7 curiosités sur les dents des enfants

Nous vous invitons ici à découvrir 7 curiosités sur les dents des enfants, qui vous aideront à mieux en prendre soin.
7 curiosités sur les dents des enfants

Dernière mise à jour : 24 janvier, 2022

Les dents des enfants renferment de nombreux mythes. Pour de nombreux parents, il est difficile de comprendre pourquoi les dents dites “de lait” existent et ce qu’il faut faire pour en prendre soin.

Certains pensent qu’il ne faut pas accorder d’importance à ces structures, mais c’est une erreur. Les dents des enfants nécessitent une attention constante pour prévenir de futurs problèmes. Découvrez sans plus attendre 7 faits curieux sur les dents des enfants.

1. Les dents de lait sont moins nombreuses que les dents permanentes

Tout le monde ne le sait pas ou n’a pas remarqué la différence : un enfant a seulement 20 dents de lait au total. Les adultes ont eux entre 28 et 32 dents.

Cela signifie qu’une fois le remplacement dentaire terminé, certaines dents définitives ne remplacent aucune dent de lait. Quelle est l’explication? Cela a à voir avec la taille de la mâchoire.

Au fur et à mesure que nous grandissons, l’allongement des os de la mâchoire offre plus d’espace. Et de nouvelles dents apparaissent pour que la dentition puisse remplir plus précisément ses fonctions de mastication.

A 6-7 ans, les dents qui ne remplacent aucune dent de lait sont les premières molaires permanentes. Elles viennent occuper un espace qui était vide. Puis vers l’âge de 12-13 ans, les deuxièmes molaires permanentes apparaissent. Comme les précédentes, elles ne remplacent aucune dent de lait.

Les petites molaires qui tombent sont remplacées par les prémolaires. Ces dents ne sont présentes que dans la dentition adulte.

Les dents de sagesse apparaissent à la fin de l’adolescence ou à l’âge adulte. Mais ce n’est pas toujours le cas : certains adultes n’en ont pas.

2. Les dents des enfants sont plus blanches

Lorsque les premières dents apparaissent dans la bouche d’un enfant, des différences de couleur entre les dents de lait et les dents définitives sont perceptibles : les nouvelles paraissent plus opaques. Savez-vous pourquoi ?

Pour le comprendre, il est nécessaire de connaître la structure dentaire. Cette structure est constituée de 3 couches : émail, dentine et pulpe.

La pulpe est la couche la plus interne de la dent. Elle n’influence pas la couleur de la dent et n’est pas visible de l’extérieur. Elle apparaît lorsqu’une carie est très profonde ou lors d’un traitement de canal par exemple.

La couche intermédiaire est la dentine et elle détermine la couleur d’une dent. La dentine est de couleur jaunâtre et peut être vue de manière translucide à travers l’émail, qui est la couche externe. Chez les enfants, la couche intermédiaire contient moins de minéraux et plus de substances organiques, car son processus de formation est plus court.

En somme, les dents de lait sont plus blanches par rapport aux dents définitives, car la dentine est moins jaunâtre : le blanc de l’émail prévaut. La teinte jaune est typique des dents adultes.

Les dents des enfants sont plus blanches.
Il est normal de remarquer des différences de couleur lorsque les dents de lait sont remplacés par les dents définitives.

3. Les dents « temporaires » portent le nom de leur couleur et de leur fonction

Le nom technique des dents de lait est “dents temporaires”. Elles s’oppose aux dents permanentes des adultes.

Pourquoi ces dents sont-elles dites “de lait” ? Il existe plusieurs hypothèses. Certains pensent que l’âge est à l’origine de ce terme ; d’autres, que c’est la couleur. 

L’une des théories mentionne que ces dents apparaissent lorsque l’enfant est encore allaité et qu’elles serviraient à améliorer le processus d’alimentation chez les nourrissons. On a aussi longtemps cru que ces structures étaient faites de lait. Bien entendu, aujourd’hui, on sait que ce n’est pas le cas.

4. Les dents des enfants sont déjà présentes à la naissance, même si on ne les voit pas

Peu de parents savent que les dents de lait sont déjà à l’intérieur de la mâchoire lorsque l’enfant naît. Le processus d’éruption est progressif.

