal et, la plupart du temps, ils ne sont pas dus à quelque chose de grave. En fait, ils peuvent être le résultat d’un stress trop important ou de changements liés à l’utilisation de contraceptifs oraux.

Malgré cela, mieux vaut les analyser, surtout lorsqu’ils récidivent, puisqu’ils peuvent également indiquer la présence d’un cancer du vagin ou de la vulve. Si vous souffrez de saignements anormaux chez vous, veuillez consulter votre médecin.



[/atomik -lu-aussi ]

8. Douleur pendant les rapports sexuels

Une douleur au niveau du vagin pendant les rapports sexuels indique une altération.
Les rapports sexuels douloureux (dyspareunie) provoquent non seulement un inconfort physique, mais aussi psychologique.

La sensation de douleur et d’inconfort pendant les rapports sexuels peut être causée par une infection vaginale, une blessure aux muscles du vagin ou une croissance cellulaire anormale sur le col de l’utérus.

Cette situation est normale lorsqu’il n’y a pas assez d’excitation et de lubrification lors de l’acte sexuel. Autrement, ce symptôme doit être analysé par un spécialiste.

9. Gêne dans le bas-ventre

Les crampes et l’inconfort dans le bas-ventre sont un signe fréquent de problèmes dans l’appareil génital féminin. La douleur passe souvent d’un inconfort passager à un point de suture invalidant. C’est un signe avant-coureur d’un dysfonctionnement au niveau du vagin, de la vessie, du col de l’utérus ou des ovaires.

En général, une gêne dans le bas-ventre accompagnée de pertes vaginales désagréables et de démangeaisons est typique des infections vaginales. De leur côté, les douleurs qui apparaissent accompagnées de saignements irréguliers sont révélatrices de maladies plus graves.

10. Grumeaux à la surface du vagin ou de la vulve

Si l’inconfort vous amène à vous examiner, il est probable que vous trouviez la présence d’une ou plusieurs bosses à la surface du vagin et de la vulve. Ce sont probablement des verrues HPV typiques. Il s’agit d’une infection sexuellement transmissible extrêmement courante dans la population sexuellement active, aussi bien chez les hommes et que chesz les femmes.

11. Picotements dans la région génitale

Le syndrome d’excitation génitale persistant est une affection encore peu connue qui implique une stimulation constante et non désirée du vagin et du clitoris. Les picotements et les palpitations sont les principaux symptômes, et ils peuvent durer plusieurs heures, voire plusieurs jours.

Il existe plusieurs déclencheurs qui ne sont pas exclusivement liés à l’acte sexuel. Le traitement repose principalement sur la kinésithérapie et sur les exercices pour renforcer le plancher pelvien. Certains médicaments peuvent être administrés, tels que les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS), mais il n’existe aucune preuve concluante à cet égard.

Que faire pour avoir un vagin en bonne santé ?

Actuellement, il existe une grande variété de maladies pouvant affecter la santé vaginale. Cependant, la plupart de ces pathologies peuvent être prévenues en appliquant certaines mesures. Parmi les principales recommandations pour promouvoir une bonne santé vaginale, figurent les suivantes :

  • Utiliser des préservatifs lors des rapports sexuels
  • Maintenir une hygiène intime adéquate, mais sans douches vaginales
  • Se faire vacciner contre le VPH et l’hépatite B
  • Tonifier les muscles du plancher pelvien avec les exercices de Kegel
  • Réduire la consommation de tabac ou de cigarettes
  • Éviter la consommation excessive d’alcool
  • Prendre soin de la santé génitale du partenaire

Pensez-vous que votre vagin n’est pas en bonne santé ?

Lorsque ces symptômes apparaissent et persistent pendant plusieurs jours, c’est-à-dire lorsqu’il ne s’agit pas d’une gêne passagère, il est impératif de consulter un gynécologue.

Le maintien d’une bonne hygiène et de bonnes habitudes de vie sont essentiels pour prévenir le développement d’infections et de maladies.

Cela pourrait vous intéresser ...
14 conditions qui causent des protubérances dans le vagin
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
14 conditions qui causent des protubérances dans le vagin

Les protubérances dans le vagin sont généralement une source d'inquiétude chez les femmes mais, dans la plupart des cas, elles sont bénignes.




Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.