A quoi sert la glycine ? Bienfaits et propriétés

La glycine est un acide aminé non essentiel qui apporte des bienfaits importants à l'organisme. Nous vous en disons plus ci-dessous.
A quoi sert la glycine ? Bienfaits et propriétés

Dernière mise à jour : 12 juillet, 2022

La glycine est un acide aminé essentiel utilisé par l’organisme pour synthétiser les protéines. Elle est présente dans certains aliments, tels que le poisson, la viande ou les produits laitiers. De plus, elle apporte une série de bienfaits pour la santé, il est donc positif de l’inclure fréquemment dans l’alimentation.

En effet, sa consommation est liée à une plus grande efficacité dans la réparation des blessures physiques et à une moindre incidence des pathologies neurodégénératives. Découvrez ci-dessous les principaux bienfaits et les principales sources de la glycine.

Glycine et arthrose

Il faut tout d’abord commenter le rôle de la glycine dans l’arthrose. Il s’agit d’une pathologie fréquente, qui touche près de la moitié de la population de plus de 65 ans. Elle se caractérise par une dégénérescence et des douleurs articulaires.

Elle est généralement de nature chronique et est traitée par des anti-inflammatoires non stéroïdiens oraux. Bien sûr, ces médicaments ont plusieurs effets secondaires nocifs, il est donc tout à fait positif de réduire leur utilisation.

Ce qui a été démontré, c’est qu’une supplémentation en glycine favorise la prise en charge de cette maladie et, accessoirement, contribue à en réduire la progression. Une étude publiée sur Journal of Ethnopharmacology le confirme.

La plupart des recherches dans ce domaine sont menées sur des animaux. Pour cette raison, les résultats ne peuvent pas être entièrement extrapolés à l’homme. Ainsi, des tests supplémentaires sont nécessaires pour parvenir à des conclusions solides.

Aussi, il sera décisif d’optimiser d’autres aspects de l’alimentation pour réussir à contrôler le développement de la maladie. Non seulement la consommation totale de protéines et de collagène importe, mais aussi le fait de répondre aux besoins en minéraux essentiels au quotidien.

Enfin, rester physiquement actif fera une différence. Le travail de la force musculaire réduira la symptomatologie du problème.

Glycine et arthrose.
La consommation optimale de glycine a des effets positifs dans le traitement de l’arthrose.



Glycine et sommeil

Certains experts recommandent également l’utilisation de la glycine pour améliorer la qualité du sommeil. Il est important de dormir un nombre d’heures suffisant pour que les processus de réparation qui ont lieu quotidiennement dans l’organisme se développent correctement.

Concrètement, la glycine va faciliter l’obtention d’un sommeil profond, puisqu’elle assure que la température corporelle lui convient. Selon une recherche publiée sur Journal of Pharmacological Sciences, l’apport de cet acide aminé est efficace pour obtenir un sommeil plus réparateur.

Elle peut même avoir un effet synergique avec d’autres suppléments, tels que la mélatonine et le tryptophane. Tous deux améliorent le fonctionnement des rythmes circadiens, permettant ainsi un contrôle optimal des phases de sommeil et d’éveil.

Néanmoins, il sera important d’assurer une série de bonnes habitudes liées à l’hygiène du sommeil. Par exemple, l’exposition à des écrans ou des éléments qui émettent de la lumière bleue dans les instants précédant le coucher est déconseillée.

La synthèse endogène de mélatonine serait réduite, ce qui pourrait rendre difficile l’endormissement ou provoquer des interruptions de repos. Se coucher tôt est également décisif.



Réparation musculaire induite par la glycine

Une autre des caractéristiques distinctives de la glycine est liée à son rôle dans la stimulation de la synthèse du collagène, la protéine la plus abondante dans le corps humain, comme en témoigne un article publié dans la revue Amino Acids.

