Acide butyrique : bienfaits et effets secondaires

L'acide butyrique fait partie des acides gras à chaîne courte qui ont un potentiel anti-inflammatoire et qui peuvent servir de substrat énergétique pour les bactéries qui peuplent le tube digestif. Une grande importance est accordée à ces composés. Et il est prouvé que le maintien d'un microbiote sain peut faire une différence en matière de santé à moyen terme.
Acide butyrique : bienfaits et effets secondaires

Dernière mise à jour : 19 janvier, 2023

Avant de commencer, il convient de noter que pour assurer le développement normal des processus digestifs, il faudra garantir la diversité et la densité des micro-organismes qui peuplent l’intestin. Dans le cas contraire, une situation de dysbiose pourrait se consolider, avec une augmentation de la fermentation et l’apparition de gaz, de douleurs abdominales et de diarrhée.

Qu’est-ce que l’acide butyrique ?

L’acide butyrique est un acide gras à chaîne courte qui est généré à partir de la fermentation des fibres solubles dans l’intestin. C’est le principal substrat énergétique du côlon et il y stimule l’absorption du sodium et de l’eau.

Il aide également à la prolifération des bactéries qui y vivent. Selon une étude publiée dans la revue Nutrients, il pourrait être une pierre angulaire dans la prévention de pathologies telles que le cancer du côlon.

Pourquoi est-ce pertinent pour la santé ?

Il est important de prendre en compte que ce type de composé a une action anti-inflammatoire déterminante. Pour cette raison, il est proposé que sa présence en quantité suffisante serait clé dans la prise en charge de pathologies telles que le syndrome du côlon irritable ou la maladie de Crohn.

Ceci est démontré par une recherche publiée dans la revue Current Pharmaceutical Design . En effet, une supplémentation avec ledit élément est testée pour la prévention et la prise en charge de ces pathologies.

Il pourrait même avoir un effet positif sur la fonction immunitaire. Après tout, les micro-organismes du tube digestif représentent l’une des premières barrières à l’entrée de toxines et d’agents pathogènes dans la circulation systémique. Si une bonne densité de bactéries est assurée, il sera moins probable que des éléments qui ne doivent pas pénétrer l’épithélium intestinal.

Le microbiote intestinal a besoin d'acide butyrique.
La vitalité du microbiote est directement liée à la santé humaine générale.

Les fibres et leur rôle

Il est essentiel d’assurer la consommation de fibres solubles pour consolider la genèse de l’acide butyrique dans le milieu interne. En effet, une étude publiée dans le magazine Nature Reviews confirme les effets positifs sur le fonctionnement du système digestif.

De manière générale, la consommation d’avoine et de pommes est particulièrement recommandée, car elles contiennent deux substances positives à l’intérieur : les bêta-glucanes et les pectines. Grâce à elles, les situations de dysbiose seront évitées.

Il ne faut pas non plus oublier que les fibres protègent non seulement des altérations du microbiote, mais ont également un rôle important dans la modulation de l’entrée du glucose dans le sang. Cela prévient les pathologies métaboliques complexes, comme le diabète de type 2.

Il convient même de mentionner le pouvoir des fibres lorsqu’il s’agit d’agir sur l’appétit et la satiété. Elles peuvent prévenir l’hyperphagie ou une envie excessive de consommer de la nourriture, qui pourrait entraîner un déséquilibre énergétique en faveur de l’apport.

Les acides gras à chaîne courte eux aussi protègent contre tous ces phénomènes. Surtout contre le phénomène métabolique.

Avoine pour produire de l'acide butyrique dans le tube digestif.
L’incorporation de fibres dans l’alimentation présente de nombreux avantages. L’un d’eux est la stimulation adéquate du métabolisme du microbiote.

L’acide butyrique est un composé bénéfique

L’acide butyrique est l’un des principaux substrats énergétiques des micro-organismes qui composent le microbiote. C’est un élément aux propriétés anti-inflammatoires. Il contribuera à prévenir le développement de différentes pathologies chroniques et complexes.

Pour cette raison, il faut s’assurer qu’il est synthétisé correctement, en incluant une quantité suffisante de fibres solubles dans l’alimentation. Rien de mieux pour cela que de consommer des légumes en abondance.

Pensez que, dans certaines situations, il peut être nécessaire de compléter avec un supplément probiotique ou d’inclure davantage d’aliments fermentés dans les routines. Ainsi, il sera possible d’optimiser les processus digestifs et l’absorption des nutriments.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi l’horchata est-elle bénéfique pour le microbiote intestinal ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Pourquoi l’horchata est-elle bénéfique pour le microbiote intestinal ?

Des études récentes ont montré que l'horchata est bénéfique pour le microbiote intestinal. Nous vous disons ici pourquoi.



  • McNabney SM, Henagan TM. Short Chain Fatty Acids in the Colon and Peripheral Tissues: A Focus on Butyrate, Colon Cancer, Obesity and Insulin Resistance. Nutrients. 2017;9(12):1348. Published 2017 Dec 12. doi:10.3390/nu9121348
  • Silva JPB, Navegantes-Lima KC, Oliveira ALB, et al. Protective Mechanisms of Butyrate on Inflammatory Bowel Disease. Curr Pharm Des. 2018;24(35):4154-4166. doi:10.2174/1381612824666181001153605
  • Gill SK, Rossi M, Bajka B, Whelan K. Dietary fibre in gastrointestinal health and disease. Nat Rev Gastroenterol Hepatol. 2021;18(2):101-116. doi:10.1038/s41575-020-00375-4

Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.