Tout ce que vous devez savoir sur le jeûne intermittent

5 novembre 2020
Le régime dît du jeûne intermittent a de nombreux adeptes dans le monde entier, mais est-il sain ? Nous avons examiné les études existantes sur le sujet. Découvrez nos conclusions dans cet article !

Le jeûne intermittent est à la mode depuis quelques temps pour perdre du poids. Il est particulièrement prisé des personnes qui ont du mal à suivre un régime amincissant. Mais savez-vous en quoi consiste le jeûne intermittent et comment fonctionne ce régime ? Nous allons vous en parler en détail dans cet article.

Avant toute chose, nous devons préciser que le jeûne intermittent n’est pas un régime en soi. Il s’agit plutôt d’un protocole d’alimentation. A partir de là, nous pouvons considérer que tout régime alimentaire peut se prêter au mécanisme du jeûne en suivant une série de conseils dont nous allons maintenant parler.

Le jeûne intermittent pour perdre du poids

Perdre du poids peut être une tâche difficile. Si vous avez des angoisses alimentaires ou si vous ne pouvez tout simplement pas résister à un bon plat ou à un dessert savoureux, lisez ce qui suit.

Qu’est-ce que le jeûne intermittent ?

Comme son nom le suggère, ce protocole alimentaire pour perdre du poids consiste à ne pas manger d’aliments riches en calories pendant un plusieurs heures.

Pour que les choses soient claires, prenons un exemple. Marie a décidé d’essayer le jeûne intermittent pour perdre quelques kilos superflus. Elle a donc décidé de jeûner deux fois par semaine durant une période de 16 heures. Et ce, sous surveillance médicale.

En effet, même si le protocole de jeûne intermittent n’est pas une maladie alimentaire, il doit cependant être contrôlé par un nutritionniste.

A lire aussi : Les régimes coréens : le secret oriental pour perdre du poids

Comment fonctionne le jeûne intermittent ?

Une femme mange une salade.

Selon les personnes qui défendent ce régime, chaque fois que nous mangeons, nous absorbons plus d’énergie que nous n’en avons réellement besoin. Ainsi, le corps a tendance à stocker ces calories.

Le sucre qui est issu des glucides ne peut pénétrer dans les cellules qu’avec l’aide de l’insuline. Cette hormone produite par le pancréas aide en effet à stocker l’énergie pour plus tard.

Lorsque nous absorbons plus d’énergie que nous en avons besoin, une partie de cette énergie est transformée en graisse et distribuée dans le corps. Cependant, lorsque vous jeûnez, votre taux d’insuline baisse. En effet, cette substance n’est alors plus nécessaire puisqu’il n’y a plus de sucres à stocker. Le corps commence alors à utiliser les graisses stockées pour produire de l’énergie.

Le fonctionnement de ce protocole est donc facile à comprendre. On part du principe qu’en alternant des épisodes de consommation alimentaire et de stockage d’énergie (avec un taux d’insuline élevée) avec des épisodes de jeûne (avec un taux d’insuline faible), l’organisme brûle plus de graisses qu’il ne le ferait lorsque l’alimentation est continue. En fait, plusieurs études établissent même un lien entre cette pratique et la perte de poids.

Ainsi, la personne qui entame un régime de jeûne intermittent doit suivre des périodes de jeûne préétablis. Leur durée peut varier en fonction des besoins de chacun et de la volonté de la personne.

Les différents types de régimes à jeun intermittents

Le jeûne intermittent peut être pratiqué de différentes manières. Toutefois, nous présentons ci-dessous quelques unes des différentes façons de le mettre en œuvre :

  1. Le jeûne 12/12. Ce régime consiste à prendre un petit déjeuner puis un dîner séparés par 12 heures de jeûne. Par exemple, le petit déjeuner peut être pris à 7 heures et le dîner à 19 heures.
  2. Le jeûne 16/8. L’idée consiste ici à jeûner pendant 16 heures puis à manger pendant 8 heures. Notons qu’il est important de continuer à boire pendant la période de jeûne. De cette manière, on peut imaginer une période de jeûne de 21 heures à 13 heures suivi par une période de repas de 13 heures à 21 heures.
  3. Le jeûne 20/4. La période de jeûne s’étend sur une période de 20 heures. Elle est suivie de 4 heures pendant lesquelles on peut manger.
  4. Le jeûne 24. La période de jeûne correspond donc, dans ce cas, à toute la journée. La consommation d’eau est bien sûr encouragée et le jeûne est alors pratiqué un jour sur deux. Selon une recherche publiée dans la revue JAMA, ce modèle s’avère bénéfique pour réduire le poids et l’insulinorésistance.
  5. Le jeûne 48. Ceux qui suivent le régime doivent jeûner pendant deux jours complets, en maintenant toujours une bonne hydratation.

