Thérapie quotidienne à l'aspirine : usages et risques à connaître

Une thérapie quotidienne à l'aspirine peut sauver la vie de nombreuses personnes. Cependant, elle n'est recommandée que pour certains patients.
Thérapie quotidienne à l'aspirine : usages et risques à connaître
Franciele Rohor de Souza

Relu et approuvé par la pharmacienne Franciele Rohor de Souza.

Écrit par Edith Sánchez

Dernière mise à jour : 01 novembre, 2022

La thérapie quotidienne à l’aspirine est un moyen intéressant de réduire le risque de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. Cependant, elle n’est pas recommandée pour tout le monde car, dans certains cas, elle fait plus de mal que de bien.

L’idéal est que le médecin prescrive ce traitement. Bien que la prise occasionnelle d’un comprimé soit généralement sans danger, la vérité est que, prise tous les jours, l’aspirine peut provoquer des effets indésirables.

En soi, le but de la thérapie est de prévenir la formation de caillots dans le cœur ou le cerveau, en particulier chez les personnes prédisposées. Lorsque la thérapie est suivie inutilement, elle peut entraîner des saignements et d’autres complications. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus.

Qu’est-ce que la thérapie quotidienne à l’aspirine ?

La thérapie quotidienne à l’aspirine est un traitement prescrit aux personnes qui présente un risque de développer des caillots sanguins. La dose indiquée est faible ; elle oscille entre 81 et 325 milligrammes. L’état de la personne et les autres médicaments qu’elle prend éventuellement sont toujours pris en compte.

L’aspirine a la capacité d’interférer avec la coagulation du sang. L’accumulation de graisse dans les artères peut entraîner la formation de caillots. Si cela se produit, le flux sanguin normal est interrompu et, par conséquent, une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral peut survenir.

Cette thérapie réduit ces risques. Elle peut être mise en œuvre de deux manières :

  • Prévention primaire. Lorsqu’il n’y a pas d’antécédents de problèmes cardiaques ou d’accidents vasculaires cérébraux. Toutefois, il existe une controverse.
  • Prévention secondaire. S’il y a des antécédents de problèmes cardiaques ou d’accident vasculaire cérébral. Il existe un consensus sur les bienfaits de cette méthode.
Qu'est-ce que la thérapie quotidienne à l'aspirine?
Une thérapie quotidienne à l’aspirine peut aider à réduire la formation de caillots chez les patients prédisposés.

Dans quels cas est-elle indiquée ?

Un traitement quotidien à l’aspirine doit être prescrit par un médecin. Bien qu’elle soit disponible en vente librel, l’utilisation régulière de ce médicament peut provoquer des effets secondaires graves. Il est donc nécessaire que le professionnel de santé évalue les risques et les bienfaits de ce traitement.

De manière générale, ce type de thérapie est recommandé dans les cas suivants :

  • Personnes âgées de 40 à 59 ans présentant un risque supérieur à 10 % d’avoir une crise cardiaque dans les 10 prochaines années
  • Patients ayant subi un pontage coronarien
  • Personnes qui ont eu un stent dans leur artère coronaire
  • Patients qui présentent des symptômes de maladie coronarienne ou d’une autre maladie cardiaque pour lesquels l’utilisation d’aspirine peut être utile
  • Personnes âgées de moins de 60 ans atteintes de diabète et d’au moins un autre facteur de risque, comme l’hypertension artérielle ou le tabagisme.
  • Patients ayant des antécédents de crise cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral, sans allergies ni antécédents de saignement

Ce traitement est généralement particulièrement efficace chez les personnes âgées entre 50 et 59 ans et ayant des antécédents de problèmes cardiaques. Il est également utilisé comme méthode préventive pour les personnes âgées entre 50 et 70 ans présentant un faible risque d’hémorragie interne.

Les personnes en bonne santé de moins de 50 ans et de plus de 70 ans ne doivent pas utiliser ce traitement.



[/atomik -lu-aussi ]

Risques et effets secondaires possibles

La thérapie quotidienne à l’aspirine chez les personnes en bonne santé comporte plus de risques que d’avantages. L’organisation American College of Cardiology déconseille ce traitement chez les personnes à faible risque.

Les personnes souffrant de troubles de saignement ou de coagulation ne doivent pas suivre ce traitement. Il en va de même pour celles qui ont des ulcères d’estomac hémorragiques ou des antécédents d’hémorragie intestinale. Pour des raisons évidentes, les personnes allergiques à l’aspirine doivent également s’abstenir.

Parmi les effets secondaires ou complications possibles, figurent les suivants :

  • AVC. La thérapie quotidienne à l’aspirine peut augmenter le risque d’un accident hémorragique (accident vasculaire cérébral hémorragique).
  • Saignements gastro-intestinaux. L’utilisation quotidienne d’aspirine augmente le risque de développer un ulcère de l’estomac. En cas d’ulcère, le médicament peut augmenter les saignements et mettre la vie en danger.
  • Problèmes d’oreille. Des doses élevées ou fréquentes de ce médicament provoquent parfois des acouphènes, voire une perte auditive.
  • Réactions allergiques. Des réactions graves et potentiellement mortelles peuvent être déclenchées chez les personnes allergiques au médicament.

Les interactions potentielles de la thérapie quotidienne à l’aspirine

Avant d’entamer une thérapie quotidienne à l’aspirine, il faut prendre en compte les interactions éventuelles avec d’autres médicaments. En particulier, l’utilisation de ce médicament avec d’autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) peut augmenter le risque de saignement.

En cas de prise d’une dose unique d’AINS par jour, celle-ci doit avoir lieu huit heures avant de prendre l’aspirine ou une demi-heure après. Si la dose est plus élevée ou si vous prenez d’autres médicaments, le médecin doit en être informé.