Cet élément est chargé de fournir la contractilité et l’élasticité aux muscles, garantissant ainsi qu’ils peuvent remplir leurs fonctions de manière optimale. Lorsque l’apport en acide aminé est suffisant, les processus de récupération musculaire seront stimulés, induits à la fois par l’effort et la blessure.

Pour cela, il est également déterminant d’assurer les besoins quotidiens en vitamine C, un autre des nutriments qui interviennent dans la synthèse des protéines.

Les aliments riches en glycine

Comme nous l’avons mentionné, la glycine est un acide aminé non essentiel. Cela signifie que le corps peut la synthétiser lui-même, même si elle n’est pas incluse dans l’alimentation en quantité suffisante.

Il y a des aliments qui en sont la source. Assurer leur présence régulière à l’ordre du jour aura un impact positif sur leur état de santé.

Le porc et le bœuf concentrent une bonne quantité de glycine. Il en est de même pour la nourriture d’oiseaux et les produits laitiers. Parmi les denrées alimentaires d’origine végétale, il convient de mentionner tout particulièrement les options suivantes :

  • Betterave
  • Carotte
  • Légumineuses
  • Champignons
  • Céréales complètes
  • Fruits secs
Aliments riches en glycine.
Les légumineuses sont une source intéressante de glycine. De plus, ils fournissent d’autres nutriments bénéfiques pour la santé.

L’apport journalier recommandé en glycine

Il est recommandé de prendre environ 15 grammes de glycine par jour. Cependant, le corps est capable de produire environ 3 grammes par lui-même à partir d’autres acides aminés.

Dans le cas où un déficit est généré, des suppléments dudit élément pourraient être utilisés. Toutefois, ce n’est pas une situation fréquente.

Quant à la dose maximale recommandée, il convient de noter qu’elle se situe autour de 60 grammes par jour. Si cette quantité est dépassée, certaines altérations pourraient être ressenties au niveau du système nerveux central, ce qui n’est pas recommandé.

La glycine, un acide aminé non essentiel très important

En somme, la glycine est un acide aminé qui remplit des fonctions importantes dans le corps humain. On la trouve dans divers aliments d’origine animale et l’organisme peut en synthétiser une certaine quantité. Par conséquent, une carence en glycine n’est généralement pas fréquente. Désormais, il est possible de tirer des bénéfices de sa supplémentation.

Dans tous les cas, il convient de noter que lorsque l’objectif est de maintenir une bonne santé à moyen terme, bien manger ne suffit pas. Nous devons veiller à l’exécution d’une série de bonnes habitudes.

Parmi elles, il faut mentionner la nécessité de pratiquer régulièrement des exercices physiques. Le travail de force doit notamment être priorisé, car l’homéostasie est ainsi maintenue au niveau inflammatoire dans le milieu interne.

Cela pourrait vous intéresser ...
Créatine phosphokinase : les valeurs normales et les facteurs qui l’altèrent
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Créatine phosphokinase : les valeurs normales et les facteurs qui l’altèrent

La créatine phosphokinase (CPK) est une enzyme qui peut être détectée dans un test sanguin et qui indique une lésion musculaire.



  • Tu, Y., Wang, K., Liang, Y., Jia, X., Wang, L., Wan, J. B., Han, J., & He, C. (2019). Glycine tabacina ethanol extract ameliorates collagen-induced arthritis in rats via inhibiting pro-inflammatory cytokines and oxidation. Journal of ethnopharmacology237, 20–27. https://doi.org/10.1016/j.jep.2019.03.035
  • Bannai, M., & Kawai, N. (2012). New therapeutic strategy for amino acid medicine: glycine improves the quality of sleep. Journal of pharmacological sciences118(2), 145–148. https://doi.org/10.1254/jphs.11r04fm
  • Adeva-Andany, M., Souto-Adeva, G., Ameneiros-Rodríguez, E., Fernández-Fernández, C., Donapetry-García, C., & Domínguez-Montero, A. (2018). Insulin resistance and glycine metabolism in humans. Amino acids50(1), 11–27. https://doi.org/10.1007/s00726-017-2508-0