Certains bébés naissent avec des dents déjà sorties. Celles-ci sont connues sous le nom de dents natales. La fréquence de ce phénomène est d’environ 1 naissance sur 2000.

Ces dents natales ont tendance à être situées dans la région inférieure. Si le dentiste le juge opportun, il proposera une extraction, afin que l’allaitement ne soit pas difficile et qu’il n’y ait aucun risque d’aspiration de la dent par accident.

Mais dans la plupart des cas, les bébés naissent sans dents. Le calendrier du processus d’éruption est le suivant :

  • Deux incisives inférieures : ce sont les premières à sortir, entre 6 et 10 mois.
  • Deux incisives supérieures : elles apparaissent entre 8 et 12 mois.
  • Incisives latérales supérieures et inférieures : elles apparaissent entre 9 et 16 mois de vie.
  • Premières molaires supérieures et inférieures : elles font leur apparition à la surface des gencives entre un an et un an et demi après la naissance.
  • Canines : les canines supérieures apparaissent entre 16 et 22 mois, tandis que les inférieures apparaissent vers l’âge de 2 ans.
  • Deuxièmes molaires inférieures et supérieures : les dernières dents de lait qui complètent la dentition de lait apparaissent entre l’âge de 2 et 3 ans.

Ces dates sont indicatives : chaque enfant a son propre rythme de croissance et de développement. Bien que ces données servent à avoir des paramètres de normalité, il est important de savoir qu’un retard ne signifie pas nécessairement l’existence d’une pathologie.

5. La dentition ne provoque pas de fièvre

De nombreux pensent que la sortie des dents de lait génère de la fièvre chez les plus petits. Mais ce n’est pas le cas : il s’agit d’un mythe.

La fièvre est un signe qui apparaît avant un processus pathologique. Si un bébé a une température supérieure à 37,5 ºC alors qu’une de ses dents fait éruption, il souffre sans doute d’une affection respiratoire ou gastro-intestinale. Une température élevée n’est pas une réponse à l’éruption d’une dent. 

Il y a des enfants chez qui des températures comprises entre 37 et 37,5 º C sont enregistrées en raison d’une éruption dentaire, mais il s’agit d’une fièvre légère qui ne peut être considérée comme pathologique. Elle peut être due à un processus inflammatoire qui accompagne l’éruption de la dent.

Il n’est pas non plus possible d’associer l’éruption cutanée à la présence d’une infection respiratoire ou de diarrhée. Bien que de nombreux parents indiquent que l’éruption dentaire coïncide avec une augmentation des selles, cette augmentation a une autre cause.

Les symptômes clair d’une éruption dentaire sont les suivants :

  • Bave
  • Irritabilité et nervosité
  • Irritation des gencives
  • Besoin compulsif de mordre des objets


6. Les dents de lait tombent malades

Croire aux nombreux mythes qui circulent sur la dentition temporaire peut conduire à la négligence. Or, les dents de lait peuvent aussi tomber malades : les dents des enfants sont capables de développer des caries.

Une carie dentaire est la destruction des tissus durs de la dent par les acides produits dans la bouche. Ces acides proviennent du métabolisme du sucre alimentaire réalisé par les bactéries qui habitent la cavité buccale. Petit à petit l’acide déminéralise la dent et un trou se forme exposant les tissus internes.

Une mauvaise hygiène et une alimentation riche en sucres sont les principaux responsables de la pathologie. Le brossage aide à éliminer la plaque bactériennes, et une alimentation saine, pauvre en sucre et ultra-transformée, limitera le substrat utilisé par les micro-organismes pour produire de l’acide.

La carie du biberon est une situation particulière. Cette maladie touche les enfants qui sont exposés dès leur plus jeune âge à des quantités élevées de sucres.

Elle survient lorsque la tétine du biberon est imbibée de substances sucrées, comme le miel. Aussi lorsque l’enfant est autorisé à s’endormir avec le biberon dans la bouche. La situation est plus grave si le biberon contient, par exemple, des jus.

Cette carie apparaît très rapidement e et son agressivité est frappante. Elle est généralement situé dans les incisives supérieures.

La carie dentaire du biberon.
Les caries précoces dues à une mauvaise utilisation du biberon sont agressives et progressent rapidement.