Par ailleurs, il faut faire preuve de prudence à l’heure d’associer l’aspirine à des médicaments anticoagulants. Il est également possible qu’il y ait une interaction avec d’autres médicaments, tels que les corticoïdes, le clopidogrel et certains antidépresseurs. Il est toujours nécessaire de consulter un professionnel.

Conseils et recommandations

L’alcool a également un effet anticoagulant, il n’est donc pas recommandé lors de la prise quotidienne d’aspirine. Il est important d’en discuter avec un médecin pour savoir quelle quantité peut être prise sans danger.

Dans tous les cas, ce traitement ne doit pas être arrêté brutalement. Un arrêt brutal peut provoquer un effet rebond, augmentant ainsi le risque d’une crise cardiaque ou d’un accident vasculaire cérébral. L’arrêt du traitement doit être ordonné par le médecin.

Si une personne ne veut pas suivre ce traitement, mais est à risque, il existe la possibilité d’un traitement par statine. Une étude de 2016 indique que ces médicaments sont une bonne alternative dans de tels cas.

Aspirines.
La thérapie quotidienne à l’aspirine ne doit pas être arrêtée brusquement, sauf indication contraire du médecin.



[/atomik -lu-aussi ]

D’autres considérations…

Une personne qui prend quotidiennement de l’aspirine doit en informer le médecin avant de subir une intervention dentaire ou une intervention chirurgicale. Et ce, car il y a un risque de saignement excessif ou d’hémorragie.

Quel que soit le cas, il est préférable de prendre ce médicament à enrobage entérique. Il est conçu pour se dissoudre uniquement jusqu’à ce qu’il atteigne l’intestin grêle. Le risque de problèmes d’estomac est ainsi réduit, bien qu’il n’y ait aucune preuve pour le confirmer.



  • Ittaman SV, VanWormer JJ, Rezkalla SH. The role of aspirin in the prevention of cardiovascular disease. Clin Med Res. 2014 Dec;12(3-4):147-54. doi: 10.3121/cmr.2013.1197. Epub 2014 Feb 26. PMID: 24573704; PMCID: PMC4317158.
  • Arnett, D. K., Blumenthal, R. S., Albert, M. A., Buroker, A. B., Goldberger, Z. D., Hahn, E. J., … & Ziaeian, B. (2019). 2019 ACC/AHA guideline on the primary prevention of cardiovascular disease: a report of the American College of Cardiology/American Heart Association Task Force on Clinical Practice Guidelines. Circulation, 140(11), e596-e646.
  • Millard MA, Hernandez-Vila EA. What Do the Guidelines Really Say About Aspirin? Tex Heart Inst J. 2018 Aug 1;45(4):228-230. doi: 10.14503/THIJ-18-6673. PMID: 30374231; PMCID: PMC6183648.
  • Maiello M, Cecere A, Zito A, Ciccone MM, Palmiero P. Low-dose Aspirin for Primary Prevention of Cardiovascular Events in Postmenopausal Women with Type-2 Diabetes: The Prescriptive Approach in the Real World. Int J Prev Med. 2021 Oct 26;12:140. doi: 10.4103/ijpvm.IJPVM_365_19. PMID: 34912516; PMCID: PMC8631123.
  • Díaz-Rodríguez, Y. L. (2021). Valor de la aspirina (ácido acetilsalicílico) en la prevención de eventos cardiovasculares. CorSalud, 13(2), 256-257.
  • He J, Whelton PK, Vu B, Klag MJ. Aspirin and risk of hemorrhagic stroke: a meta-analysis of randomized controlled trials. JAMA. 1998 Dec 9;280(22):1930-5. doi: 10.1001/jama.280.22.1930. PMID: 9851479.
  • Cryer B, Mahaffey KW. Gastrointestinal ulcers, role of aspirin, and clinical outcomes: pathobiology, diagnosis, and treatment. J Multidiscip Healthc. 2014 Mar 3;7:137-46. doi: 10.2147/JMDH.S54324. PMID: 24741318; PMCID: PMC3970722.
  • Sheppard A, Hayes SH, Chen GD, Ralli M, Salvi R. Review of salicylate-induced hearing loss, neurotoxicity, tinnitus and neuropathophysiology. Acta Otorhinolaryngol Ital. 2014 Apr;34(2):79-93. PMID: 24843217; PMCID: PMC4025186.
  • Makowska J, Lewandowska-Polak A, Kowalski ML. Hypersensitivity to Aspirin and other NSAIDs: Diagnostic Approach in Patients with Chronic Rhinosinusitis. Curr Allergy Asthma Rep. 2015 Aug;15(8):47. doi: 10.1007/s11882-015-0552-y. PMID: 26149590; PMCID: PMC4493793.
  • Saxena A, Balaramnavar VM, Hohlfeld T, Saxena AK. Drug/drug interaction of common NSAIDs with antiplatelet effect of aspirin in human platelets. Eur J Pharmacol. 2013 Dec 5;721(1-3):215-24. doi: 10.1016/j.ejphar.2013.09.032. Epub 2013 Sep 25. PMID: 24075938.
  • Russo NW, Petrucci G, Rocca B. Aspirin, stroke and drug-drug interactions. Vascul Pharmacol. 2016 Dec;87:14-22. doi: 10.1016/j.vph.2016.10.006. Epub 2016 Oct 17. PMID: 27765537.
  • Ziaeian B, Fonarow GC. Statins and the Prevention of Heart Disease. JAMA Cardiol. 2017;2(4):464. doi:10.1001/jamacardio.2016.4320