Ne manquez pas cet article : Les 3 régimes les plus efficaces pour perdre du poids

Est-ce sain de jeûner ?

Nous jeûnons tous les jours, même si nous ne le voulons pas. La définition du jeûne est en effet de ne pas manger pendant un certain temps. C’est par exemple ce que nous faisons chaque jour pendant notre sommeil.

Selon différentes études, lorsque le jeûne est contrôlé dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré et que le sujet n’a pas de problèmes de santé tel que du diabète, le jeûne permettrait de perdre du poids et donc de réduire les risques cardiovasculaires causés par l’accumulation de graisses.

Cependant, certains spécialistes soulignent également que le jeûne peut causer de graves dommages à l’organisme chez les personnes diabétiques (car le jeûne peut provoquer de l’hypoglycémie), chez ceux qui souffrent d’autres problèmes chroniques ou chez les femmes enceintes.

Avant de se lancer dans un régime à jeun intermittent, parlez-en donc d’abord à votre médecin.

Des avantages similaires à ceux des autres régimes alimentaires

Une femme avec une balance.

En 2018, le centre allemand de recherche sur le cancer (Deutsches Krebsforschungszentrum, DKFZ) a mené une recherche appelée HELENA. Il s’agissait alors de déterminer si le régime à jeun intermittent pouvait réellement être bénéfique à la perte de poids et s’il était dangereux pour la santé. Les conclusions de l’étude sont les suivantes :

  • C’est un régime similaire aux autres régimes amaigrissants.
  • Il semble principalement aider les personnes qui ont des problèmes à maintenir une discipline alimentaire tous les jours de la semaine.
  • Les personnes qui ont suivi ce régime ont perdu autant de poids que celles du groupe témoin qui suivaient un régime conventionnel.

Le jeûne permettrait de réduire la graisse corporelle

D’autres recherches de 2016 ont suggéré qu’après 8 semaines de jeûne suivant le mode 12/8, associées à des séances de sport, les hommes auraient amélioré leurs marqueurs de santé tout en réduisant leur masse graisseuse. Et ce, sans générer de perte de masse musculaire.

Le régime à jeun contribuerait à modifier l’appétit

Les spécialistes ont également étudié un groupe de personnes souffrant d’obésité et de prédiabète afin de déterminer si ce régime leur conviendrait. Au cours de ce test, ces personnes pouvaient manger pendant huit heures par jour.

Les résultats de cette étude ont montré qu’après cinq semaines, l’appétit de ces patients avait diminué ainsi que leur tension artérielle. Ils n’ont cependant pas perdu de poids.

Le jeûne intermittent est une technique fiable et efficace

Si vous envisagez de suivre le régime de jeûne intermittent, nous vous conseillons d’en parler au préalable à votre médecin. Il pourra alors vous guider et vous recommander si le jeûne est la réponse la mieux adapté à votre situation.

  • Santos HO., Macedo RCO., Impact of intermittent fasting on the lipid profile: assessment associated with diet and weight loss. Clin Nutr ESPEN, 2018. 24: 14-21.
  • Trepanowski JF., Kroeger CM., Barnosky A., Klempel MC., et al., Effect of alternate day fasting on weight loss, weight maintenance, and cardioprotection among metabolically healthy obese adults: a randomized clinical trial. JAMA Internal Medicine, 2017. 177 (7): 930-938.
  • Wilson RA., Deasy W., Stathis CG., Hayes A., Cooke MB., Intermittent fasting with or without exercise prevents weight gain and improves lipids in diet induced obese mice. Nutrients, 2018.