7. Les dents de lait tombent dans un ordre

Le remplacement de la dentition temporaire commence entre 5 et 7 ans. C’est un processus qui a sa propre chronologie, comme l’apparition des dents de lait. Toutefois, comme nous l’avons précisé précédemment, ces paramètres ne sont pas inflexibles. Chaque enfant suit son propre rythme.

Les premières dents à changer sont les incisives inférieures, puis les supérieures. Les petites molaires sont ensuite remplacées par des prémolaires permanentes. Comme déjà commenté précédemment, les molaires adultes ne remplacent aucune dent : elle apparaissent à des endroits qui étaient vides.

Enfin, apparaissent les canines et les deuxièmes prémolaires, entre 11 et 13 ans. À l’âge de 13 ans, la dentition définitive est normalement complète : elle est composée de 28 dents, sans compter les dents de sagesse.

Doit-on emmener son fils chez le dentiste pour enlever les dents de lait qui bougent ? Dans la plupart des cas, une consultation spécialisée n’est pas nécessaire. Les dents de lait se desserrent et tombent d’elles-mêmes. Il est possible d’accélérer le processus avec de petits mouvements lorsque ces dents sont déjà lâches.

Il faut se rendre chez le dentiste lorsqu’une partie de la dent est cassée, par exemple, ou si elle ne tombe pas naturellement, malgré le passage du temps. Une intervention professionnelle est également nécessaire si les dents sont mal positionnées, lorsque les dents permanentes commencent à émerger.



Connaître les caractéristiques des dents des enfants nous aide à en prendre soin

Prendre soin de l’hygiène bucco-dentaire fait partie des soins à prodiguer aux enfants. La bouche est une partie importante du corps qui demande du temps et du dévouement.

Connaître les caractéristiques des dents des enfants permet de prévenir les maladies. La carie dentaire est la pathologie la plus courante chez l’enfant et peut être prévenue par un brossage et une alimentation appropriés.

Les enfants plus âgés peuvent également se plonger dans ces curiosités pour en savoir plus sur leur corps. Cela leur permettra de prendre consciencieusement soin d’eux-mêmes et d’acquérir de bonnes habitudes pour le reste de leur vie. Il est possible d’avoir un sourire sain dès un très jeune âge, et d’atteindre l’âge adulte avec des dents solides.

This might interest you...
À quel moment les enfants apprennent-ils à se concentrer ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
À quel moment les enfants apprennent-ils à se concentrer ?

Savoir à quel âge les enfants apprennent à se concentrer permet d'adapter les activités et de ne pas les surmener. Nous vous en disons plus ici.



  • Fierro Monti, Claudia, et al. “Dientes natales, revisión bibliográfica y caso clínico.” International journal of odontostomatology 4.2 (2010): 105-110.
  • Ayala Pérez, Yolanda, Leyanis de la Caridad Carralero Zaldívar, and Beatriz del Rosario Leyva Ayala. “La erupción dentaria y sus factores influyentes.” Correo Científico Médico 22.4 (2018): 681-694.
  • Esparza Olcina, M. J., and G. Orejón de Luna. “Mitos y realidades sobre la erupción dentaria primaria:¿ realmente produce tantos síntomas?.” Pediatría Atención Primaria 18.72 (2016): 375-377.
  • Noriega, María Jesús Alonso, and Luis Karakowsky. “Caries de la infancia temprana.” Perinatología y reproducción humana 23.2 (2009): 90-97.
  • García, B., and Ballesta–A. Mendoza–P. Planells. Odontopediatría. La evolución del niño al adulto joven. Madrid-España: Ripano, 2011.
  • Morata Alba, Júlia, and Laia Morata Alba. “Salud bucodental en los niños:¿ debemos mejorar su educación?.” Pediatría Atención Primaria 21.84 (2019): e173-e178.
  • Páez, Christian Antonio Villamar, Erika Lissette Tobar Castillo, and José Antonio Torres Ávila. “Higiene bucal como factor determinante en incidencia de caries dental niños de 6 a 12 años.” RECIMUNDO 5.1 (2021): 227-240.
  • Pimienta Pérez, N., San Miguel Pentón, A., Veliz Concepción, O. L., & Ortega Romero, L. (2020). Ritmo de brote de los distintos grupos dentarios en niños con dentición permanente. Medicentro Electrónica24(1), 36-53.
  • Alata Anamaría, R. (2019). Desarrollo y erupción dental.